Culture Geek

Top 10 des BO de Hans Zimmer

Top 10 des BO de Hans Zimmer

 

Retour aux sources

10 . Le roi lion – Disney

Il n’y a aucune raison que les petites têtes blondes soient privées du meilleur de la musique, et le long métrage de Disney « Le roi lion » en est le parfait exemple. Sorties sur les écran en 1994 (bim, le coup de vieux), les aventures de Simba ont d’ailleurs rencontré un franc succès, tant les graphismes, les musiques, et le scénario du film a su plaire au plus grand nombre. Et parmi ce florilège de louanges, il y a bien sur cette musique « This land » signée de la main de Hans Zimmer. Une mélodie qui pourrait sembler assez insouciante au premier abord, et qui pourtant ne manque pas de tirer vers un côté dramatique assumé (rappelez-vous vos larmes quand Simba découvre son père, inerte). Il s’agit cependant d’un Disney, et la musique se termine donc sur quelques notes festives et enjouées, pour le plaisir des plus jeunes (et des moins jeunes).

 

 

Sous l’océan

9. USS Alabama – Tony Scott

Dans un registre beaucoup plus sombre, nous voilà maintenant partis sur la bande originale du film USS Alabama (ou Crimson Tide) produit par Tony Scott en 1995. Une musique marquée par une jolie progression sonore, une des clés principales dans la construction des thèmes de Hans zimmer. Un même thème est exposé, plusieurs fois, en variant l’effectif instrumental, la dynamique, ainsi que d’autres paramètres musicaux. Ce même thème a d’ailleurs fait l’objet de nombreux covers, dont le plus connu reste celui du groupe Nightwish, dont le compositeur s’avoue être un grand fan de Hans Zimmer.

 

 

Michael Bay

8. Pearl Harbor – Michael Bay

Quelques années plus tard, mais toujours dans le registre de la guerre, on retrouve Hans Zimmer à l’affiche du film Pearl Harbor. Un sujet sombre et difficile, qui s’illustrera néanmoins par un thème musical très lyrique et romantique, qui combla certains spectateurs, tandis que d’autres le trouveront quelque peu « niais ». Il en reste néanmoins que le célèbre « Tennessee » est resté dans de nombreux esprits comme étant LA musique du film Pearl Harbor.

 

 

Arthur, cuillère !

7. Le roi Arthur – Antoine Fuqua

Voilà une des BO dont Hans Zimmer a le secret. Une musique épique à souhait, un ensemble orchestral solide, et des chœurs grandiloquents pour une musique magistrale, toute en puissance.

La musique la plus représentative de cette bande originale est sans doute « Knights march », basée sur une succession de quatre accords basiques (ré mineur, fa, do, ré mineur). C’est là tout le génie de ce compositeur, qui parvient à surprendre chaque fois, malgré des procédés d’écriture communs d’un film à l’autre. Un registre épique cher au compositeur qui vient donc ici magnifier le film dédié au règne du roi Arthur.

 

 

Le der’ des der’

6. Le dernier samouraï – Edward Zwick

Direction le Japon à présent, avec « Le dernier samouraï ». Le long métrage fut assez bien reçu par la critique, notamment grâce à ses superbes décors, mais aussi grâce à une musique que l’on peut qualifier ici d’irréprochable. Hans Zimmer s’approprie les caractéristiques de la musique traditionnelle nippone, et l’arrange à sa façon. C’est sans doute dans ce morceau « Spectres in the fog » que ce mélange des styles est le plus perceptible, notamment avec le superbe solo de koto accompagné de tambours au début de l’œuvre.

 

 

Pages : 1 2 3

Culture Geek
Plus Culture Geek