Culture Geek

Un monde d’alternatives #1: jouer sous Linux

Un monde d’alternatives #1: jouer sous Linux

Un monde d’alternatives #1: jouer sous Linux

Attention, cet article n’a pas pour but de lancer un débat entre joueurs Windows et joueurs Linux, mais simplement de découvrir des alternatives moins connues du grand public. Cette précision étant énoncée, nous pouvons entrer dans le vif du sujet.

 

 

Tout d’abord, qu’est-ce que Linux ?

 

Linux est un terme générique qui englobe tous les systèmes d’exploitations (OS) qui se basent sur un noyau Linux. Il peut être comparable au terme « Windows », qui englobe quant à lui toutes les versions des OS Windows (Vista, Seven, 8.1 ou 10 aujourd’hui). Les deux systèmes les plus connus étant Ubuntu et Debian, qui apparaissent de plus en plus sur le marché, mais il en existe des centaines et des centaines.

Quand je parle autour de moi du système Linux, voici le style de réaction : « OMG, Linux c’est pour les Nerds ! » ou

encore « C’est trop dur, et on peut rien faire dessus ! »

C’était vrai jusqu’à une certaine époque. Aujourd’hui, il est très simple d’installer un système, en s’armant simplement d’une clé usb de 4go, du fichier .iso voulu (qui contient le système d’exploitation téléchargeable sur les sites officiels), et d’un logiciel comme LILIUSB ou Unetbootin. L’installation se fait vraiment simplement et énormément de tutoriels existent sur le net. Beaucoup de logiciels existant sous Windows sont également disponibles sous une distribution Linux, et tout est devenu extrêmement compatible et user-friendly (comprendre ici facile d’utilisation). Il est surtout libre et gratuit ! La seule chose qui va vous manquer sera un peu de motivation pour l’installer.

(Anecdote : Saviez-vous que le noyau Linux est le plus utilisé dans le monde ?)

 

Pourquoi Linux ?

 

Et pourquoi pas ? Avec l’arrivée de Windows 8, puis de Windows 10, beaucoup de gens se sont mis à hurler à cause de certaines pratiques ou « nouveautés » de la part de ces systèmes. Mais trop peu de gens connaissent des alternatives, étant donné que toute machine achetée en magasin est par défaut sous Windows (sauf les Mac). Si vous n’aimez pas Windows, pourquoi ne pas passer à quelque chose de complètement différent, mais qui ne vous dépaysera pas, puisque 99% des applications que vous utilisez seront adaptées sous Linux ? Pour le pourcent restant, sachez qu’il est possible d’avoir sur un disque dur une partition Linux et Windows qui cohabitent sans aucun conflit.

 

Jouer sous Linux

 

En effet, vous aurez sûrement lu le titre de cet article, donc vous savez que c’est possible. Mais à quoi peut-on jouer ?

  • jeux indés ou jeux rétro

Linux est le royaume du jeu rétro et du jeu indé. En effet, des tas d’émulateurs existent sous Linux afin de rejouer à vos anciens jeux consoles, inexploitables à cause de rayures, manettes qui ne fonctionnent plus, et autres… (Mégadrive, Nes, Gba, etc …). Encore une fois, les communautés associées à chaque distribution proposent des tutoriels pour tout bien installer et configurer.
Il existe également des distributions destinées au rétro gaming comme par exemple
Lakka qui a simplement besoin d’un Raspberry pour fonctionner, et qui permettent de retrouver ses amours d’antan.

  • Steam


En effet, Steam existe également sous Linux. Valve propose l’ensemble de ses jeux sur tous les systèmes disponibles au public et propose un catalogue complet de jeux compatibles sur la plate-forme.
Encore une fois, la plupart des jeux sont indépendants, mais il ne faut pas oublier que la plupart des jeux indés innovent ( cas par exemple l’un de mes coups de cœur, Crypt of the necrodancer ou l’excellentissime Don’t Starve ).

  •  Wine

 

Wine est un logiciel assez simple d’utilisation qui vous permettra de lancer des applications en .exe tel que notre bon League of Legends par exemple. Très utile pour toute personne souhaitant tourner sous un environnement libre sans double-partition, mais pouvant quand même accéder à certains programmes exclusifs à Windows. Cependant, il s’agit là de virtualisation d’applications Windows, il faut donc vous attendre à perdre un peu de puissance (IPS à la baisse), tout dépend de votre machine.

 

Distributions pour jouer ?

 

Ubuntu est une distribution très simple d’utilisation et d’installation, disposant d’un « Software Center » (Centre de Téléchargement) qui simplifie grandement l’installation de programmes. Ubuntu est développé par la société Canonical, et basé sur la distribution Debian que l’on verra ensuite. L’interface graphique d’Ubuntu s’appelle Unity, mais peut être changé (un des nombreux avantages de Linux). Ubuntu possède une très large communauté qui vous aidera pour tout et n’importe quoi ! C’est la distribution que je vous conseillerai d’essayer en premier afin d’effectuer un premier pas vers le monde libre.

 

Debian est une distribution un peu plus compliquée, mais très légèrement, qui se trouve être beaucoup plus stable qu’Ubuntu. Comme toute autre distribution, il est possible de changer l’interface graphique simplement. Debian ne possède pas de Software Center, mais un gestionnaire de paquets, qui n’est pas très compliqué à prendre en main tant qu’on cherche un peu. Debian est le système qui a servi de base au Steam OS, développé il y a peu par Valve que nous allons voir juste après.

Steam OS

Le Steam OS est un système d’exploitation basé sur Debian, créé par Valve qui est sorti en bêta en 2013, puis sur des machines en 2015. Le but de cette distribution est d’allier la puissance d’un ordinateur avec le confort d’une console. L’interface graphique se trouve être le projet Big Picture de Steam, mais vous pouvez également basculer sur un bureau classique de Debian.

(Il existe d’excellents tutoriels encore une fois pour bidouiller un peu et customiser l’environnement).
Faite tout de même attention, tous vos jeux Steam ne tourneront pas sous le Steam Os, car ce système reste sous un noyau Linux.

Pour ce qui est des interfaces graphiques, nous y reviendront dans un prochain article, afin de vous aider au mieux à choisir quel environnement serait le plus adapté pour vous. Sachez toute fois qu’il existe encore énormément d’interfaces qui possèdent toutes leurs propres qualités. C’est donc à vous de les essayer !

 

Quelques jeux sympa disponibles sous Linux

 

MOBA

– DOTA2 : on ne présente plus Dota, à la base un mode de Warcraft III dont le principe a été repris pour créer la catégorie des Moba, comprenant également League of Legends et HOTS. Difficulté accrue, mais possibilités également (il existe pour ainsi dire plusieurs métas, si si je vous assure).

– Strife : très sympa, quelques innovations, mais jeux rendu pour être plus calme (conçu par les créateurs d’HON), je vous le conseille vivement.

FPS

– CS GO : On ne présente pas non plus Counter Strike, un des FPS les plus connus et joués au monde.
– TF2 : Excellent jeu d’équipe proposant plusieurs classes (dont le pyro, BURN THEM ALL). Très connu également en temps que FPS, sachez qu’il est possible d’y collectionner des chapeaux par centaines, ça peut vous intéresser.

Pour le reste, je vous invite à découvrir par vous-même dans le catalogue Steam, mais aussi sur la toile, tout les jeux disponibles sur environnement libre et à poser vos questions dans les commentaires !

 

Culture Geek
Plus Culture Geek