Test – Boitier MSI MPG VELOX 100R : comme un air de déjà-vu

Aujourd’hui à l’essai, nous retrouvons le MSI MPG VELOX 100R. La marque taïwanaise utilisait déjà le VELOX dans ses configurations pour joueurs depuis quelques mois. En revanche, il n’était pas disponible immédiatement à l’achat. Ce dernier nous a été présenté dès juillet 2021, puis officiellement en Aout. Nous avons dû attendre quelques mois pour enfin voir arriver sur le marché le VELOX 100R, ainsi que le VELOX 100P AIRFLOW.

Ces deux boitiers sont issus de la gamme MPG, qui représente le segment haut de gamme de MSI. Ils viennent rejoindre leurs petits frères et sœurs qui incluent le Gungnir, le Sekira ou encore le Quietude.

Le VELOX 100R est la déclinaison avec façade en verre trempé du VELOX 100P, ce dernier arborant une façade en mesh.

msi mpg velox 100r

 

Un boitier qui n’inspire pas confiance de prime abord

Lorsque ce boitier est arrivé dans son énorme carton, et que j’ai l’ai sorti, j’ai été surpris par la quantité de verre trempé. Je dois avouer que ma dernière expérience avec un boitier utilisant ce genre de matériaux remonte à une dizaine d’années.

J’avais déjà une double appréhension : la peur de briser la porte latérale en 1000 morceaux, mais surtout la crainte d’un airflow trop restrictif.

Nous pouvons nous interroger sur l’efficacité des ventilateurs, lorsqu’ils se situent juste derrière une vitre. En effet, cela aboutit généralement à un mauvais refroidissement des composants. Les boitiers avec façade en mesh ont fait leur preuve ces dernières années, et possèdent un airflow supérieur. Lorsque nous utilisons ce terme, nous faisons référence à la capacité de l’aération, en terme de dissipation thermique.

En effet, nous avons longtemps dû choisir entre esthétisme ou flux d’air optimal. Pouvons-nous aujourd’hui bénéficier des deux à la fois ?

En enlevant la façade, on retrouve trois ventilateurs de 120 mm qui semblent bien adaptés à une prise d’air latérale. Bien que nous ayons trois ventilateurs de 120 mm installés, nous pouvons les remplacer par trois 140 mm.

ventilateur msi boitier argb

MSI MPG VELOX 100R : un boitier dopé au RGB, capable d’illuminer votre chambre la nuit

En parlant des ventilateurs fournis avec le boitier, nous en avons quatre au total. La matière de ces derniers est un plastique souple. Ils possèdent une texture atypique, légèrement alvéolée et sont de couleur blanc laiteux. Grâce à ce choix, nous verrons mieux les LEDs qui sont adressables. Nous pouvons ainsi réaliser des ambiances lumineuses de deux façons.

Soit nous utilisons un bouton sur le haut du boitier. En outre, nos ventilateurs sont déjà branchés à un contrôleur aRGB fixé à l’arrière du boitier. Ou alors, nous pouvons aussi connecter le contrôleur à la carte mère et piloter les effets depuis le logiciel Mystic Light par exemple.

boitier ouvert avant
L’avant du boitier où viendra se loger nos composants
boitier ouvert arrière
L’arrière du boitier où le rangement des câbles va être tâche ardue

En enlevant le panneau arrière, j’ai été un peu horrifié du sac de nœud déjà présent avant même d’avoir commencé le montage. Afin d’y voir plus clair, j’ai numéroté trois composants intéressants :

  1. Nous retrouvons le contrôleur aRGB, qui permet de brancher huit périphériques. Nous avons déjà nos quatre ventilateurs, ainsi qu’une bande LED, qui est visible à l’avant du boitier.
  2. Sous le cache alimentation, nous pouvons loger un disque dur de 3,5″ assez simplement dans une baie en plastique. Nous pouvons aussi y loger deux disques de 2,5″ si nous préférons. Il est possible de dévisser cette petite cage pour la faire coulisser latéralement.
  3. Le boitier est aussi équipé de deux petits racks qu’il faut glisser vers le haut pour les sortir. Nous vissons ensuite notre disque au rack et pouvons le raccrocher au boitier.

