Lifestyle

Test – Kindle Oasis : la liseuse suprême d’Amazon ?

Test – Kindle Oasis : la liseuse suprême d’Amazon ?

Liseuse Kindle Oasis : aussi belle que performante ?

 

Grande lectrice que je suis, j’ai récemment craqué pour le Kindle Paperwhite, donc vous pouvez retrouver le test complet ici. C’est après la lecture du test de la Kobo Aura Edition 2 de Marine « Reanoo » Wauquier que je me suis laissée tenter. Si mon attraction pour les vrais livres ne s’est pas envolée entre temps, je dois cependant bien avouer qu’avoir une liseuse est extrêmement pratique lorsque l’on voyage, mais pas seulement. Les livres ne prennent plus de place dans la valise, ne s’abîment plus, et on peut en prendre autant que l’on souhaite avec soi. C’est également très pratique lorsque vous désirez lire le soir tard, mais que vous partagez votre lit et que par conséquent, la lumière gêne votre partenaire. Maintenant bien plus que séduite par ce concept, j’ai décidé de jeter mon dévolu sur le haut du panier niveau liseuse avec la liseuse Kindle Oasis, le haut de gamme signé Amazon.

Quelles sont les différences avec les autres Kindles ? Quelles sont les améliorations ? Voyons ça ensemble !

 

Unboxing

Amazon Kindle Oasis

À l’image de la boîte du Paperwhite, le Kindle Oasis nous parvient dans une boîte simple et sobre, bleue et non noire, cette fois. Sur la face avant, on retrouve évidemment le nom du modèle en haut à gauche, à savoir Kindle Oasis, et la marque, Amazon, en bas à gauche. On y retrouve également une citation de Herman Melville, « It is not down on any map; true places never are. », que l’on pourrait traduire en français par « Ce n’est inscrit sur aucune carte, les endroits les plus authentiques le sont jamais ». On a ensuite une photo de la liseuse, ici en couleur graphite. Sur les deux côtés, on retrouve l’inscription Kindle Oasis par deux fois, mais c’est à l’arrière que nous obtiendrons tout un tas d’informations et ce en plusieurs langues. On y apprend donc que le Kindle Oasis arbore un écran plus grand, plus fin et plus léger, avec des boutons de changement de page. On sait aussi qu’il est résistant à l’eau. Son écran est toujours tactile, de 300 ppp, avec un éclairage intégré réglable. Entre nous, ça s’annonce déjà très très bien.

Pour le modèle, il s’agit de la version WiFi 8 Go que vous retrouverez au prix de 249,99€. Vous retrouverez aussi une version WiFi 32 Go au prix de 279,99€ et une version WiFi + 3G gratuite de 32 Go pour le prix de 339,99€. Côté coloris, notez également que le Kindle Oasis se dote maintenant d’une nouvelle robe dorée, que vous retrouverez au prix de 279,99€ pour la version WiFi 32 Go uniquement.

Pour terminer dans les explications relatives à la boîte, on y apprend qu’il s’agit du modèle Oasis 9ème génération, qu’un câble USB est fourni pour recharger la liseuse (je commence à avoir une sacrée collection !) et que cette dernière a été assemblée en Chine. Comme avec la Paperwhite, il n’y a pas de prise secteur fournie. Vous trouverez bien une prise qui traîne dans l’un de vos tiroirs, c’est certain. On apprécie qu’il ne s’agisse pas d’un câble propriétaire et bien d’un câble USB lambda. Personnellement, j’utilise le même pour charger mon Kindle, ma batterie externe ainsi que ma cigarette électronique. Mon téléphone étant en USB C, j’ai donc un autre câble ou un adaptateur lorsque je pars en voyage en compagnie de tout ce beau monde et de ma batterie externe.

Maintenant que nous avons fait le tour de la boîte, voyons un peu ce qu’il se cache à l’intérieur de la boîte.

Amazon Kindle Oasis

On retrouve donc comme promis la liseuse déjà pré-chargée de moitié et le câble USB prévu pour le rechargement. Une fois la liseuse sortie de son petit étui en plastique, on trouve une feuille noire toute simple avec un schéma, représentant la liseuse, le câble de charge, le bouton Power, ainsi que les deux boutons pour changer de page. À l’arrière de cette petite feuille, on nous indique, là encore en plusieurs langues, que pour en savoir plus sur le fonctionnement et l’utilisation du Kindle Oasis, il suffit de lire le guide d’utilisation qui s’affichera sur l’écran une fois allumé. Pour finir, la garantie se trouve également à l’intérieur.

L’intérieur et l’extérieur vont de paire, encore une fois. On est sur un packaging propre, simple, mais efficace. Tout à sa place, l’espace est bien exploité. Rien ne dépasse. On est sur quelques choses de bien pensé et minimaliste.

 

Caractéristiques techniques

 Amazon Kindle Oasis caractéristiques techniques

Mise en route

Nous sommes donc sur un modèle WiFi 8 Go que vous retrouverez pour rappel au prix de 249,99€. Une sacrée somme, tout de même. Ici, pas d’offres spéciales ou non. Qu’importe le modèle que vous choisirez, vous n’aurez pas de pub. Mais vu le prix, rien d’étonnant. En réalité, seuls 6,21 Go sont utilisables. Comme sur les smartphones, ordinateurs et autres, le reste de la mémoire est destiné au système. Sans surprise, donc.

Vient maintenant le moment de prendre en main le Kindle. La mise en route se fera doucement mais sûrement. Il vous demandera de choisir votre langue, de vous connecter à votre WiFi puis de configurer votre compte. Choisissez ensuite, si vous le souhaitez, le genre de livres que vous appréciez le plus. Par la suite, l’application vous fera des recommandations. Si vous aviez déjà un compte Kindle, ajoutez-le, tout simplement. Vous y retrouverez ensuite votre bibliothèque. J’ai eu le droit à une petite mise à jour. Cette dernière n’a duré que quelques minutes. La liseuse a ensuite redémarré et était fin prête à l’emploi.

Amazon Kindle Oasis

L’Oasis arbore un format carré, cette fois-ci, avec un écran tactile de 7 pouces (de 15,2 à 17,8 cm) et adopte une nouvelle définition de 1680×1264 px. Le châssis est en aluminium apporte une sensation de qualité et donne vraiment l’impression qu’on est sur une liseuse haut de gamme. La finesse du produit est également impressionnante, comme nous le verrons plus bas. L’écran est également plus lisse et agréable au touché que l’écran du Paperwhite, en revanche, il laisse de sacrés traces de doigts comme vous pouvez le voir ci-dessous, ce qui n’est pas le cas sur le Paperwhite. Comme un écran de téléphone, le tactile étant ce qu’il est, vous allez passer beaucoup de temps à mettre vos pattes dessus. C’est donc assez contraignant. Maniaque, je passais déjà mon temps à passer un screen spray sur mon smartphone, me voilà bonne à le faire là aussi avec le Kindle Oasis.

 

Amazon Kindle Oasis

 

Continuons notre tour d’horizon. On est là sur un poids de 194g, moins lourde donc que le Paperwhite et ses 205g. Cela peut paraître peu, mais on le sent indéniablement ! Elle est également bien plus fine, avec ses 8,3 mm. Cette fois-ci des capteurs de luminosité, deux pour être plus précise, sont de la partie. Par conséquent, le rétro-éclairage s’adapte de façon automatique à l’environnement dans lequel vous vous trouvez. Vous n’avez donc plus besoin de l’ajuster manuellement, et c’est réellement plus confortable ainsi. Enfin, un autre point non négligeable est à soulever. Les lecteurs qui aiment lire dans leur bain, au bord de la piscine ou de la mer seront ravis d’apprendre que le Kindle Oasis est certifiée IPX8, Cela signifie qu’il peut être immergé pendant 60 minutes sous 2m d’eau. Vu le temps qu’il fait ces derniers temps, je ne l’ai pas testé au bord de la mer ni de la piscine, en revanche c’est un vrai régal dans le bain ! Cela ne m’empêche pas de prendre mon Paperwhite non plus, mais j’avoue ne plus stresser du tout avec l’Oasis.

Amazon Kindle Oasis

Utilisation

Des améliorations, il y en a ! Nous l’avons vu plus haut, mais il reste pas mal de choses encore à dire. Par exemple, il est enfin possible d’inverser le noir et le blanc, chose impossible sur le Paperwhite. Un bon point de plus donc pour l’Oasis car c’était l’un des reproches que j’avais fait à son grand frère. Si dans un sens, la dernière liseuse d’Amazon permet une bonne prise en main grâce à son petit renfoncement, elle peut glisser d’entre les mains, l’arrière n’étant pas antidérapant. Par ailleurs, que l’on préfère tenir sa liseuse de la main droite ou de la main gauche, l’écran pivotera et s’adaptera à vous, et ça, c’est le top. Le Kindle Oasis dispose donc d’une façade arrière composée d’une partie très fine (3,4 mm) et d’une partie plus épaisse (8,3 mm) (le fameux renfoncement) intégrant la batterie de 1 000 mAh. Cette finesse et ces finitions sont assez incroyables, mais me mettent une trouille bleue de l’échapper des mains et de le faire tomber car pour le coup sans housse de protection, je ne donnerai pas cher de sa peau… C’est pour cela que je conseille fortement l’achat d’une coque afin de ne pas rayer/abîmer votre liseuse, surtout si vous bougez beaucoup avec. Elle protégera aussi des chocs, sait-on jamais.

Côté autonomie, Amazon annonce là aussi une autonomie de 6 semaines à raison de 30 min de lecture quotidienne. Pas de changement par rapport au Paperwhite, là encore. J’ai lu environ 2h par jour cette semaine et il me reste environ 75% de batterie, exactement comme le Paperwhite.

La bouton ON/OFF est situé en haut à droite, et non pas en bas comme sur le Paperwhite, de même que le port micro-USB pour la recharge, sur la tranche inférieure droite. On retrouve également comme dit plus haut deux touches pour passer d’une page à l’autre. Il est possible de régler ces dernières pour définir laquelle permet d’avancer ou de reculer. Pour cela, il suffit de se rendre dans « Paramètres » puis « Options de lecture » et enfin « Bouton de changement de page ». Notez que l’on peut aussi choisir de faire défiler les pages en cliquant sur les côtés de l’écran, comme sur les modèles Kindles plus anciens. C’est donc à vous de voir ce que vous préférez.

L’Oasis est plus grand que le Paperwhite, de ce fait il ne rentre par exemple pas dans la poche de mon manteau, un peu moins pratique du coup lorsque l’on se balade avec. Le navigateur expérimental est là encore présent. On peut également toujours ajouter des notes aux livres, les modifier, les supprimer, mais aussi les exporter. Petite nouveauté, on peut désormais lire un livre en mode paysage, si tant est que l’on est la housse de protection qui va bien avec pour la maintenir sur une table par exemple lorsque l’on voyage. C’est grâce à ce type de fonctionnalités que l‘Oasis montre bien sa volonté de s’adapter à tous les types d’utilisateurs.

Amazon Kindle Oasis

Nous avons encore une fois la la possibilité de modifier la police, la taille des caractères, l’interligne, de placer ses livres dans des dossiers, d’avoir des marqueurs d’avancement (en pages ou en pourcentage, ou pas du tout, au choix). La gestion des livres sur son compte Amazon est également toujours bien pensée. Cela permet de les supprimer du Kindle, mais aussi de les remettre à volonté par la suite. Pour les lecteurs qui apprennent l’anglais, Word Wise permet de faciliter l’apprentissage d’un vocabulaire difficile. Des définitions courtes et simples apparaissent automatiquement au-dessus des mots compliqués. On soulignera aussi (encore une fois) le fait qu’il suffise de refermer le clapet de son étui pour que la liseuse s’éteigne, ou tout simplement d’appuyer sur le bouton ON/OFF. Ensuite, elle se rallumera directement sur la dernière page et en théorie, cela ne consomme pas de batterie ! 

 

Choses à savoir

 

Je l’ai déjà dit lors du test sur le Paperwhite, mais il y a tout de même quelques petites choses à savoir lorsque l’on achète une liseuse Kindle. En effet, vous aurez accès à différents avantages très intéressants comme vous pouvez le voir ci-dessous :

  • Vous pourrez stocker vos ouvrages achetés sur le catalogue Amazon directement sur un Cloud mis à disposition gratuitement. Grâce à la connexion Wifi ou 3G de votre liseuse numérique (selon votre modèle, encore une fois), vous pourrez ainsi libérer très facilement et rapidement de l’espace sur la mémoire interne.
  • Si vous êtes client Premium chez Amazon, vous pouvez emprunter gratuitement 1 livre par mois.
  • Les gros lecteurs seront sans doute emballés par l’abonnement illimité (9,99€ par mois) permettant de télécharger autant de livres par mois qu’on le souhaite

Les Kindles ont également un format propriétaire. Par exemple, ils ne lisent pas les epubs. Voici d’ailleurs la liste des formats supportés : Kindle Format 8 (KF8), Kindle (AZW), PDF, MOBI non protégé, (et JPEG, GIF, PNG, BMP converti, TXT, HTML, PDF, PRC natif, DOC, DOCX). Est-ce là un souci ? L’epub est un format ouvert standardisé pour les ebooks et c’est d’ailleurs le format le plus répandu pour la lecture numérique sur tablettes et liseuses, sauf pour les Kindles. Il s’agit là pour beaucoup du plus gros points noirs si l’on se fie aux avis sur internet. Ce n’en est pourtant pas un selon moi. Vous retrouverez dans la grande majorité des cas les livres que vous souhaitez aux formats Kindle directement sur la boutique. Ils sont d’ailleurs parfois légèrement moins chers. Vous pouvez également convertir vos epubs en formats compatibles avec votre liseuse, puis les transférer via votre PC au travers du câble USB.

Conclusion

 

 

Amazon Kindle Oasis
7 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
Vraiment légère et ergonomique
Écran rétro-éclairé avec possibilité de régler la luminosité
Étanche
Inversement noir et blanc
Contre
Traces de doigts sur l'écran
Pas pour toutes les bourses
Peut glisser entre les mains
En quelques mots...
Nous l'avons vu au cours de ce test, le Kindle Oasis a tout un tas d'avantages et de points positifs : petit, pratique, étanche, avec de nouvelles fonctionnalités vraiment appréciables. C'est en revanche son prix qui peut en refroidir plus d'un car en termes de rapport qualité/prix, il reste moins intéressant selon moi que le Paperwhite.
Design et Look
Confort et Ergonomie
Bundle et équipement
Rapport qualité/prix
Autonomie
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

 

 

Lifestyle
@__Macky_

Rédactrice en chef passionnée, pas vraiment passionnante mais ultra chiante !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Lifestyle