Accueil Lifestyle Test – Yoto Player 3ème génération

Test – Yoto Player 3ème génération

0

Installation

Installation

Installer l’application est un jeu d’enfant. Pour cela, rendez-vous sur le store de votre smartphone. Créez ensuite un compte et confirmez votre adresse mail. Cliquez sur ajouter un lecteur et laissez vous guider pas à pas.

yoto player installation app

On vous demandera d’ajouter un réseau Wi-Fi, le tout de manière très intuitive. Une fois que tout cela sera fait, vous pourrez vous balader et explorer l’application, mais nous y reviendrons à la page suivante de manière un peu plus détaillée.

Parlons maintenant de la première prise en main de notre lecteur. Il s’agit d’une enceinte Bluetooth et Wi-Fi carrée avec deux petits boutons lui donnant un petit air d’ourson (selon mon fils). On retrouvera un bouton orange à tourner pour régler le volume, tandis que l’autre est dédié à la radio et aux podcasts. À l’arrière, nous aurons des LEDS pour la nuit car oui, beaucoup d’enfants ont besoin d’une petite veilleuse pour s’apaiser, avec 7 différents coloris. On retrouvera sur le dessus l’emplacement pour insérer les cartes, un port jack pour le casque et de l’autre côté, le port USB-C pour le rechargement.

Vous devriez regarder aussi ça :
Une collaboration Monster Hunter - Fatalis chez Secretlab

Yoto Player différents anglesEn parlant rechargement, il faut compter 3 bonnes heures pour une recharge complète lorsque le Yoto Player sera totalement à plat.

Côté autonomie, il a été fortement sollicité de notre côté pendant deux semaines et les 24h d’écoutes sont bien respectées si on ne fait qu’écouter. Si on sollicite par exemple les LEDs la nuit, l’autonomie en sera réduite. Logique, certes, mais un peu embêtant s’il faut toujours recharger l’appareil, prenant ainsi le risque d’affaiblir la batterie à l’intérieur. Je n’aime pas non plus qu’un câble soit à disposition de mon fils et d’ailleurs, l’application nous dit bien de ne pas laisser l’appareil en charge à portée des plus jeunes, mais d’effectuer cette dernière sans les avoir dans les pattes. Je comprends ainsi un peu plus le chargeur magnétique, qui sera peut-être un achat ultérieur, puisqu’on peut tout simplement poser ce dernier sur la table de chevet de son enfant. Cela n’enlève cependant pas l’épuisement de la batterie si on laisse le Yoto posé en charge constamment.