 

Alors, quel parfum a ce RGB ? 

msi mpg velox 100r rgb vert
Un peu de menthe verte
msi mpg velox 100r rgb rose
Quelques pétales de rose
msi mpg velox 100r rgb bleu
Un soupçon de liqueur de mûr
msi mpg velox 100r rgb orange
Et des zestes d’orange

 

Un « top panel » particulièrement réussi 

top panel filtre poussière

Avant de plonger à l’intérieur du boitier, faisons un tour rapide du panneau supérieur. Je trouve que c’est la partie du boitier la mieux conçue. Tout comme je l’ai fait pour l’arrière, j’ai numéroté les composants pour plus de clarté. Ainsi nous retrouvons :

  1. Tout d’abord, je vous présente le fameux bouton LED : Nous pouvons l’utiliser pour changer les effets de couleur en réalisant des appuis courts. Si nous faisons un appui long, nous basculons sur le mode de contrôle logiciel si le contrôleur est connecté à la carte mère. Enfin, un appuie d’autant plus long nous permet de tout éteindre.
  2. J’apprecie la présence d’un port USB-C 3.2 « Gen 2×2 ».
  3. Nous profitons également de deux ports USB 3.2 « Gen 1 ».
  4. Ensuite, nous probablement mon accessoire préféré : un filtre anti-poussière magnétique.
  5. Nous retrouvons bien entendu les prises casque et microphone.
  6. Pour finir, nous avons les éléments du front panel, à savoir la LED power, la LED HDD, le bouton reset, et enfin le bouton power.

Un « cable management » un peu fastidieux mais bien pensé

Maintenant que le tour du propriétaire est fait, voyons voir à quoi ressemble notre PC, une fois tout installé.

Vous devriez regarder aussi ça :
Cherry dévoile un nouveau clavier sans-fil : le KW 9100 Slim !
montage avant composants
L’intérieur du boitier est compact mais suffisant pour y loger un radiateur de 360 mm

Pour commencer, j’ai été obligé de retirer la vitre latérale pour des questions de clarté. J’apprécie d’ailleurs beaucoup le système de charnière. Je peux en effet enlever et remettre très rapidement la vitre. J’aime aussi le fait de pouvoir tout simplement la laisser ouverte si je souhaite laisser de l’air frais.

Notons que l’épaisseur de mon AIO est standard, mais les ventilateurs sont des Phanteks T30 qui sont plus épais que la majorité. Malgré l’encombrement, le refroidissement tient tout juste.

Cable management back panel
Malgré l’abondance de câbles, la porte se ferme sans forcer

Nous sommes désormais en face du secret le mieux gardé des montages PC : l’endroit où nous cachons tout ce que nous ne souhaitons pas voir. En l’occurrence, le back panel du MSI MPG VELOX 100R est plutôt bien pensé. Je regrette seulement d’avoir compris que je pouvais faire glisser la baie du disque dur, qu’une fois tout terminé.

Je trouve en effet que nous manquons cruellement de place pour insérer les câbles à côté de l’alimentation. Malgré tout, nous retrouvons des petites « gouttières » un peu partout, afin de faciliter le passage des câbles.

MSI MPG VELOX 100R : quelques mots pour terminer et avis général

Mon précédent boitier était un Fractal Design define R5. Ce dernier a la particularité d’avoir une excellente isolation sonore grâce à des mousses situées à l’intérieur du boitier.

En comparaison, notre MSI VELOX 100R fait bien pâle figure. L’ensemble de notre boitier est vraiment fin et semble très fragile. Je n’ai pas parlé du support vertical pour carte graphique car je ne suis même pas parvenu à l’installer. Ces détails seraient bien sans grande importance si le prix n’était pas celui d’un boitier haut de gamme.

En effet, disponible à un prix compris entre 170 € et 200 €, je ne saisi pas ce qui justifie un tel coût.

Ainsi, j’aurai personnellement des difficultés à conseiller le MSI MPG VELOX 100R. Je trouve le modèle « airflow », le MSI MPG VELOX 100P AIRFLOW plus attrayant.

Dans un premier temps, nous pouvons trouver ce dernier à partir de 140 €. Dans un second temps, nous pouvons espérer de meilleurs performances grâce à une présence importante de « mesh ». Enfin, nous n’avons pas à sacrifier le RGB pour autant.

msi velox 100p airflow
Illustration du MSI VELOX 100P AIRFLOW

Je vous laisse avec une dernière image du boitier, et vous dit à bientôt !

msi velox 100r red

Argent Award Vonguru

Un grand merci à MSI !

Le MSI MPG VELOX 100R est désormais mon boîtier principal. L’image de couverture est mon ordinateur personnel, et j’aime énormément la configuration lumineuse blanche !

MSI MPG VELOX 100R
7 Le Testeur
La communauté ( votes)
Pour
  • Un super design
  • De beaux effets de lumières
  • La vitre latérale amovible
  • Les filtres anti-poussière magnétiques
  • Le contrôleur ARGB inclus et les quatre ventilateurs
Contre
  • Le prix
  • La qualité de certains matériaux
  • Le support pour carte graphique pas évident à installer
  • Une seule baie pour disque dur 3,5"
  • L'absence d'un Riser GPU, au regard du prix
Design
Silence
Refroidissement
Stockage
Assemblage
Qualité de Fabrication
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.