Microsoft vient de confirmer aujourd'hui que sa nouvelle Xbox One acceptera les jeux d'occasions et les prêts…sauf si les éditeurs le refusent.

En gros cela convient à dire que l'éditeur pourra bloquer l'utilisation du logiciel en "deuxième vie" ou encore le brider à une adresse IP et donc empécher le prêt…mais "pourra" ne veut pas dire "voudra".

Si c'est un signal sympathique que Microsoft envoit aux éditeurs, ce n'est pas vraiment reçu de la même manière par les clients potentiels.

La précision a mis le feu sur les forums spécialement chez les Pro-Sony, voyant là une nouvelle preuve des tentations "big brother" de Microsoft.

De la rumeur bidon sur la connexion permanente à l'écoute des conversation familiales par Kinect, toutes les peaux de bananes ont été lancées à Microsoft avec une spontanéité quand même douteuse.

Sony vient d'annoncer que l'occasion et le prêt ne poseront pas de problème et même qu'il ni aura aucune limitation.

Certains disent que Microsoft a vraiement raté sa communication et que sur le sujet de l'occasion, il va se mettre à dos la communauté. La vraie question est de savoir si le modèle que cherche à imposer Microsoft n'arrive pas trop tôt car, quoi qu'il arrive, ce modèle s'imposera à tous dans l'intérêt de l'industrie.

 

xbox_One_vs_PS4_Infographic

Ailleurs sur le web

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Souris Corsair Sabre RGB PRO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.