Ciné Séries

Récap’ cinéma de la semaine #21

Récap’ cinéma de la semaine #21

Les sorties cinéma de la semaine

Aujourd’hui, nous sommes mercredi, et qui dit mercredi dit sortie cinéma. Que vous soyez amateur de comédies, de frissons, de drames, ou encore d’animation, suivez le guide de Cleek et retrouvez, comme chaque semaine, le récapitulatif des sorties cinéma à ne pas manquer.

Inconditionnels des salles obscures, c’est par ici que cela se passe. Au programme : « Kung Fu Panda 3 » , « Five  » , « 13 Hours » , « Mariage à la grecque 2 » , « Le Sanctuaire », « Quand on a 17 ans » et « Un Monstre à Mille Têtes ».

 

Mercredi 29 mars 2016

 

Kung Fu Panda 3

Kung Fu Panda 3 – Réalisé par Jennifer Yuh, Alessandro Carloni – Avec Manu Payet, Pierre Arditi, Alison Wheeler  / Genre : animation, aventure, comédie

Durée : 1h35

Synopsis : Lorsque le maléfique Kaï décide de s’attaquer aux plus grands maîtres de kung-fu à travers toute la Chine, Po va devoir réussir l’impossible : transformer tout un village de pandas maladroits et rigolards en experts des arts martiaux, les redoutables Kung-Fu Pandas !

L’avis de Cleek : Le panda de la Dreamworks remet le couvert dans ce troisième opus, où il s’agira d’entraîner des recrues peu portées sur le combat pour en faire de redoutables guerriers, façon Mulan. Il est peu probable que le film casse trois pattes à un canard, mais les aficionados de la franchise apprécieront et les enfants en redemanderont, car Kung-Fu Panda reste une valeur sûre et sa déclinaison en trois films se fait tout naturellement par les temps propices aux suites qui courent.

 

 

Five

Five – Réalisé par Igor Gotesman – Avec Pierre Niney, François Civil, Igor Gotesman / Genre : comédie

Durée : 1h42

Synopsis : Cinq amis d’enfance rêvent depuis toujours d’habiter en colocation. Lorsque l’occasion d’emménager ensemble se présente, Julia, Vadim, Nestor et Timothée n’hésitent pas une seule seconde, surtout quand Samuel se propose de payer la moitié du loyer !

L’avis de Cleek : Un synopsis assez peu original pour Five mais qui pourrait néanmoins fonctionner si l’alchimie entre les différents personnages du film s’avère suffisamment prenante et est soutenue par une écriture humoristique efficace.

 

 

13 Hours

13 Hours – Réalisé par Michael Bay – Avec John Krasinski, James Badge Dale, Max Martini / Genre : action

Durée : 2h24

Synopsis : Benghazi (Libye), 11 septembre 2012. Face à des assaillants sur-armés et bien supérieurs en nombre, six hommes ont eu le courage de tenter l’impossible. Leur combat a duré 13 heures. Ceci est une histoire vraie.

L’avis de Cleek : On s’interroge sur la pertinence d’avoir choisi la Libye comme théâtre de ce film, la guerre s’y étant déroulée étant aujourd’hui considérée par la communauté internationale comme un échec stratégique et politique puisque le pays est aujourd’hui en proie à une guerre des factions sur laquelle prospère l’État islamique. Les images de la bande-annonce semblent percutantes et efficaces mais il reste à vérifier qu’en-dessus de la couche de scènes d’action à tout-va qu’amènera nécessairement le film se trouve une réflexion politique qui justifie le choix de ce pays en particulier.

 

 

Mariage à la grecque 2

Mariage à la grecque 2 – Réalisé par Kirk Jones – Avec Nia Vardalos, John Corbett, Lainie Kazan  / Genre : comédie, romance

Durée : 1h34

Synopsis : La famille Portokalos est de retour. Un secret de famille longtemps dissimulé va réunir tout le monde pour un mariage encore plus grand, encore plus délirant et encore plus inoubliable !

L’avis de Cleek : Une comédie romantique et familiale de facture assez classique pour Mariage à la grecque 2. Le public averti sait à quoi s’attendre lorsqu’il s’adonne aux joies toujours particulières d’un Bridget Jones rencontrant l’univers de Mamma Mia. Le mariage étant une source intarissable de scènes plus ou moins humoristiques, préparez-vous pour un film qui sent la dragée et les blagues graveleuses.

 

 

Quand on a 17 ans

Quand on a 17 ans – Réalisé par André Téchiné – Avec Sandrine Kiberlain, Kacey Mottet Klein, Corentin Fila / Genre : drame

Durée : 1h54

Synopsis : Damien, 17 ans, fils de militaire, vit avec sa mère médecin, pendant que son père est en mission. Au lycée, il est malmené par un garçon, Tom. La violence dont Damien et Tom font preuve l’un envers l’autre va évoluer quand la mère de Damien décide de recueillir Tom sous leur toit.

L’avis de Cleek : Quand on a 17 ans, probablement la sortie cinéma la plus intéressante de la semaine, a le potentiel d’égaler voire de dépasser le très bon Respire, de Mélanie Laurent, dont il semble partager le thème, quoique teinté d’une séduction moins platonique entre ses deux protagonistes adolescents.

 

 

Le Sanctuaire

Le Sanctuaire – Réalisé par Corin Hardy – Avec Joseph Mawle, Bojana Novakovic, Michael McElhatton / Genre : épouvante-horreur

Durée : 1h37

Synopsis : Envoyé en Irlande par son entreprise afin d’élaborer un nouveau projet de recherche, Adam Hitchens s’installe, avec sa femme et leur bébé, en plein cœur d’une forêt mystérieusement épargnée par le déboisement industriel.

L’avis de Cleek : Une maison isolée au creux des bois, un interdit ancestral, une population autochtone peu accueillante, de mystérieuses créatures, un avertissement ignoré, un père de famille incrédule et un enfant en bas âge. On se demande quel poncif du genre du film d’horreur n’a pas été évoqué par la bande-annonce de Le Sanctuaire, qui, si il est à l’image de son trailer, devrait sentir le déjà-vu et revu.

 

 

Un Monstre à Mille Têtes

Un monstre à Mille Têtes – Réalisé par Rodrigo Pla – Avec Jana Raluy, Sebastian Aguirre Boëda, Hugo Albores / Genre : drame, thriller

Durée : 1h14

Synopsis : Désespérant d’obtenir le traitement médical qui pourrait sauver la vie de son mari, Sonia Bonet part en lutte contre sa compagnie d’assurance aussi négligente que corrompue. Elle et son fils se retrouvent alors pris dans une vertigineuse spirale de violence.

L’avis de Cleek : Le réalisateur Rodrigo Plá revient avec un nouveau film qui vous fera plonger dans l’enfer d’une violence sociale sur fond de corruption. Ce Monstre à mille têtes, c’est bien sûr celui de la corruption, et le film s’annonce aussi glaçant et mémorable que la situation politique et sociale qu’il dénonce.

 

 

Source synopsis – Allociné

Ciné Séries
Plus Ciné Séries