Le mot de la fin :

Alors, qu’en avons-nous pensé ?

Même si nous n’en sommes encore qu’à une quinzaine d’heures de jeu, on comprend directement pourquoi Ready Or Not est aussi bien noté sur Steam et cette révision 1.0, risque encore de faire grimper sa cote de popularité.

L’impression de réalisme est très bien rendue. Les impacts de balles sur les murs restent durant toute la mission ainsi que les consommables qui restent par terre après avoir été utilisé. Il est facile de rentrer dans l’ambiance générale du jeu, les missions sont variées que ce soit au niveau du but de la mission ou de la carte jouée. Le jeu permet aussi une grande personnalisation de l’équipement que ce soit pour vous même ou pour vos coéquipiers.

Vous devriez regarder aussi ça :
Le Festival Pokémon GO 2024 se dévoile

Les chargements sont globalement assez rapides. Quelques petits bugs subsistent encore, mais par contre, nous n’avons rencontré aucun souci avec les coéquipiers gérés par l’IA pendant les missions. Ceux-ci se montrent d’ailleurs très réactif et sont d’une aide indiscutable durant les missions. L’emplacement des ennemis, des civils et des portes verrouillées changent à chaque fois, même si vous refaites une mission déjà réalisée. L’idée est de vous obliger à vous adapter constamment. Petit point négatif au niveau du gameplay, les armes non létal, ayant pour but d’étourdir les ennemis, ne nous me semblent pas très efficaces. Les ennemis ne sont soit pas étourdi soit nous tirent dessus dans tous les cas. De manière générale, le jeu s’annonce comme très très bon et ravira encore sans aucun doute les amateurs du genre. D’ici quelques semaines, nous reviendrons sur la partie multi-joueurs à l’occasion d’une brève.