Ordinateurs et composants

GTX 770: une mamie à la sauce Titan

GTX 770: une mamie à la sauce Titan

C’est ce jeudi que Nvidia officialise la Geforce GTX 770 sa nouvelle carte dédiée aux utilisateurs exigeants et gamers.

Quand l’architecture GK110 Kepler a été dévoilée, on a tout de suite pensé aux applications graphiques professionnelles, CAO, DAO et autres…

En effet entre le GK104, le GPU de la série des Geforce 6xx et le Kepler, la finesse de gravure est la même : 28nm. Par contre, la taille du die passe de 320mm2 à 569.45mm2…c’est énorme !

Pourtant avec la Titan et, il y a quelques jours, la GTX 780, on s’attend à ce que Kepler soit déclinée sur une bonne partie de la nouvelle gamme Nvidia 7×0.

 

DieGK104  Kepler GTX7xx - Titan

 Avec Kepler, la tendance qui consiste a baisser la taille de gravure pour augmenter la densité du die, réduire la consommation et la dissipation thermique; tout cela semblait bien loin des préoccupations de Nvidia.

Evidemment, cette taille permet de loger beaucoup plus d’unités de calcul : 2880 pour la plus grosse version de Kepler  la titan est « légèrement castrée » avec 2800 unités , contre 1536 unités pour une bonne vieille GeForce GTX 680…

La simple évocation de ses chiffres éveille des inquiétudes sur la température, le bruit et la fiabilité des cartes qui vont se voir équiper d’une version de Kepler.

C’est là que toute l’expertise de Nvidia va s’exprimer avec une nouvelle technologie de refroidissement et de régulation de la vitesse du GPU suivant sa sollicitation. Toute la série de Geforce GTX 7xx va en bénéficier.

Avec la GTX 780, Nvidia a décliné son Kepler en produisant une sorte de Titan « light », conservant la même architecture, perdant tout juste 10% de performances dans l’opération mais pour 65% de son tarif !

 

Carte graphique GTX7xx sans son carénage

On le voit sur cette photo, le système de refroidissement de la GTX770 comme celui de la 780, est identique à la GTX Titan.

Avec cette identité forte entre la Titan, la GTX780 et maintenant la GTX770, on s’attendait donc à un Kepler avec une castration plus prononcée sur cette dernière…

Que nenni, la GTX 770 est basée sur l’architecture GK104 comme sa grand mère la GTX 670/680 !

Une fois la déception passée, on regarde de plus près cette carte pour constater que la GTX 770 n’est pas un simple reconditionnement marketing de l’ancienne gamme comme on l’a déjà vu par le passé.

Comme je l’ai dit plus haut, le système de refroidissement de la 770 est le même que sur la Titan et la GTX 780, la carte accède aussio au GPU Boost 2.0.

Enfin, si l’architecture GPU de la 770 est identique à notre bonne vieille GTX 680, elle tourne à une fréquence supérieure et embarque une nouvelle poignée de modules GDDR5 à 7Gbps ce qui lui permet d’avoir une bande passante mémoire 15% supérieure à la GTX680.

Maintenant, le souci c’est que la GTX 680 n’est pas franchement reconnue pour son silence de fonctionnement ni encore sa capacité à encaisser les montées en températures…franchement, prendre cette architecture et la piquer aux stéroïdes, cela provoquait chez moi quelques sueurs froides.

J’ai pour l’occasion comparé la GTX770 à une GTX660/670 et 680 de chez MSI dans leur version O/C standard donc avec une ventilation « classique » et je dois dire que j’ai été particulièrement surpris par l’amélioration apportée par Nvidia.

La technologie propriétaire Nvidia GPU Boost 2.0 qui gère la vitesse de rotation du ventilateur est particulièrement appréciable. L’impression de base est une nuisance sonore bien inférieure à la génération précédente.

En repos ou en pleine charge, en plaçant le sonomètre au même endroit, la GTX770 se montre légèrement plus silencieuse qu’une GTX660 et à des années lumières de la GTX680 pour des performances supérieures.

Les températures mesurées, toujours dans les mêmes conditions, sont là aussi une excellente surprise compte tenu de l’architecture : on est en moyenne entre 2 et 5 degrés de moins qu’une GTX 660 .

Contrairement a ce que l’on perçoit sur la Titan, Nvidia a particulièrement travaillé sur les fluctuations de vitesses du ventilo qui génèrent quand même une sensation désagréable avec ces montées en régime et descentes : déjà bien gommée sur la GTX780, cette nuisance est encore plus estompée sur la GTX770 grâce à une meilleure gestion logicielle de la vitesse de rotation.

Concernant les performances:

Les gains sont là aussi significatifs : la GTX770 prend évidemment la place de la GTX670 mais sur le terrain des performances elle est devant la GTX680 de 10% environ dans quasiment toutes les configurations.

perfs2-gtx770

perfs-gtx770

Très clairement, le niveau de performances est largement suffisant pour les utilisateurs les plus exigeants. Il permet de jouer à tous les derniers titres sans aucune restriction. Crysis 3 et Metro Last Night passeront sans douleur. A côté de sa grande soeur la GTX 780, la 770 peut faire office de « l’achat de raison »…mais enfin, on parle tout de même d’une carte qui pousse derrière la GTX680, un bébé qui se monnayait entre 450 et 550€ le morceau !

Car effectivement, l’autre info c’est le prix :

On trouvera de la GTX770 équipée en 2Go à moins de 350€ rapidement. Pour le moment, les marques « A » tirent les premières et les stars de la catégorie Asus, MSI…lancent leurs premières flèches à 399€. 

Nvidia annonce des versions de la GTX770 en 4Go pour ceux qui veulent exploiter la Ultra HD…no comment…

Une dernière chose particulièrement intéressante sur cette carte c’est, comme sa grande soeur la GTX780, sa malléabilité. Je m’explique : la carte dispose d’une certaine latitude pour de l’overcloacking raisonnable, par les outils logiciels officiels on pourra pousser la carte facilement en faisant grimper les performances de 5 à 10% suivant le hardware de votre PC qualité de l’alimentation, ventilation…au prix d’une dégradation de votre confort acoustique évidemment.

Il est d’ailleurs à noter que Nvidia donne cette latitude à ses partenaires fabricants, la fréquence de base étant 1046Mhz et la fréquence « boost » 1085Mhz, ces derniers auront la possibilité de sortir des versions « poussées » sans pour autant sortir des recommandations Nvidia.

MSI coutumier du fait avec sa série « O/C » sort donc une version Gaming opérant à 1098Mhz/1150Mhz et une version Lightning avec son système de ventilation Twinfrozr, opérant alors à …1150/1202 Mhz !

Le prix public pour la version O/C « gaming » est de 399€ alors que la version Lightning vous obligera à faire un effort pour passer à 459€TTC.

msi-n770_gaming msi-n770_lightning

Il est donc intéressant de constater que la carte sait encaisser les montées en fréquences et encore plus si elle est aidée par un bon système de refroidissement; il est donc fort probable que les solutions de watercooling vont fleurir pour ce modèle.

Enfin, toujours dans la logique de Monsieur plus, Nvidia a soigné la dissipation thermique mais aussi la gestion du SLI. Une carte qui ne chauffe pas trop, qui encaisse la fréquence et qui, pour finir, apporte un vrai gain en SLI, c’est clairement une offre bien montée et qui devrait faire un carton.

Performance GTX 770 en SLI

En conclusion, la GTX 770 est une réussite.

Certes, les puristes relèveront que l’architecture retenue est vieillissante, que c’est un rafraîchissement marketing d’une référence économiquement rentabilisée et qui va profiter de l’image des Kepler Titan et GTX 780. C’est sans doute vrai aussi.

Mais il faut considérer le travail réalisé par Nvidia sur ce modèle, notamment en termes de refroidissement et de nuisance sonore. La poignée de retouches cosmétiques et techniques apportent aussi un sacré coup de pied aux fesses d’une carte qui va prendre la place, au niveau des prix, de la GTX 670.

Je considère que c’est sans doute la meilleure carte haut de gamme que j’ai eu entre les mains. Je mets évidemment de côté la Titan et GTX 780 qui font presque le double ou le triple de son prix. Elle permet d’obtenir un niveau de performance remarquable le tout dans un confort de fonctionnement que l’on ne trouvait pas sur la génération précédente. En vente entre 350 et 400€ elle représente un élément de choix dans la construction d’une configuration très haut de gamme pour celui qui veut jouer longtemps sans concession.

Ordinateurs et composants
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Ordinateurs et composants