Gaming

Que vaut le clavier TteSPORTS Poseidon Z RGB ? … Réponse

Que vaut le clavier TteSPORTS Poseidon Z RGB ? … Réponse

Découvrez le TteSPORTS Poseidon Z RGB

 

Encore et toujours du clavier dans les tests avec un petit tour du côté de Thermaltake. Ou plutôt du côté de TteSPORTS by Thermaltake puisqu’à l’instar de certaines marques, le gaming est placé dans un label à part.

Une gamme de périphériques plutôt étendue, mais aujourd’hui je vais me pencher sur le sort du clavier TteSPORTS Poseidon Z RGB.

 

Après plusieurs claviers mécaniques entre les mains, je vais pouvoir juger (de manière purement subjective, mais de manière sincère) de sa qualité de fabrication et de sa frappe. Que vaut-il en jeu ? Et en bureautique ? C’est ce que nous allons savoir, allez go … C’est parti !

 

PRÉSENTATION ET DÉBALLAGE

 

Après une erreur de commande, j’ai tout d’abord reçu un modèle en configuration QWERTZ, c’est-à-dire destiné à nos amis allemands. Après un rapide échange avec Thermaltake, j’ai pu récupérer un modèle français, plus pratique pour le test.

Sur l’avant de la boîte TteSPORTS nous donne un max d’informations avec notamment le fait que celui-ci soit RGB. Mais pas que, puisque l’on remarque que notre modèle dispose de switchs Blue certifiés Tt, tactile et ayant un clic à l’activation. Petit bonus, notre Poseidon Z RGB est garanti 5 ans.

À l’arrière, on découvre une photo du clavier, mais également plus d’informations sur ce que qui était noté à l’avant. À savoir que nos switchs sont des Blue, certes, mais des Kailh (entre 50 et 60 g de pression sur une course de 4 mm).

Il est également question des macros programmables et de la possibilité de paramétrer votre clavier notamment au niveau des couleurs.

Avant d’ouvrir la boîte, je vous propose tout d’abord de retrouver une vidéo de chez Tt eSPORTS :

Éteint, il est limite banal, de taille raisonnable et plutôt bien fini. Éclairé, cela donne une tout autre allure au clavier, ici en rouge mais on est sur du RGB ne l’oublions pas.

En dessous on retrouve un passe-câble, qui à mon goût ne sert pas à grand chose puisqu’il aurait été sympa que l’on puisse faire sortir le câble sur les côtés.

Pour la stabilité du Poseidon Z, on retrouve cinq patins caoutchoutés, plus les deux pieds escamotables.

Concernant les touches, en plus de celles habituelles, on retrouve quelques fonctions supplémentaires en utilisant la touche FN (fonction).

De F1 à F7, on retrouve les touches multimédias :

  • F1 pour ARRIÈRE
  • F2 pour PLAY/PAUSE
  • F3 pour AVANT
  • F4 pour STOP
  • F5 pour couper le son
  • F6 pour baisser le son
  • F7 pour augmenter le son

Les touches F11 et F12 permettent quant à elles de baisser ou augmenter l’intensité de la lumière des touches.

Mais nous retrouvons également en F9 la touche MR, les touches numérotées P1 à P5 et la touche NK RO pour les fonctions macros.

Pour ne pas avoir la désagréable surprise de se retrouver sur le bureau Windows lors d’une partie de jeu, Tt a eu la bonne idée de mettre une touche de verrouillage que l’on retrouve en haut à droite.

 

CARACTÉRISTIQUES

  • Poids : 995 g
  • Largeur : 440 mm
  • Profondeur : 133 mm
  • Hauteur : 37 mm pieds dépliés

Touches & Switch

  • Switchs Tt Kailh Blue
  • Fonctions dédoublées grâce à la touche FN
  • N-Key-Rollover et anti-ghosting complet
  • Polling rate de 1000 Hz

 

Le clavier est de taille classique, au format complet et reste sobre. Il est propre, bien fini et ça c’est plutôt une bonne nouvelle.

