Hardware

Test – Corsair K70 Lux (Mx Silent) – Le clavier parfait ?

Rédigé par le

Test – Corsair K70 Lux (Mx Silent) – Le clavier parfait ?

Un joueur et un rédacteur à la recherche d’un clavier parfait

 

Chez Vonguru, on aime les claviers. Qu’ils soient gaming, sans fil, mécaniques ou encore à membranes, c’est grâce à ces petites merveilles que nous existons. Ils nous servent autant à jouer à nos jeux préférés qu’à proposer des articles et des tests sur notre site Internet. Pour un outil que nous utilisons autant, on peut se permettre de se questionner sur la qualité de ceux-ci. Après avoir testé de nombreux claviers, je suis toujours à la recherche de la pépite. J’ai été plutôt satisfait du Logitech G613 et très étonné du G910 Orion Spark. Il était temps de regarder si d’autres switchs n’étaient pas plus intéressants que les Romer-G. Dans cette optique, nous allons aujourd’hui parler du Corsair K70 Lux avec les switchs MX Silent.

 

 

C’est le premier Corsair que j’ai pu tester personnellement pendant une durée assez importante pour me faire un avis définitif. Il s’agissait d’une de mes seules zones d’ombre sur le marché des claviers. J’étais très curieux de voir si les promesses marketing de Corsair étaient tenues. Regardons cela en détail et commençons par le packaging.

 

 

On se retrouve devant un packaging spécial Corsair en jaune et noir. Cependant, comme à leur habitude, je trouve qu’il y a énormément de répétitions sur les informations. On retrouve certaines informations sur trois faces du bundle ! Là-dessus, je trouve que Logitech se débrouille un peu mieux. Peut-être qu’un design plus épuré et une meilleure disparité des informations auraient pu être plus impactants. Après, j’ai également remarqué quelques petits détails qui pourraient avoir leurs importances comme un petit badge « Azerty » pour montrer qu’il est bien en configuration française.

 

 

Par contre, une fois la boite ouverte, on se retrouve devant un parpaing en carton qui n’a absolument aucune classe. Après, est-ce important ? Je le pense quand même. Quand on voit que la boite contenant les claviers Logitech est noire avec le logo en relief, on est en droit d’être un peu déçu. On n’a pas l’impression que l’on va en sortir un clavier à 179,99€, et cela a un impact sur les attentes avant de voir le clavier. Je pense sincèrement qu’un petit effort la dessus aurait pu être fait.

 

 

Une fois que la boite est ouverte, on en sort tous les accessoires ainsi que le clavier en lui-même. Il est bien enrobé dans un plastique de protection et on en sort le câble très facilement. La sortie du produit et de tous les autres choses est très facile et on se retrouve très rapidement à mettre de côté le parpaing en carton et à se concentrer sur le clavier. Lorsque l’on enlève le clavier et la trappe, nous découvrons le repose-poignet bien emballé ainsi qu’un sachet individuel avec 8 touches supplémentaires et la clé pour changer les touches.

 

 

Lorsque l’on regarde la packaging dans son intégralité, il est très simple de donner un avis complet. Le fond est très bon et les accessoires compris auraient pu ne pas être fournis. Par contre, je pense sincèrement que des efforts pourraient et devraient être faits si Corsair souhaite améliorer ses produits sur la forme de ses packaging. Un design plus épuré et la redéfinition de l’esthétique de la boîte en carton aux couleurs de la marque sont selon moi quelques-unes des priorités concernant ses futurs produits.

 

 

 

 

Les deux matériaux omniprésents sur ce clavier sont l’aluminium brossé et le plastique pour les touches. Le clavier est donc basé sur une plaque rectangulaire en aluminium brossé qui donne vraiment un aspect haut de gamme par rapport à d’autres claviers. L’aspect carré du clavier est réellement un avantage puisque passe-partout et sobre. Les touches sont en plastique noir avec la lettre qui laisse passer le rétro-éclairage. Le clavier est au format allongé, et la qualité de fabrication et de finition est vraiment impeccable.

 

 

Les touches blanches ajoutent réellement un petit plus en termes de design mais surtout en termes de fonctionnalités. Ces petites touches ont chacune une forme et un relief différent pour vous permettre de les reconnaître. En plus de cela, elles apportent un contraste vraiment sympathique malgré la non symétrie de l’ensemble. Il s’agit quand même d’accessoires qui pourraient ne pas être là et qui apportent quand même un confort notable en jeu. Il s’agit là d’un des points positifs du clavier.

 

 

Quelque chose que je regrettais énormément sur mon clavier Logitech actuel, c’est que la base du switch propriétaire était bleue. Cela signifiait donc que lorsque l’on voulait afficher un rétro-éclairage blanc, vous vous retrouviez avec un espèce de bleu clair qui ne donnait pas un très bon rendu. Sur ce clavier, ce n’est pas le cas et vous pourrez afficher un blanc épuré et quasiment parfait. Il pourrait ne s’agir que d’un détail mais pour certaines personnes, il s’agissait vraiment d’une épine dans le pied.

 

 

Les touches multimédia ne tranchent pas du tout avec le reste et n’affichent absolument pas des finitions discutables. En plus de cela, pouvoir régler l’intensité du rétro-éclairage grâce à un bouton dédié est un atout de design au quotidien. Il y a également un bouton pour bloquer la touche Windows pour que vous ne vous retrouviez pas sur l’accueil pendant vos sessions de jeux. Vous retrouverez également un slot USB pour brancher quelque chose rapidement. En terme de design, c’est un bon choix de l’avoir mis à cette place puisqu’elle ne fait pas tache avec le design global mais pose un problème en termes de fonctionnalité. Le repose-poignet est en plastique troué et se trouve être bon mais sans plus. C’est agréable au quotidien et c’est assez joli de loin.

 

 

Le câble est tressé et se sépare en deux câbles gérant le clavier et le hub USB séparément. Les deux embouts de câbles badgés Corsair sont également très bien fait. C’est suffisamment rare pour être noté. Pour moi, il s’agit là du clavier le plus beau et sobre que j’ai eu l’occasion de voir. Que ce soit en termes de matériaux utilisés, de formes, de qualité de fabrication ou encore d’accessoires fournis, c’est réellement impeccable. Cela se voit que Corsair a su utiliser ses nombreuses années de retours des joueurs et d’expérience pour proposer un clavier haut de gamme magnifique et très bien fabriqué.

 

 

Ce clavier fonctionne grâce à la technologie de switchs Cherry MX Silent. Ces switchs sont supposés proposer un rapport parfait entre performances, silence et toucher. Maintenant, est-ce que cela reste meilleur que la concurrence ? Il faut savoir que les switchs propriétaires de Logitech, les Romer-G, m’avaient déjà conquis à l’époque avec les mêmes promesses. Je vais bien évidemment comparer les deux afin de pouvoir savoir lequel est le meilleur. Par contre, le sujet des switchs est extrêmement subjectif. Chacun aura un feeling différent avec telle et telle technologie de touches.

 

 

Après plus d’une semaine d’utilisation, les MX Silent se révèlent être exceptionnels. Tant en terme de bureautique que de jeu, j’ai pris très vite en main le clavier et les touches me paraissent aujourd’hui vraiment naturelles. En terme de nuisances sonores, deux choses m’ont vraiment frappé. D’abord, en terme de bruit pur, ces touches font moins de bruit que les Romer-G. Il m’a fallu un peu de temps pour voir la différence mais c’est quand je suis revenu vers le Romer-G que j’ai pu voir la différence. En plus de cela, la tonalité est plus grave et la résonance meilleure. Le bruit lors de l’utilisation est plus grave et résonne beaucoup moins lors d’un appui prolongé.

 

 

Ce clavier propose de nombreuses choses qui permettent de faciliter l’utilisation au quotidien. D’abord, le RGB permettra de s’y retrouver lors de soirées où la lumière est peu présente, en plus d’apporter un certain style. Comme la base du switch est blanche, vous pourrez donc profiter de couleurs bien reproduites avec la lettre de la touche également éclairée. Vous pourrez également profiter du RGB en zone puisqu’il est effectué par en-dessous.

 

 

Ce RGB est d’ailleurs pris en charge par le logiciel Corsair Utility Engine qui permet de faire à peu près ce que vous voulez. Que ce soit des effets arc-en-ciel ou encore juste un rétro-éclairage basique unicolore, le logiciel est très instinctif et vous permettra de prendre très facilement en main votre clavier. Le logiciel vous proposera de désactiver certaines fonctionnalités lorsque la touche Windows est désactivée. Vous pourrez également créer des macros si jamais vous avez besoin d’une combinaison de touches.

Juste à côté du câble tressé, vous pourrez retrouver deux choses en particulier. D’abord, il y a un port USB vous permettant de brancher à la volée une clé USB ou de nombreux autres appareils. Cependant, je le trouve assez mal placé puisqu’il faudra brancher ce que vous voulez à l’aveugle, ce qui est tout sauf instinctif. L’idée est très bonne si l’objectif est de brancher votre souris mais pas incroyable pour les autres. Donc en soit, la majeure partie de la population sera content de trouver un moyen d’éviter de laisser traîner le câble de la souris. En plus de cela, vous retrouverez un bouton avec 4 positions pour gérer 4 différents profils.

Les touches multimédia sont assez agréables à utiliser et on prend très vite l’habitude de les utiliser. Cela aurait été rédhibitoire de ne pas les avoir et il faut avouer qu’elles sont très convaincantes tant en terme de confort que de qualité de finitions, notamment pour la molette gérant le son. Cependant, il n’aurait pas été de trop de pouvoir avoir quelques touches de macros supplémentaires quelques part. Si vous souhaitez avoir des macros avec la configuration actuelle, il faudra donc remplacer l’activité d’une touche existante. Il s’agit là du plus grand point négatif de ce clavier, une rangée de touches supplémentaires n’aurait pas été inutile.

Clairement, j’ai très vite remplacé les touches standards par les touches en relief proposées en tant qu’accessoires. Les touches Z, Q, S et D sont notamment d’une forme particulière permettant à vos doigts de ne pas dépasser. Elles sont vraiment plus confortables que les touches standards et ont un résultat significatif : vous pouvez passer toute une soirée sans glisser ou devoir reposer vos doigts. Je le répète mais Corsair aurait pu ne pas les inclure dans le packaging et les vendre séparément. Cela est vraiment cool de la part de la marque de proposer ça aux joueurs.

 

 

Ce clavier a été testé dans plusieurs contexte, trois en particulier, afin de couvrir le plus de scénarios possibles. Nous allons commencer par regarder comment le clavier s’en sort en terme de bureautique et de prise de notes. Ensuite, j’ai utilisé ce clavier lors de jeux demandant des réflexes comme Counter Strike: Global Offensive ou Mass Effect: Andromeda. Enfin, j’ai regardé comment ce dernier s’en sortait dans des jeux comme Dragon Age: Inquisition.

D’abord, il se trouve que mon rythme d’écriture est vraiment rapide, presque trop. Comme tout clavier, j’ai commencé par faire énormément de fautes avant de trouver parfaitement le moyen de m’y prendre. Juste après avoir trouvé une espèce de rythme de croisière, j’ai fini par trouver le clavier assez pratique pour taper du texte. Le G910 de Logitech est un peu meilleur, notamment en ce qui concerne la forme des touches mais ce Corsair reste quand même un très bon client.

L’aspect mécanique et filaire de ce clavier le rend parfait pour des jeux demandant des réflexes. Vous avez la fiabilité du fil et du switch pour effectuer des actions rapides sans perdre un seul instant. C’est lors de longues sessions sur Dragon Age que j’ai vu une des limites du clavier. Comme dit dans la partie fonctionnalités, il manque une ligne de macros qui devrait être disponible sur la gauche du clavier. 

 

 

Pour conclure, ceci est pour moi le clavier de l’année. Clairement, les switchs MX Silent proposent à l’heure actuelle le meilleur rapport entre performances, silence et feeling. Vous pourrez donc avoir tous les avantages du clavier mécanique en subissant très peu ses désavantages. Fini les longues sessions à base de cliquetis dans tous les sens et de résonance notable, vous disposez d’une si ce n’est LA meilleure technologie de switch actuelle.

Quand l’on regarde attentivement, la qualité de fabrication et la finition ne peuvent absolument pas être remises en cause. Le logiciel vous permettra de paramétrer toutes les fonctionnalités disponibles sur ce clavier. La présence d’un câble tressé, d’un port USB, de la gestion de profils, de touches supplémentaires ou encore de matériaux haut de gamme nous donne déjà une conclusion claire : la note de ce clavier se fera par la négative. Je commencerai à 10 et j’enlèverai pour chaque point négatif.

Enfin, passons maintenant aux « points négatifs » qui nécessiteraient un peu d’attention de la part de Corsair. Malheureusement, tous les claviers de la série K70 partagent le même défaut : l’absence de touches macros sur la gauche. L’absence d’une petite ligne de touches macros supplémentaires se fait clairement ressentir dans certains jeux. Le packaging devrait également être repris pour afficher plus clairement les informations essentielles et donner un peu de vie au parpaing en carton actuel.

 

 

Corsair K70 Lux (Mx Silent)
10 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
Qualité de fabrication au top
Switchs MX Silent clairement au niveau
Un RGB Impeccable
Un plaisir d'écrire et d'utiliser ce clavier
Les accessoires présents sont parfaits
Contre
Pas de ligne de macros sur la gauche
Un packaging en mode trop ou pas assez
En quelques mots...
Une fois que vous avez pris l'habitude de l'utiliser, il se révèle être le meilleur.
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware