Audio

Test – Récepteur Bluetooth de TaoTronics

Test – Récepteur Bluetooth de TaoTronics

Récepteur Bluetooth de TaoTronics

 

TaoTronics est décidément une marque polyvalente. Après vous avoir présenté leur lampe de bureau, et pour poursuivre dans la voie dessinée par leurs écouteurs Bluetooth, nous testons aujourd’hui le récepteur Bluetooth pour usage domestique (la nuance est importante) de Taotronics, vendu au prix de 19.99 € sur Amazon.

 

Unboxing

 

Le récepteur arrive dans une petite boîte grise compacte, et il n’en faut pas plus. La boîte est solide et sobre, n’indiquant que le strict nécessaire, à savoir le logo de la marque ainsi que son slogan, et sur la face inférieure les détails relatifs au produit lui-même : description, informations légales…

 

recepteur bluetooth boite

 

L’intérieur de la boîte, une fois ouverte, est bien optimisé. On retrouve tout d’abord le récepteur Bluetooth dans une petite pochette plastique, calé dans une mousse qui le protège très bien. Une fois le récepteur et sa cale en mousse retirés, un petit carton noir maintient au fond de la boîte les trois câbles fournis – chargement USB, Jack 3.5mm et RCA -, ainsi que le bref mode d’emploi (aussi disponible en ligne) et une petite carte nous donnant les liens et contacts utiles pour faire des retours ou obtenir une extension de garantie de 18 mois (rien que ça). L’adaptateur secteur n’est pas fourni, mais son format est on ne peut plus classique, cela ne pose donc pas réellement de problème. Je préfère en outre qu’on me fournisse les câbles, notamment Jack et RCA que l’adaptateur secteur.

 

recepteur bluetooth unboxing

 

Parlons rapidement des caractéristiques du produit :

MarqueTaoTronics
Numéro du modèleTT-BR010 FR
CouleurNoir
Dimensions6 x 6 x 1,6 cm (longueur x largeur x hauteur)
Poids40.8 grammes
BatterieRechargeable, 850mAh, 5V
AutonomieJusqu’à 55 heures
ProfilsBluetooth 4.1
A2DP (Advanced Audio Distribution Profile)
AVRCP (Audio/Video Remote Control Profile)
HSP (Headset Profile)
HFP (Hands free Profile)

 

Test

 

Le récepteur est petit et léger, mais il n’en semble pas moins relativement solide. Comme promis, sa recharge est assez rapide, et l’autonomie qu’il annonce (55h) tout à fait honorable. Le passage en français dans le mode d’emploi est très bref, mais dit ce qu’il faut savoir. On y apprend ainsi qu’une pression sur le bouton central, jusqu’à ce que la petite LED clignote en bleu et rouge, permet de mettre sous tension le récepteur. Commence alors la phase d’appareillage, caractérisée par cette alternance entre le bleu et le rouge. L’appareillage est simple, mais doit se faire à moins d’un mètre de distance, à partir de votre téléphone, de votre tablette ou encore de votre ordinateur. Il suffit de vérifier que le Bluetooth de l’appareil qui diffuse le son est activé, et il ne vous reste plus qu’à sélectionner la référence (TaoTronics TT-BR010). La LED ne clignote dès lors plus qu’en bleu, signifiant que le récepteur est bien appareillé et prêt à recevoir. Pour éteindre le récepteur, il suffit là encore d’exercer une pression sur le bouton central jusqu’à ce que la LED clignote quelques brefs instants en rouge, et que le son typique de la désactivation du Bluetooth (que l’on retrouvait sur l’enceinte Lumin’Us notamment) se fasse entendre.

 

recepteur bluetooth taotronics

 

Les différents profils proposés correspondent à différents usages. Commençons tout d’abord par le profil A2DP qui permet la diffusion d’un son stéréo. C’est ici le cœur de l’objet, et il n’y a rien à redire. Le récepteur capte bien le signal jusqu’à une quinzaine de mètres. Plus vous augmenterez la distance entre le récepteur et l’émetteur (ou que vous ajouterez de murs entre les deux), plus le signal est bruité et le son diffusé par votre enceinte/haut-parleur/casque entrecoupé. Le profil AVRCP vous permet quant à lui de contrôle à distance (et dans les limites de l’appareil) la musique, à savoir mettre en pause ou relancer la lecture d’une chanson d’une simple pression du bouton central. Là encore, ça fonctionne très bien. C’est appréciable, même si pas forcément toujours très nécessaire. On aurait par ailleurs apprécié un bouton permettant de changer de chanson.

En plus de ces deux profils, la présentation officielle du produit indique que le récepteur bénéficie aussi des profils HSP et HFP, tous deux relatifs à l’utilisation de kit mains libres. Le test s’est révélé peu concluant concernant ces deux aspects, mais dans le sens de ce dont à quoi je m’attendais : aucun micro n’est perceptible sur le récepteur, et le bouton unique va à l’encontre même de la possibilité d’un profil HFP.  Branché à la sortie auxiliaire de ma voiture, le récepteur ne semblait pas recevoir l’appel – seul mon téléphone sonnait, mais cela ne se diffusait pas dans les enceintes -, et impossible de faire la moindre action avec l’unique bouton du récepteur (qui ne permettait au demeurant pas de décrocher lors d’un appel).

 

recepteur bluetooth taotronics

 

Faisons maintenant un petit détour du côté du son. Nous avons comparé les performances du récepteur Bluetooth TaoTronics à celle du Google Chromecast Audio pour nous faire une idée de la qualité sonore. Certes, le second exploite un autre canal que le récepteur qui nous intéresse, à savoir le wifi, mais c’est une bonne façon d’évaluer notre produit sur une tâche similaire. À chaîne hifi et câble égaux, on ne note aucune réelle différence sonore. Le son est tout à fait correct, et tout repose de fait sur la qualité de votre support de diffusion. Pour aller jusqu’au bout de la comparaison, on notera que le récepteur TaoTronics est légèrement plus grand le Chromecast, mais la différence reste négligeable, et il se glissera avec autant de facilité dans votre installation, d’autant plus qu’il ne nécessite pas d’un branchement électrique permanent, libérant ainsi une prise et le passage d’un câble.

 

recepteur bluetooth comparaison*

 

Conclusion

 

Ce récepteur ne paye pas de mine, et pourtant, il offre un rapport qualité/prix indéniable. Il ne fait pas tout, et l’on regretterait presque son incapacité à servir de kit mains libres, d’autant plus que la fiche technique semblait laisser entendre cette possibilité, mais son rapport qualité/prix est selon moi bien plus intéressant que celui du Chromecast Audio de Google (j’insiste sur la version audio, et pas complète), qui certes diffuse en streaming de la musique, avec un objet au gabarit légèrement moindre, mais uniquement par le biais d’applications compatibles, sans autonomie de batterie, et ce pour un prix bien plus important de 35 € sur Boulanger. À moins d’être un vrai mélomane à l’installation très professionnelle, le récepteur TaoTronics saura vous convaincre à très petit prix.

 

Audio
@Marine_Wqr

Doctorante en Traitement Automatique des Langues, je n'ai de cesse de chercher, sur tout et rien. Je cherche encore ce que j'essaye de trouver.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Audio