Du côté des switchs on retrouve du BLUE mais pas des Cherry MX. En effet TteSPORTS a préféré y mettre des switchs Tt Blue de marque Kailh, mais ceux-ci existent également en Brown (à priori pas pour le marché français).

Comme beaucoup de claviers rétro-éclairés, aucun risque de voir les touches s’effacer avec le temps puisqu’elles sont gravées et non imprimées. Le câble est fixe, souple et non gaîné, et il ne me donne pas le sentiment d’être résistant. Quant à la prise USB, elle n’est pas plaquée.

Les switchs BLUE sont parfaitement adaptés à la rédaction, aux jeux mais alors c’est une horreur côté bruit. En effet, on a le droit à un clic à l’activation qui fait de vous la personne à tuer parmi vos collègues de travail. À proscrire pour travailler de manière discrète dans une chambre ou en open-space. Dommage car le ressenti est agréable.

 

En utilisation courante le POSEIDON Z RGB est parfait avec une frappe précise et réactive. Mais on en revient toujours au même avec ce bruit qui est difficilement supportable à la longue. Face aux switchs BLUE de chez Cherry les BLUE Kailh ont l’air légèrement moins bruyants, mais cela reste subtil et on préférera toujours des RED ou des BROWN pour l’absence du clic.

Le clavier testé en configuration jeu s’en sort la main haute avec un bon rebond des touches et une bonne réactivité. Cela reste très agréable même si les switchs BLUE (qu’ils soient de Cherry MX ou Kailh) sont loin d’être mes préférés.

Voici une petite idée de ce que cela donne le clavier allumé en configuration RGB avec des couleurs différentes.

LOGICIEL

Pour profiter au mieux de votre clavier, et notamment pour personnaliser celui-ci vous disposez d’un soft disponible sur le site de TteSPORTS. Vous pouvez assigner une touche à une macro ou à une fonction.

C’est avec ce soft que vous avez également accès à la gestion des macros.

En allant sur Lighting vous choisissez de customiser les couleurs, les effets de votre Poseidon Z RGB. Soit avec les paramètres prédéfinis, soit touche par touche, comme bon vous semble.

 

CONCLUSION

À première vue, le clavier semble solide, le revêtement est sympa au toucher et a l’air qualitatif. Et cela se confirme quand on l’utilise tous les jours comme j’ai pu le faire pendant le test, et encore maintenant. Comme tous les claviers RGB, on aime ou on n’aime pas mais cela laisse le choix de la couleur en fonction de son humeur et de son environnement.

TteSPORTS nous livre ici un beau clavier qui conviendrait à tous les joueurs dans une fourchette de prix intéressante. En effet, il est proposé à un prix conseillé de 109,90 € ce qui reste un prix correct au milieu de modèles concurrents tel que : Cooler Master Masterkeys Pro M, ROCCAT Suora, SteelSeries Apex M500 ou Ozone Strike Pro.

Il existe en switch BROWN ou BLUE, même si la marque nous dit que seuls ses derniers sont disponibles en France et c’est dommage. En effet les BLUE sont peu discrets et risquent d’agacer bon nombre d’utilisateurs. Idem, on accroche ou pas.

Pour ma part, il est un bon choix de part ses qualités, passant outre la sonorité des switchs. Et puis pour rédiger, même s’il est bruyant, il se plaît dans cette tâche.

Review 0
8 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
Costaud
Châssis de taille réduite
Rétroéclairage RGB
Bonne qualité de frappe
Touches multimédias
Garantie 5 ans constructeur
Contre
Switchs BLUE bruyants
Pas de touches macros dédiées
Pas de repose-poignet
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix

Gaming
@PastiTestPC

Amateur de hardware et joueur en manque de temps

Cliquer pour ajouter un commentaire

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus Gaming