Hardware

Focus sur les ASUS ROG Z97

Focus sur les ASUS ROG Z97

La fameuse série de cartes mères ROG n'est plus à présenter, tous les gamers, les fans de hardware et les obsédés du look en rêvent à chaque nouvelle annonce d'ASUS.

Aujourd'hui avec l'arrivée du chipset Z97, le temps est donc venu de la nouvelle série ASUS ROG Z97. Après une rapide découverte de la gamme globale d'ASUS autour du Z97 dans les articles précédants, nous allons maintenant nous focaliser sur ces fameuses ROG.

Premiers constats

Comme vous l'aurez compris, les nouvelles ROG embarquent donc le nouveau chipset Z97 au service du socket 1150 qui prend en charge les processeurs Intel Core de 4ème et 5ème génération (Haswell, Haswell Refresh et Haswell Refresh-K/Devil’s Canyon). 

En ce qui concerne le look de ces nouvelles ROG rien de nouveau… sauf peut être sur les MAXIMUS VII HERO et GENE, regardez bien les deux PCB et vous verrez qu'ASUS nous offre un circuit bicolore aux finitions mates, noir et rouge. De plus le socket est nickelé, ce qui donne un très joli effet.

Pour le reste c'est du classique avec les slots de RAM rouges/noires et les ports PCI-E rouges/noires également.  Pour finir sur le look, on apprécie les radiateurs très sobres et bien travaillés avec le rappel du modèle. On retrouve bien l'ADN ROG dans cette nouvelle série, et les fans de la marque apprécieront.

Les détails techniques

​On va maintenant se pencher sur un aspect plus technique. Comme à son habitude sur la série ROG, ASUS nous propose des composants électroniques haut de gamme, pour une meilleure fiabilité (on l'espère) et de meilleures performances en OverClocking. Les MAXIMUS VII disposent d'un BIOS UEFI amélioré et d’un port M.2 (PCIe x2) permettant un débit de 10 Gbit/s. Pour le réseau, ASUS a choisit la dernière puce ethernet d'Intel qui doit nous apporter une consommation processeur réduite et un débit TCP et UDP plus élevé​. On retrouve également un port LAN amélioré du nom de LANGuard. Cette technologie de couplage de réseau doit là aussi servir les performances.

LANGuard intègre un autre composant, le ESD Guard qui nous promet une meilleure protection contre les décharges électrostatiques et une meilleure tolérance à l’électricité statique (ASUS estime que son système est 1.9 fois supérieur sur ce point à celui de la concurrence).

On s'intéresse maintenant à la technologie GameFirst qui, sur la série MAXIMUS VII, a été amélioré, on a donc du GameFirst III. En premier, c'est l'interface qui a été améliorée, elle est clairement plus conviviale.

De plus ASUS a amélioré la gestion des paquets, GameFirst III peut prioriser les paquets de jeux et leur allouer davantage de bande passante, ceci nous permettra de gagner quelques petits points de ping et une connexion un peu plus stable.

GameFirst III intègre plusieurs profils que l'utilisateur pourra choisir en fonction de ses besoins, comme le partage de fichiers, le stream, le gaming ou encore l'optimisation. L'utilisateur pourra aussi gérer lui même sa bande passante pour des applications individuelles. Là où cette technologie va plus loin, c'est qu'elle dispose également d’un outil intégré pour surveiller le trafic réseau et d’un outil de test pour mesurer la vitesse de connexion.

Nous allons à présent voir ce que ces MAXIMUS nous réservent au niveau du son.

Les MAXIMUS VII RANGER et HERO disposent d'une carte son SupremeFX 2014, quand à la GENE elle est équipée d’une carte son intégrée SupremeFX Impact II.

Les trois cartes-mères disposent d'un système d'isolation pour réduire le plus possible les interférences électromagnétiques (EMI), de condensateurs audio ELNA et de 8 sorties audio plaquées or. Cette dernière génération de MAXIMUS nous propose de nouvelles technologies comme Sonic SenseAmp, qui permet de détecter un casque (plus précisément son impédance) et d'ajuster automatiquement son amplification.

On retrouve aussi un bouton appelé Sonic SoundStage​ qui permet d'appliquer facilement des réglages selon les genres de jeux, à l'aide de 4 modes prédéfinis; FPS, Course, Combat et Sport. Le SupermeFX est accompagné d'une nouvelle suite de réglages audio, Sonic Studio​, qui possède une fonction Virtual Surround 7.1.​ SonicStudio est également accompagné de réglages détaillés permettant de modifier la réverbération, la puissance des basses, l’égalisation et la clarté des voix​, dans le but de laisser l'utilisateur faire son propre setup en fonction de ses besoins ou plus simplement de ses préférences. 

ASUS intègre de nouvelles technologies liées à l'USB. On commence avec KeyBot qui permet, une fois notre clavier branché à cette prise, d'assigner des macros aux touches de fonctions, et il permet également de programmer des identifiants de session ou le lancement d’applications.

La deuxième technologie liée à l'USB est TrueVolt qui fournit  une sortie 5V stable aux ports USB (avant et arrière). Cette alimentation est isolée et linéaire, ce qui minimise les fluctuations de tension pour assurer à tous les périphériques connectés de recevoir l’énergie suffisante.

​Pour finir on va regarder du coté du BIOS, et on retrouve bien évidemment un BIOS UEFI pilotable à la souris. Cette nouvelle version des BIOS ROG UEFI détecte automatiquement les cartes graphiques ASUS et fournit aux utilisateurs des informations détaillées. Le BIOS intègre Secure Erase qui propose de restaurer entièrement un SSD dans sa configuration de sortie d’usine.

La bonne surprise Maximus Ranger

​En conclusion on retiendra surtout la MAXIMUS VII RANGER qui est une très bonne surprise pour 149€. Pour rappelle la version HERO est disponible à 185€, et la GENE pour 175€.

Hardware
@WilliamHBPC

Grand passionné de matos et streamer spécialisé dans le HardWare.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware