Electronique grand public

Nvidia Shield : vivement demain !

Nvidia Shield : vivement demain !

On ne peut pas classer le Nvidia Shield au rang des nouveautés…on préférera parler de curiosité.

Console portative sous androïd, une certaine fainéantise m'avait poussé à ranger cette Shield au rang des produits bâtards sans avenir.

La curiosité a tout de même pris le dessus lorsque j'ai eu l'opportunité d'avoir un exemplaire entre les mains.

Tout d'abord, il convient de préciser que le Shield n'est pas et ne sera pas commercialisé en Europe; nous y reviendrons plus loin mais il est cependant fort probable qu'un Shield 2 arrive en France au cours de cet été 2014. 

Il reste cependant possible de se procurer ce Shield par internet et son prix officiel aux USA est de 199$.

La Shield c'est quoi ?

Comment définir la Shield simplement ? c'est un drôle d'exercice et c'est quelque chose qu'il faut faire après avoir vraiment pris le temps d'utiliser et de tester ce produit de Nvidia.

Présentée en Janvier 2013 au CES de Las Vegas, la console portative de Nvidia se voulait comme un pari ambitieux face à la prolifération des sources de divertissements numériques : smartphones, tablettes…

Nvidia y apporte évidemment une vision plus exclusive, plus proche de son ADN gaming que d'une approche "casual" qui se généralise avec les appareils sous Androïd.

Alors pour définir la Shield, il faut dire ce qu'elle n'est pas : elle n'est pas une tablette même si elle est capable d'en assumer presque toutes les fonctionnalités…

Si une tablette est une plateforme d'accès multimédia pouvant accessoirement servir à jouer, la Shield est tout simplement son exact contraire.

Sorte de couteau suisse du gaming, la Shield a plusieurs facettes ce qui rend difficile la compréhension de son positionnement.

On pourra évidemment la résumer à une console portative androïd ultra puissante mais c'est surtout la technologie de Nvidia permettant d'utiliser vos jeux PC en mode portatif comme en mode console de salon qui rend la Shield intéressante et unique.

Une console sous Androïd

Équipée d'Androïd 4.4.2 et d'un écran tactile de 5", la console du caméléon est particulièrement à l'aise avec les jeux "classiques" que l'on peut retrouver au travers de Google Play. Sa particularité réside donc dans l'utilisation d'un gamepad en remplacement de l'écran tactile.

Nvidia Shield Shield_00021

L'écran tactile étant toujours possible évidemment ( pour Fruit Ninja ça semble difficilement contournable par exemple…). L'utilisation de la manette est quasi native sur une bonne quantité de jeux mais un Gamepad Mapper permet de réaffecter les fonctions tactiles d'un jeu à la manette ce qui est particulièrement efficace et d'une relative facilité. On pourra aussi exploiter les "motions sensors" de cette Shield 

L'écran 720P de la Shield et particulièrement agréable, même s'il ne vaut pas celui d'un Galaxy Note 3 par exemple. 

Je trouve personnellement la console particulièrement confortable, l'utilisation du Tegra Zone ( version Shield ) permet d'aller taper du jeu vraiment optimisé pour la Shield. Malgré un poids voisin de 600 grammes, l'utilisation portative est tout a fait agréable avec une autonomie excellente. La batterie de 7000 mAh est difficilement prenable en défaut, en mode Androïd comme en mode streaming.

Mais la Shield c'est aussi et surtout…

Une console portative pour jouer à ses derniers jeux PC

Essayons d'oublier la Shield, en tant que matériel pour "visualiser" les technologies poussées par la firme au Caméléon.

Le Gamestream est un principe relativement facile à comprendre : il consiste à "cloner" votre écran PC sur la console Nvidia et donc de jouer à tous vos jeux sur la Shield.

Dans la théorie, c'est faisable n'importe où si vous avez une bonne connexion internet….et on dit bien bonne. Il faut aussi que votre PC "maître" soit équipée d'une Geforce GTX et là aussi du relativement sérieux ( GTX 660 semble être la clé d'entrée ) avec le pilote Geforce Experience installé.

L'accès au Grid n'est pas possible de chez nous mais on comprends là aussi ce que cherche à faire Nvidia en mettant à disposition de la puissance GPU dans le Cloud qui streamera des jeux sur son Shield.

 

Dans la pratique, la première entrave pour accéder à ce nirvana est la qualité du wifi domestique. Adorateur des box Orange, Free et Cie, oubliez clairement le concept et adoptez un routeur qui envoi du bois si vous voulez vraiment exploiter cette technologie. Pour ma part,  j'ai la chance d'habiter dans une très grande maison tout en disposant, pour faire mes tests, d'un routeur Asus RT-AC68U…et là c'est clairement le top.

Avec une GTX 770 et un Geforce Expérience à jour, la mise en relation de la Shield avec le PC est un jeu d'enfant.

La Shield lance une séquence de détection et scan sur le réseau le ou les PC disposant du Geforce Experience. L'association se fait alors par la saisie sur le PC "maître" d'un code affiché sur la Shield…un peu à la manière d'un appairage Bluetooth…Bref, la partie soft est vraiment très au point et tout se fait dans le calme et la décontraction. 

Franchement lancer Watch Dogs et pouvoir y jouer comme ça, c'est tout simplement magique. Il ni a aucun lag, la fluidité est parfaite : c'est juste génial.

Dans la théorie, si vous êtes à l'autre bout du monde, avec une connexion internet solide, un réseau Wifi sérieux, que votre PC est allumé et que vous disposez d'un internet avec un upload costaud à la maison ( fibre ), là aussi le système fonctionnera.

Le constat le plus important dans cette partie du test c'est la maturité du système Nvidia : la partie logicielle fonctionne parfaitement, c'est d'une parfaite ergonomie à l'image de ce que fait le caméléon avec ses drivers…reste que malheureusement cela implique une installation réseau qui n'est pas habituelle en Europe et plus particulièrement en France où le wifi domestique est desservi quasi exclusivement par les box internet.

Les limitations techniques pointées, il convient maintenant de découvrir que la Shield peut aussi faire autre chose…

 

La Shield, la console de salon idéale ?

Jouer à des jeux sur un écran de 5" pourquoi pas, mais profiter d'un grand écran si on est équipé dans son salon, c'est encore mieux.  Alors jouer à Sonic sur du 70" ce n'est pas vraiment une révolution mais si les jeux PC devenaient là aussi utilisables….

Shield + TV

C'est tout a fait possible avec la sortie HDMi de la Shield…et quelques astuces.

Deux possibilités s'offrent à nous : rester en 720P et brancher sa Shield et la TV et à une manette usb XBOX 360 parfaitement reconnue…ou utiliser un adaptateur USB/ethernet ( et donc perdre l'unique connectique USB ) et profiter du stream en 1080P…en utilisant une manette Bluetooth.

IMG_1506

 

Les mauvaises langues diront que tout ça fait bricolage…branchez un PS4 ou Xbox one et vous constaterez que vous avez autant de files…

Là encore, la magie opère, ça marche toujours très bien et on retrouve le fameux Watch Dogs sur un écran géant. 

Dans les limitations, on notera l'impossibilité technique d'associer deux manettes BT pour se faire une partie de FIFA par exemple ou encore le fait que lorsque le micro USB est utilisé pour le réseau, la console tourne sur sa batterie…qu'importe en réalité, la démonstration du potentiel est là. Ce produit hybride et au rendez-vous dans chacune des options qu'il propose à son utilisateur.

 

Shield II , le meilleur est à venir

​Certains disent que la console de Nvidia est un produit bancal et sans avenir. Je le trouve pourtant bien plus élaboré, stable et prometteur que les arlésiennes Steam Machines.

Le fait de ne pas sortir sa Shield sur le marché européen représente, au contraire de beaucoup, une analyse lucide du marché ( box, wifi…). Pendant ce temps, le géant a continué à pousser ses pions et à construire un écosystème cohérent : 

  • L'évolution de ses cartes graphiques GTX ( on pensera même à l'arrivée du décodage H265 sur le deuxième étage de la famille Maxwel ).
  • Le Geforce Experience, qui sans faire de bruit s'impose profitant de l'excellente réputation de Nvidia en matière de drivers.
  • Le Grid dont on parle peu mais qui sera une brique importante dans l'avenir.
  • et enfin Tegra pour la mobilité.

​​

Et tout ça avec comme fil directeur, il ne faut pas l'oublier, le gaming sur PC. Car il faut bien reconnaître qu'aujourd'hui Nvidia fait beaucoup pour "nourrir" ce milieu par son dynamisme commercial ( souvent décrié ), sa recherche et ses technologies.

Pour ma part, je pense même que depuis quelques années, Nvidia contribue plus qu'Intel et ses autres camarades à maintenir le PC comme le centre névralgique du loisir numérique.

Alors évidemment, si Nvidia le fait c'est avant tout parce que c'est le coeur de son business…mais il faut avoir la lucidité de constater que le caméléon est le moteur principal du monde PC depuis un moment.

Reste que pour en revenir à notre Shield, le concept commercial est excellent : des jeux PC qui nécessitent de plus en plus de puissance et qui peuvent tourner n'importe où avec la console maison. De la carte vidéo en passant par la console, Nvidia croque à tous les coûts.

 

Mais il faut reconnaître qu'imposer son Tegra n'est pas une chose facile pour Nvidia et que sa visibilité sur d'autres produits est relativement limitée.

L'arrivée d'une Shield 2 comme porte étendard du Tegra K1 semble imminente, on commence même à entendre une date autour du 22 Juillet. Il y a quelques semaines, c'est une tablette "Shield" qui faisait parler d'elle….

Et si la Shield 2 était la solution à tous les petits problèmes que nous venons de citer ? Comme le fait remarquer Pierre Lecourt , la Shield pourrait bien être un ensemble composé d'un "coeur" qui serait une tablette sous Tegra K1 (en 7 ou 8" ), une station d'accueil permettant de connecter le coeur du système à la TV…et une manette. Les contraintes du wifi seraient oubliées grâce à l'augmentation de la puissance de calcul, le Grid arriverait en Europe, etc, etc…

Voilà en plus une bonne manière d'imposer la technologie Nvidia ailleurs que dans une console quasi exclusive : si on pousse le raisonnement un peu, l'utilisation de puces Tegra K1 pourrait permettre à d'autres constructeurs de tablettes de proposer leur Shield.

Nvidia Tegra Note K1 reference tablet

 

Conclusion

Si Nvidia sort donc fin juillet un produit qui se rapproche de l'ensemble des spéculations que je viens d'étaler, je pense sincèrement que les Steam Machines voir même les consoles Next Gen, peuvent se faire du souci. La technologie est au point, la communauté gaming sur PC est énorme….reste maintenant à se confronter à la réalité.
 

 

Electronique grand public
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Voir comentaires (1)
1 Commentaire
  1. STRIKEUR

    2014-07-18 at 21 h 02 min

    « L’accès au Grid n’est pas possible de chez nous »
    On y a accès mais personnellement sa lag mais j’ai que 3 Mega de connexion donc je pense que cela vient de la….

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Electronique grand public