Hardware

Toshiba Z830-11J VS Macbook Air 13″, combat de poids plume !

Toshiba Z830-11J VS Macbook Air 13″, combat de poids plume !

 Quand on parle de portables légers, fins et performants, dans les esprits, le Macbook Air est le symbole de cette nouvelle "race" de notebooks.

Pourtant, nous l’avons vu il y a quelques mois, d’autres constructeurs tentent d’apporter une alternative et c’est de plus en plus vrai depuis qu’Intel fait la promotion du concept Ultrabook.

Aujourd’hui, quand on cherche une marque capable de concurrencer Apple sur le terrain du design et du notebook sexy, on pense à Asus ou Samsung…et certainement pas, soyons franc, à Toshiba.

Pourtant, avec son Protégé Z830-11j, la marque nous propose sans doute l’un des meilleurs ultrabook du moment. Ma tentation était donc grande de le comparer au Macbook Air 13"3 i7.

 

Pour cerner un peu le débat, nous parlons de portables ( le Toshiba comme le Macbook Air ) à plus de 1400€ équipés en Core i7 Sandy Bridge.

Si le Macbook Air a un positionnement singulier comme toute la gamme Apple ( ciblant l’utilisateur "classique" comme le pro ), le Toshiba Z830-11J s’attaque clairement aux pros.

Quelques détails de son équipement ne laissent à ce sujet aucune ambiguité : Windows 7 Pro, Lecteur biométrique et module 3G intégré…sans parler de sa dalle mate antireflet, exigence récurrente de la clientèle professionnelle.

 

  

 

Premiers contacts :

Sensation, esthétique : des concepts ridicules pour certains mais qui permettent souvent d’adoucir la pillule quand on parle d’outils flirtant (voir dépassant) les 1500€ !…une dose d’irrationnel permet souvent de délier les liens de la bourse…

Le Toshiba n’opère pas la même "séduction" visuelle que le MBA c’est incontestable.

Jusque là, seul le Zenbook d’Asus est arrivé à s’approcher de ce sex appeal, concept ridicule si on est très rationnel, mais qui fait tout le charme des produits Apple et plus particulièrement de la gamme Air. Cependant, très rapidement, c’est une autre sensation qui se dégage : le sérieux et la robustesse et évidemment le côté "Pro" par opposition au style frimeur du MBA ( c’est bien entendu un constat très personnel ). Toshiba met donc clairement dans le mille puisque c’est bien à cette catégorie que la marque destine son Z830.

 Le toucher est là aussi en total opposition avec le Macbook Air, l’alliage de magnésium utilisé ne procure pas la même sensation qualitative que l’aluminium de l’Apple mais Toshiba a su éviter les erreurs commises par Samsung avec son NP900 en appliquant un traitement qui permet d’éviter les traces de doigts. On a une opposition entre le côté flatteur du MBA et le côté sérieux du Tosh…difficile de donner un vainqueur. Cependant, le pro s’orientera sans difficulté vers le produit véhiculant une image de sérieux en opposition au blingbling du poids plume de la pomme. 

 Poids : là c’est vraiment incontestable, le Toshiba est bien plus léger. C’est en tout cas la première sensation quand on se passe d’une main à l’autre les deux portables. Les chiffres de la balance confirment cette sensation : 1.12Kg pour le Toshiba contre 1.37Kg pour l’Apple. 

Bien entendu, on parle d’un delta de seulement 250 grammes….mais dans cet univers de l’Ultra Light, ces 250 grammes pèsent lourd.

 

Qualité perçue : J’ai déjà suffisamment insisté sur le côté "pro" du Toshiba mais il se dégage une impression de robustesse du Macbook Air qui est véritablement un objet valorisant. Le Toshiba inspire aussi le respect mais quelques toutes petites fautes ternissent, à mon avis, une impression qui aurait pu être bien meilleure sans ces détails.

Au premier rang, le petit carénage "alu" des charnières de l’écran qui fait vraiment plastique. Enfin, et c’est la conséquence du poids et de l’utilisation de l’alliage de magnésium moins rigide que l’alu, la partie écran du Z830 manque de rigidité, en la tenant à ses deux extrémités, une simple pression suffis pour légèrement vriller la dalle…sans que cela ne porte à conséquence cependant.

 

 

A l’utilisation : 

Lorsque l’on compare un produit Apple à un éventuel concurrent, il est commun de le trouver plus performant, plus jolie, plus fiable, plus….et d’oublier de mentionner son prix.

Si l’on devait comparer leToshiba Z830-11J avec son équivalent prix chez Apple, nous aurions :

Un Toshiba qui se trouve entre 1450 et 1499€ équipé d’un processeur I7-2677M à 1.8/2.9Ghz, 8Go de Ram, 128Go en SSD, un écran 13.3", un modem 3G et un niveau de garantie bien supérieur à ce que propose son concurrent du jour.

En effet, à 1499€, le Macbook Air est équipé d’un i5 2557M à 1.7Ghz, 4Go de Ram, 256Go SSD et évidemment un écran 13.3".

Quand je veux comparer la puissance brute du hardware sans me soucier de la plateforme, j’utilise Geekbench, régulièrement employé par les sites qui pondent du bench à gogo. Je ne m’étendrais pas éternellement sur le sujet sachant que des comparatifs entre un i5  2557M et un i7-2677M pullulent sur le web avec graphiques, courbes et compagnie.

Pour faire simple, on peut considérer qu’un écart de 20 à 25% est constaté entre le i5 et le i7, au profit de ce dernier évidemment.

La puissance du CPU ne fait pas tout évidemment mais il est à noter que ces machines qui utilisent un chipset vidéo intégré pour l’affichage ( Intel HD 3000 ) subissent donc grandement l’impact du choix du processeur sur le fonctionnement général.

Donc si l’on veut être totalement objectif, il faut passer par l’Apple Store et modifier la config du MBA 13" pour lui offrir le même processeur que le Z830, c’est tout à fait possible et nous disposons alors sur les deux machines de la même version de CPU soit l’intel I7-2677M dont la fréquence de base est 1.8Ghz, pouvant monter à 2.9 avec la fonctionnalité turbo. La mise à niveau de notre Macbook ramène son prix à 1649€.

Il restera deux différences majeures sur le hardware : le Toshiba dispose de 8Go en série, l’Apple 4Go et ne peut pas espérer plus. Ce dernier est équipé néanmoins d’un SSD de 256 là où le Z830 est livré avec seulement 128.

Concrètement, les deux machines tournent vraiment très bien. Une fois le Toshiba débarrassé de toutes les versions d’essais et autres ****** qui parasitent toutes les machines Windows à la sortie du carton, le démarrage est vraiment rapide et l’utilisation plaisante. La ventilation est souvent sollicitée au niveau du processeur sur l’un comme sur l’autre, par contre, sur le Macbook Air, une sensation de chauffe sur le châssis apparaît relativement rapidement contrairement au Toshiba.

Le démarrage du Macbook Air est légèrement plus rapide que celui du Z830, j’ai constaté 2 secondes de différence entre les deux appareils. Plus globalement, l’accès à des fichiers images volumineux type Photoshop me laisse la sensation que le SSD intégré sur le Macbook est plus performant. Les mesures que j’ai effectué montrent un écart de 100 Mb/s en lecture au profit du MBA.

Cette différence est tout de même importante mais elle me permet de me remémorer une actualité du début de l’année 2012. Deux fournisseurs livrent les SSD pour le MBA : Toshiba et Samsung, les différences de débits entre les deux SSD livrés sont de l’ordre de…50 à 60mb/s .

C’est donc aussi un petit peu la loterie concernant les performances du SSD . Aucun moyen évidemment de savoir la version qui équipera votre MBA…sauf à contrôler en magasin ( j’ai vu des gens faire pire pour des versions de dalles donc c’est une possibilité à laquelle je m’attends )

Le modèle qui équipe mon MBA est un Samsung ( ref SM128C ), celui qui équipe le Z830 et malheureusement encore pire que le modèle de la marque dédié au portable Apple…un comble : Toshiba semble piocher dans son stock sa plus mauvaise référence ( THNSNB128GMCJ ) pour équiper son vaisseau amiral !

 

C’est le gros point faible à mon sens car avec un SSD de dernière génération ( on sait maintenant dépasser les 500MB/s ), le Z830 aurait été TRES LOIN devant le Macbook Air. 

Une fois le portable démarré, la présence des 8Go de ram semble estomper en partie ce handicap, la différence n’étant plus vraiment perceptible. Dans ces conditions, la question est de savoir si Toshiba n’a pas fait un choix économique en boostant la ram de son Z830 ( ce qui ne coûte pas très cher ) et en liquidant son stock d’un SSD nanard qui est le seul boulet de notre joujou du jour.

 

 Affichage : Je ne peux pas prétendre, à l’utilisation, avoir constaté une différence notable entre l’un et l’autre. Il faut cependant dire que le MBA 13" dispose d’une résolution native de 1440×900 contre 1366×768 pour le Z830. Néanmoins, à l’utilisation, je trouve l’écran du Toshiba plus reposant.

Autonomie : j’ai constaté un écart d’une heure 15mn  à 1 heure 45mn entre les deux appareils avec la même utilisation, le Toshiba étant le plus autonome des deux avec presque 6 heures alors que je ne suis jamais arrivé aux 4 heures sur le MBA.

J’utilise évidemment le même protocole c’est à dire une alternance de navigation web par le wifi, de visionnage de séquences H264 de 15mn et de copier/coller de fichiers entre différents répertoires. 

 

Connectivité : alors là c’est la mise à mort ! Ce n’est évidemment pas le point fort d’un ultra portable et encore moins du MacBook Air mais il faut dire que le Toshiba fait vraiment très fort. Tout en étant plus léger, un poil plus petit ( en longueur ), il offre une connectivité pléthorique ( euuh je m’emballe un peu, le mot étant fort tout de même mais sur un ultrabook c’est vraiment pas mal)

  

A ma droite l’Apple MBA ses deux ports USB, son Thunderbolt, son lecteur de cartes…et sa prise casque….à ma gauche le Toshiba Z830-11 J :

Son vrai port ethernet 10/100/1000

Son port USB 3.0

Ses deux ports USB 2.0 dont 1 Sleep’n’Charge

Son Lecteur de cartes

Sa Prise micro + sa prise casque

Son port VGA

Son port HDMI

et comble du luxe, son insert Kesington…qui aurait bien sauvé la vie à quelques MBA.

J’oublie aussi la trappe d’accès à la carte sim de son modem 3G…bref, la différence est incontestable et le Tosh s’affirme vraiment comme un outil nomade ultra complet sur ce plan.

 

Enfin, pour terminer et vous confirmer que je suis vraiment séduit par ce Toshiba Z830-11J, je vai vous parler d’un autre avantage déterminant : le niveau de garantie.

Cette garantie est d’un an sur site, mais elle dispose en plus, d’une couverture sur la casse accidentelle de l’écran. Oui, en cas de choc, chute…engendrant la casse de l’écran, vous êtes couvert pendant un an ! Voilà déjà qui annule les petites craintes concernant la rigidité de l’écran.

Mais ce n’est pas terminé : après un enregistrement de votre appareil sur le site du constructeur, vous bénéficiez, non plus d’une garantie de réparation sur site mais d’un échange à neuf de l’appareil sous 4 jours ouvrés !

Bref, vous l’avez compris, cet ultrabook de Toshiba dispose d’arguments de poids face à ses concurrents. Les caractéristiques techniques, la sobriété et le niveau de garantie en feront un choix sans contestation dans le cadre de l’entreprise mais aussi pour l’utilisateur exigeant voulant disposer d’un appareil léger, design et puissant…tout en bénéficiant d’une palette de services sans comparaison aujourd’hui permettant de protéger son investissement.

 Ce Toshiba va donc rejoindre ma sacoche perso pour quelques temps….

Retrouvez ici toutes les photos du test

Hardware
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Voir commentaires (2)
2 Comments
  1. yann

    2012-06-09 at 15 h 32 min

    Que ça fais du bien de lire ton article… !
    J’ai passé un très bon moment a parcourir ces lignes de comparatif, vraiment très précis et reflétant l’utilisation qui en sera faite.

    Le concurrent choisi est « on ne peut réver mieux », Apple, car bien sur étant un Apple killer, personne ne peut remettre en cause le fait que la marque a la pomme est leader en terme d’innovation de matériel de qualité proposé.

    Je suis vraiment content que le toshiba Z830 sorte presque vainqueur de ce combat, car il est tout simplement mon coup de coeur niveau ultrabook.
    Je vais juste attendre encore un peu, histoire que le Z930(son remplaçant) baisse un peu, revendre mon toshiba R700 pour passer a cette nouvelle gamme 😉

    Les gros plus incontestable sont je trouve, la connectivité très riche, les 8 GO et surtout le clavier rétro-éclairé !

    Encore merci pour ce super comparatif !

    Au plaisir de te lire à nouveau !

    Yann

  2. D-J-E

    2012-06-11 at 7 h 37 min

    Merci beaucoup !
    Concernant le Z930, pour l’instant aucune dispo et je pense que le Z830 va encore occuper le marché quelques temps.

    J’attends beaucoup de l’arrivée d’Ivy Bridge sur ce genre d’engin pour voir vraiment un nouveau bond sur l’autonomie.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware