Ordinateurs et composants

La Z170A Tomahawk, la Navy débarque chez MSI ?

La Z170A Tomahawk, la Navy débarque chez MSI ?

msi-gaming_logo-horizontal-2color-bLoin des cartes mères haut de gamme, nous avons entre les mains une carte mère de MSI, la Z170A Tomahawk. Avec cette carte, nous sommes loin des cartes haut de gamme de la marque, et disons le clairement le design n’a rien d’exceptionnel.

msi-z170a-tomahawkNous allons en faire le tour ensemble :


La série Z170 Gaming de MSI se compose de trois gammes :

  • Enthusiast
  • Performance
  • Arsenal

Et cette Z170A Tomahawk fait partie de la gamme Arsenal. Elle comprend un chipset Z170, idéal pour toutes celles et ceux qui veulent bénéficier de toutes les fonctionnalités notamment en matière d’overclocking. Bienvenue aux CPU « K » de chez Intel, seulement au nombre de deux, le i5-6600K et le i7-6700K.
Quant aux composants choisis par MSI, ils sont de type Military Class 4, avec des bobines d’alimentation Dark Choke. Celles-ci disposent d’un noyau spécial pour résister aux hautes températures et ainsi offrir une meilleure résistance à la charge électrique, et une amélioration en termes d’efficacités énergétiques.
On retrouve également des condensateurs Dark CAP et leur noyau en aluminium, qui offre une faible Résistance série équivalente (ESR).

msi-military-class-4A cela s’ajoute le Guard-Pro qui comprend :

msi-guard

  • Protection de circuits
  • Économies d’énergie
  • Protection contre l’humidité
  • Protection contre les températures
  • Protection contre les risques électrostatiques
  • Protection contre les surcharges électriques

Du côté du réseau, rien de spécial sur cette carte mère puisqu’elle embarque tout bêtement une puce Realtek RTL8111H Gigabit.

Commençons le déballage par l’avant de la boîte, de couleur vert militaire. Pour rappel, un BGM-109 Tomahawk est un missile de croisière, conçu par les États-Unis dans les années 1970 … on comprend mieux l’illustration sur la boîte.

msi-z170a-tomahawk-boite
Passons à l’arrière de la boîte où l’on découvre les spécificités de cette Z170A Tomahawk, qui sont moins nombreuses sur cette entrée de gamme.

Côté bundle, c’est le strict minimum avec :

  • un CD avec les softs
  • un guide d’utilisation
  • un guide d’installation rapide
  • une plaque I/O
  • deux câbles SATA
  • des stickers pour identifier vos câbles

msi-z170a-tomahawk-bundle

Concernant le design de la carte, on est en droit de se demander qu’est-ce qu’il a pris à MSI de choisir ces couleurs sans aucun attrait ? Bien que cela rappelle clairement que l’on est sur une carte gaming, et qu’on soit sur les codes couleur de l’US Navy, quel dommage de ne pas avoir été plus loin dans le côté militaire.

msi-z170a-tomahawk-carte
Elle comprend cinq connecteurs d’alimentation 4 pins PWM.

Rien d’exceptionnel concernant l’habillage du radiateur du bas, une simple peinture rouge et blanc siglé MSI. Et pour les radiateurs autour du chipset, pas mieux, c’est triste à souhait.

On ne retrouve que 2 ports PCI-E Gen3, trois ports PCI-Ex1 et 2 ports PCI. Sur les ports PCI-E, seul un fonctionne en x16 et en CrossFire (seul mode multi-GPU accepté) cela donne du x16, x16 / x4.

msi-z170a-tomahawk-pcie
La partie son est confiée à une puce Codec Realtek® ALC892 pour une sortie audio HD 7.1. La puce est accompagnée par des condensateurs haut de gamme Nippon Chemicon. Elle reste séparée du reste du PCB comme le montre ce liseré blanc.

msi-z170a-tomahawk-audio

On retrouve sur cette carte mère quatre emplacements mémoire DDR4, ce qui vous permet d’accueillir 64 Go jusqu’à la fréquence de 3600 MHz (OC). Une petite LED rouge située sur le côté vous signalera que la fonction Extreme Memory Profile (XMP) est active.

msi-z170a-tomahawk-ddr4
Côté stockage, en plus de nos habituels ports SATA 6 Gb/s, au nombre de six, MSI a ajouté un port au format M.2. Attention car les ports SATA5~6 seront inutilisables quand un module M.2 est installé.

Côté réseau, cette carte mère dispose d’un contrôleur Realtek RTL8111H Gigabit LAN.

msi-z170a-tomahawk-connectique
Profitons en pour faire le tour de la connectique, avec de gauche à droite :

  • 1 port PS/2 keyboard/ mouse
  • 2 ports USB 2.0
  • 1 port DVI
  • 2 ports USB 3.1 Gen2
  • 1 port HDMI
  • 1 Clear CMOS
  • 1 port LAN
  • 2 ports USB 3.1 Gen1
  • 1 sortie Optical S/PDIF OUT
  • 5 prises jack OFC audio

Petit tour dans le Bios pour savoir de quoi il en retourne, avec une version Click BIOS 5. Comme d’habitude vous avez le choix entre un mode simplifié du BIOS, où tout est facilement gérable en une seule fenêtre.
Mais dans notre cas, intéressons nous au mode Advanced (accessible en appuyant sur F7), en commençant par la fenêtre principale.

On reconnaît le côté gaming du bios, auquel s’ajoute un fond Arsenal (non pas le club de foot, mais bazooka, grenade, missile, …).

msi-z170a-tomahawk-bios1

En haut nous trouvons deux boutons en haut à gauche, un pour activer ou désactiver le profil XMP de la mémoire et un autre « Gaming Boost » qui permet un overclocking automatique du processeur. A droite, nous avons un résumé de notre configuration.

Dans Avancé, vous pourrez  activer ou désactiver les périphériques embarqués, activer ou désactiver le GPU intégré au processeur, configurer les ports USB, … L’onglet Boot permet de gérer la priorité des périphériques de démarrage.

Security vous permet de sécuriser le BIOS en lui attribuant un mot de passe. Et enfin Sauvegarder et quitter permet de sauvegarder vos réglages ou de les remettre à zéro.

msi-z170a-tomahawk-bios2

L’onglet OC (Overclocking settings), nous donne accès à tous les paramètres nécessaires pour augmenter les fréquences de votre processeur, mais aussi de la mémoire.

msi-z170a-tomahawk-bios7
Besoin de mettre à jour le Bios de la carte mère ? L’onglet M-Flash est là pour cela !

Puis l’onglet OC Profiles, qui permet de sauvegarder différents profils d’overclocking et ainsi les retrouver facilement.

msi-z170a-tomahawk-bios9
L’onglet Hardware Monitor nous permet de gérer les ventilateurs. Tout est intuitif et ne devrait donc pas poser de soucis. On y retrouve également les températures de notre CPU et du système.

msi-z170a-tomahawk-bios10
Un dernier onglet Board Explorer est bien sympathique, car il s’agit d’une vue du dessus de votre carte et permet de connaître les composants installés, qui apparaissent en rouge.

msi-z170a-tomahawk-bios-explorer

MSI COMMAND CENTER

MSI nous offre ici une application permettant de gérer l’overclocking de sa configuration, le refroidissement, mais aussi de créer un RAMDisk.

L’écran principal se concentre sur l’overclocking et la ventilation, avec des onglets pour le CPU, la RAM et l’IGP (ces deux derniers renvoyant bizarrement à la même page).

msi-z170a-tomahawk-logiciel1

MSI propose également son système de RAMDisk.

Mais aussi une fonction d’overclocking gérée de manière automatique, sur laquelle nous ne nous étalerons pas.

Puis dans le bas nous retrouvons trois boutons :

Advanced, qui renvoie à des options plus poussées concernant le CPU, la RAM et le refroidissement. On accède à toutes les tensions et aux timings mémoire.
Concernant la ventilation, nous pouvons gérer les ventilateurs branchés sur la carte mère, et ce de manière totalement indépendante
Settings, qui comporte une fonction Record, des paramètres d’alarme, Warning, pour vous prévenir dans le cas où certaines valeurs seraient dépassées et une application pour le smartphone.
Information pour tout connaître, ou presque, sur votre système.

LIVE UPDATE

Comme son nom l’indique cette application vous permettra de mettre à jour pilotes et bios directement depuis internet.

MSI GAMING APP

Cette application permet de gérer trois profils pour votre CPU : OC, Jeux et Silence.

msi-z170a-tomahawk-logiciel2

Mais il permet également de disposer de quelques outils supplémentaires :
– Eye Rest qui permet de modifier les couleurs de l’écran suivant votre utilisation (mode Eye Rest, Gaming, Movie, Personnalisé)
– OSD, qui permet d’afficher certaines infos sur l’écran (températures, fréquences, usage de la mémoire, FPS, …)
– Gaming Hotkey pour programmer des macros sur le clavier et/ou la souris

MSI Gaming LAN Manager

Bien que nous disposions d’une carte mère MSI Z170, nous n’avons jamais eu à nous intéresser à ce soft. Il s’agit d’un logiciel qui permet de donner la priorité à certaines tâches ou programmes quant à l’utilisation de la bande passante. Ex. je joue à un jeu vidéo et je télécharge un gros fichier en même temps, je donne la priorité à mon jeu afin mon ping reste correct.

Certes il n’est pas question de comparer des cartes d’une gamme différente, mais c’est la première fois que nous sommes devant une carte mère aussi peu attrayante chez MSI.
Les couleurs sont, certes en rapport avec le thème, rappelant le gaming, mais le look général ne nous a pas emballé loin de là. Après les goûts et les couleurs ne se discutent pas, cela n’est qu’un avis personnel et non représentatif.

Quitte à aller vers la style US Army, nous aurions aimé un design plus militaire, mais bon nous sommes un peu dans l’extrême 😀

msi-z170a-tomahawk-carte

Quoi qu’il en soit, cette carte mère a malgré tout de bons atouts avec une bonne qualité de fabrication et des performances agréables pour une carte de cette gamme.
Pour les amateurs de NVIDIA, passez votre chemin si vous désirez vous mettre au SLI, cette Z170A Tomahawk n’acceptant que le CrossFire d’AMD.

MSI Z170A TOMAHAWK
7 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
Qualité générale
Design gaming
Performances
Contre
Un mauvais rapport prix/fonctionnalités
Un look trop banal à notre goût
Seulement 2 ports USB 3.0 internes
Design
Qualité de fabrication
Hardware et conception
Performances et usage

Intéressé ? Elle est facilement trouvable aux alentours de 140 €, soit un prix acceptable, mais qui se trouve positionnée face à des cartes plus polyvalentes. Notamment face à des cartes SLI/CrossFire là où la Z10A Tomahawk n’est que CrossFire.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Ordinateurs et composants