Hardware

Test – boîtier Corsair Carbide 275R

Test – boîtier Corsair Carbide 275R

Installation

Puisqu’il aurait été compliqué de tester un boîtier sans une configuration complète, voici celle que nous avons utilisée pour ce test, et qui deviendra la configuration de référence pour nos tests (configuration test de Cyril) :

  • Carte mère ASUS ROG STRIX Z370-F GAMING
  • Processeur Intel Core 8700K
  • Watercooling tout-en-un (AiO) Be Quiet! Silent Loop 240mm
  • Carte graphique ASUS AMD RADEON R9 280X MATRIX
  • Alimentation Be Quiet! Straight Power 10 800W
  • SSD Samsung 850 EVO 250Go
  • Disque dur Seagate Ironwolf 10To

 

Test boîtier Corsair Carbide 275R

 

Commençons l’installation de notre configuration par le bloc d’alimentation. Le montage est classique, on place l’alimentation sur les quatre petits pieds en mousse, on visse et c’est terminé. Attention en revanche, avec la cage à disque dur juste à côté, il est assez difficile d’y manipuler les câbles de l’alimentation. Prévoyez à l’avance les câbles dont vous aurez besoin. Ici une alimentation qui ne serait pas full modulaire ne serait certainement pas le choix le plus judicieux à moins de retirer la cage à disque dur, qui vous priverait donc de disque dur.

 

Test boîtier Corsair Carbide 275R

 

Pour la partie stockage, rien de bien compliqué. Pour le disque dur au format 3.5″, il nous suffira de le clipser dans le système de fixation et de le reglisser dans la cage à disque dur. L’opération prend une dizaine de secondes et ne nécessite aucun outil.

 

Test boîtier Corsair Carbide 275R

 

Pour les SSD, il nous faudra retirer le bracket de l’arrière du plateau à carte mère avec une vis à main puis visser le SSD dessus et enfin refixer le support à son emplacement, à nouveau rien de bien compliqué.

 

Test boîtier Corsair Carbide 275R

 

Pour positionner la carte mère et visser celle-ci sur les entretoises, aucun problème non-plus. Le tout se fait sans difficulté.

En revanche, au moment de faire les branchements du front panel les choses se gâtent. En effet, au niveau de notre port USB 3.0 pour le front panel, sur notre carte mère celui-ci est coudé à 90°. La structure du boîtier au niveau des passe-câbles présente un léger angle, qui fait qu’il nous est impossible de couder assez notre câble pour effectuer le branchement ! Un problème qui ne sera donc pas présent si votre port n’est pas coudé.

 

Test boîtier Corsair Carbide 275R

 

Pour le reste du câble management aucun soucis à signaler le tout se fait très proprement hormis le câble USB 3.0 du front panel dans notre cas.

 

Test boîtier Corsair Carbide 275R

 

L’espace que nous offre ce boîtier Corsair Carbide 275R est amplement suffisant pour les grosses cartes graphiques puisque même avec notre radiateur en façade et ses ventilateurs nous avons pu sans soucis y loger une ASUS RADEON R9 280X MATRIX PLATINIUM.

En revanche, pour passer les câbles PCI-express de la carte graphique, les passer via le passe câble au niveau des ports SATA III serait peut-être un choix judicieux pour réaliser un câble management plus propre.

 

Test boîtier Corsair Carbide 275R

 

Dernier détail, au moment de vouloir refermer la vitre en verre trempé de notre Corsair Carbide 275R avec les vis qui ont des têtes pour clé Allen, c’est le drame : les petits bouts de caoutchouc ne tiennent pas bien en place et ont tendance à tomber facilement. Il faut alors les replacer sur la vitre. De même pour le revissage, ce n’est pas évident et il faudra bien appuyer pour que la vis prenne bien dans le pas de vis.

Hardware
Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware