Hardware

Test – Corsair K70 Lux (Mx Silent) – Le clavier parfait ?

Test – Corsair K70 Lux (Mx Silent) – Le clavier parfait ?

Fonctionnalités

 

Ce clavier propose de nombreuses choses qui permettent de faciliter l’utilisation au quotidien. D’abord, le RGB permettra de s’y retrouver lors de soirées où la lumière est peu présente, en plus d’apporter un certain style. Comme la base du switch est blanche, vous pourrez donc profiter de couleurs bien reproduites avec la lettre de la touche également éclairée. Vous pourrez également profiter du RGB en zone puisqu’il est effectué par en-dessous.

 

 

Ce RGB est d’ailleurs pris en charge par le logiciel Corsair Utility Engine qui permet de faire à peu près ce que vous voulez. Que ce soit des effets arc-en-ciel ou encore juste un rétro-éclairage basique unicolore, le logiciel est très instinctif et vous permettra de prendre très facilement en main votre clavier. Le logiciel vous proposera de désactiver certaines fonctionnalités lorsque la touche Windows est désactivée. Vous pourrez également créer des macros si jamais vous avez besoin d’une combinaison de touches.

Juste à côté du câble tressé, vous pourrez retrouver deux choses en particulier. D’abord, il y a un port USB vous permettant de brancher à la volée une clé USB ou de nombreux autres appareils. Cependant, je le trouve assez mal placé puisqu’il faudra brancher ce que vous voulez à l’aveugle, ce qui est tout sauf instinctif. L’idée est très bonne si l’objectif est de brancher votre souris mais pas incroyable pour les autres. Donc en soit, la majeure partie de la population sera content de trouver un moyen d’éviter de laisser traîner le câble de la souris. En plus de cela, vous retrouverez un bouton avec 4 positions pour gérer 4 différents profils.

Les touches multimédia sont assez agréables à utiliser et on prend très vite l’habitude de les utiliser. Cela aurait été rédhibitoire de ne pas les avoir et il faut avouer qu’elles sont très convaincantes tant en terme de confort que de qualité de finitions, notamment pour la molette gérant le son. Cependant, il n’aurait pas été de trop de pouvoir avoir quelques touches de macros supplémentaires quelques part. Si vous souhaitez avoir des macros avec la configuration actuelle, il faudra donc remplacer l’activité d’une touche existante. Il s’agit là du plus grand point négatif de ce clavier, une rangée de touches supplémentaires n’aurait pas été inutile.

Clairement, j’ai très vite remplacé les touches standards par les touches en relief proposées en tant qu’accessoires. Les touches Z, Q, S et D sont notamment d’une forme particulière permettant à vos doigts de ne pas dépasser. Elles sont vraiment plus confortables que les touches standards et ont un résultat significatif : vous pouvez passer toute une soirée sans glisser ou devoir reposer vos doigts. Je le répète mais Corsair aurait pu ne pas les inclure dans le packaging et les vendre séparément. Cela est vraiment cool de la part de la marque de proposer ça aux joueurs.

 

 

Ce clavier a été testé dans plusieurs contexte, trois en particulier, afin de couvrir le plus de scénarios possibles. Nous allons commencer par regarder comment le clavier s’en sort en terme de bureautique et de prise de notes. Ensuite, j’ai utilisé ce clavier lors de jeux demandant des réflexes comme Counter Strike: Global Offensive ou Mass Effect: Andromeda. Enfin, j’ai regardé comment ce dernier s’en sortait dans des jeux comme Dragon Age: Inquisition.

D’abord, il se trouve que mon rythme d’écriture est vraiment rapide, presque trop. Comme tout clavier, j’ai commencé par faire énormément de fautes avant de trouver parfaitement le moyen de m’y prendre. Juste après avoir trouvé une espèce de rythme de croisière, j’ai fini par trouver le clavier assez pratique pour taper du texte. Le G910 de Logitech est un peu meilleur, notamment en ce qui concerne la forme des touches mais ce Corsair reste quand même un très bon client.

L’aspect mécanique et filaire de ce clavier le rend parfait pour des jeux demandant des réflexes. Vous avez la fiabilité du fil et du switch pour effectuer des actions rapides sans perdre un seul instant. C’est lors de longues sessions sur Dragon Age que j’ai vu une des limites du clavier. Comme dit dans la partie fonctionnalités, il manque une ligne de macros qui devrait être disponible sur la gauche du clavier. 

 

Hardware

Testeur de matériel High-tech, monteur de PC et vidéaste à temps partiel.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware