Mobilité et Téléphonie

ASUS Transformer Prime VS Transformer

ASUS Transformer Prime VS Transformer

 Sincèrement, le Prime s’est fait attendre.

Non pas que son prédécesseur ait eu du mal à porter le poids des années, un retard technologique important…non, le Transformer comme le Prime avaient à porter le poids d’une communication désastreuse de la part d’Asus.

Revenons aux faits : fin du troisième trimestre 2011, l’Asus Transformer est reçu avec les honneurs par la presse spécialisée et le web où l’on cause techno. Concept original qui ne se contente pas comme ses petits copains de pomper l’Ipad sans scrupule, le Transformer semble pouvoir trouver sa place entre un netbook en fin de vie et une tablette le cul entre deux chaises.

Les fêtes s’annoncent et le petit Transformer n’est malheureusement pas encore vraiment disponible chez nous. Comme d’habitude, on le voit partout dans les médias mais son approvisionnement est chaotique et son lancement doit encaisser quelques petits bugs ( la fuite de batterie du dock ) heureusement bien gérés par Asus. Les appros semblent se stabiliser et on devine que ces fêtes de Noël vont réserver un bon accueil à un produit original qui sera trouver sa place face au triomphe annoncé de l’Ipad.

Ce constat naissant à peine goûté, le service marketing d’Asus (?!) nous sert l’arrivée de son remplaçant, le Prime…dispo pour la fin 2011.

On voudrait se tirer une balle dans le pied, on ne ferait pas mieux !

Nous sommes en Février 2012, le Transformer Prime arrive enfin, en petites quantités, dans les circuits de distribution français. Si l’évolution des produits Asus et le positionnement de la marque vers le haut de gamme sont des indéniables réussites stratégiques, il semble que la communication marketing soit encore à des années lumières des ambitions de la marque. On est très loin d’une marque majeure et encore plus de la communication d’un Apple.

Revenons-en au Prime :

C’est un vrai bijou. Son prédécesseur semble dater de plusieurs années lorsque l’on compare les deux.

C’est avant tout sur le design qu’Asus fait la différence. L’aluminium brossé du Prime ça en jette vraiment, le Transformer original prend un coup de vieux mais c’est surtout une montée en gamme impressionnante qui est réalisée : aucun doute, ce produit n’a plus rien à envier à un Ipad, il le dépasse même.

La finition atteint ici un niveau exceptionnel, les jonctions, connectiques et autres emplacements de visseries permettant d’apprécier le chemin parcouru entre les deux produits. La sensation de disposer d’un produit Premium est évidente et encore une fois, aucun concurrent à cet instant précis, n’apporte un niveau de finition équivalent.

Androïd 4.0 est maintenant disponible et l’OS de google se bonifie vraiment depuis sa version 3.2.

 Pour ce qui est de la technique c’est avant tout de la puce Tegra 3 que vient la révolution. Celle-ci permet de lire des fichiers full HD sans aucun souci et la sensation de fluidité ( déjà excellente sur le Transformer ) est tout à fait excellente. Pour le reste, l’augmentation de puissance revendiquée par Nvidia n’est pas vraiment palpable : la librairie des jeux Android ne semble pas encore apte à tirer profit de cette puissance brute.

La résolution de l’écran reste la même ( 1280 x 800 ) mais la présence d’un mode Super IPS+ permet de disposer d’une luminosité encore meilleure, particulièrement appréciable en extérieur.

L’autonomie progresse aussi, la TF101 tenait presque 16H avec son dock, on gagne 2H de plus avec le Prime ( TF201 ) avec le support HD bien plus performant.

En conclusion, je pense que nous sommes en présence de la tablette ultime qui enterre l’Ipad 2 sans aucun problème sur tous les domaines.

On savait Asus capable de relever le défi sur l’angle des performances mais c’est sur l’angle de la qualité et de la finition qu’Asus a frappé un grand coup.

Le couple Tablette + Clavier, pour un utilisateur Pro/Loisirs comme moi est aussi un avantage déterminant déjà expérimenté avec la TF101. Reste maintenant la présence de la puce Tegra 3 et c’est presque là la seule déception. Entendons nous bien : déception dans le sens ou l’on reste sur notre fin. Entre la TF101 et la FT201, impossible de voir une différence de performance vraiment incontestable. La faute sans doute à Androïd qui touche là aussi certaines limites de son systèmes acceptant des plateformes disparates.

Sur le domaine des jeux, la promesse d’une console mobile et polyvalente est aussi reportée faute de titres profitant vraiment de la puissance de la nouvelle puce.

Cette tablette ASUS Transformer Prime nous arrive donc avec des arguments que l’on attendait pas et des promesses pour le futur. C’est sans conteste la tablette la plus complète et disposant de la meilleure finition que j’ai eu entre les mains.

 

    

Vous trouverez toute la gamme des Transformer Prime ici

Mes photos du comparatif ici

 

Mobilité et Téléphonie
@NotDjey

Passionné par les nouvelles technologies depuis mon ZX81 je continue à aimer les extensions mémoires et les gadgets connectés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Mobilité et Téléphonie