Brèves

Les derniers épisodes « Art et Jeux vidéo » du S.E.L.L. sont disponibles

Les derniers épisodes « Art et Jeux vidéo » du S.E.L.L. sont disponibles

Le S.E.L.L. remet le couvert…

 

Comme nous le disions dans deux brèves précédentes, ici et ici,  le S.E.L.L., soit le Syndicat des Editeurs de Logiciels et de Loisirs, propose un documentaire en cinq épisodes sur les arts et les jeux vidéo ; aujourd’hui, les deux dernières itérations sont disponibles : un premier sur la littérature et un second sur les productions vidéoludiques comme source d’inspiration, ce qui est un parti-pris tout à fait intéressant et original.

Ce n’est un mystère pour personne : la littérature imprègne toutes les formes artistiques et le jeu vidéo n’échappe pas à cette règle, ainsi même les jeux à choix sont inspirés d’œuvres littéraires notamment celle de Borges ou les livres dont vous êtes le héros. Les jeux vidéo puisent une richesse dans la littérature, grâce notamment aux adaptations ou en s’inspirant d’univers connus comme l’heroic fantasy de Tolkien. Enfin, une dernière partie de cet épisode interroge une littérature façonnée par le jeu vidéo, comme le célèbre Player One d’Ernest Cline. En outre, un colloque universitaire a été dernièrement organisé sur les différentes formes de littérature dans le jeu vidéo.

Le dernier épisode intitulé Source d’inspiration se demande de quelles manières le jeu vidéo a investi le monde : dans les villes, dans la mode, le théâtre ou la danse. Le jeu vidéo s’est inspiré, et dorénavant inspire toutes les formes d’art, élitistes ou plus populaires.

Tous les épisodes sont disponibles sur la chaîne YouTube du S.E.L.L.

 

Brèves

Doctorant de 25 ans travaillant sur les jeux vidéo. Passionné par la littérature, les mythes et la culture vidéoludique. Amoureux de son île, Kallisté.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves