Éditions Dupuis : les plus beaux albums à (s’)offrir pour les fêtes

Les éditions Dupuis nous proposent une petite sélection de bandes dessinées à offrir pour les fêtes de fin d’année. Dans le lot, nous retrouverons du Gaston Lagaffe ou encore Spirou mais pas que !

 

Les sœurs Grémillet de Barbucci et Di Gregorio

Éditions Dupuis : les plus beaux albums à (s')offrir pour les fêtes

« C’est Noël, chez les sœurs Grémillet. Mais c’est surtout la grosse galère pour Sarah, Cassiopée et Lucille, qui ne savent pas quoi acheter à leurs sœurs respectives ! Heureusement, elles vont croiser la route d’un mystérieux Père Noël, qui offrira à chacune d’elles une allumette magique permettant de réaliser un souhait. Une chance formidable ? Pas vraiment. Car faut-il penser à soi ? Aux autres ? Être raisonnable ? Déraisonnable ? Noël, même avec une allumette magique, c’est vraiment pas un cadeau !

Le récit de Noël, un exercice à risque qui peut vite sonner mièvre, est ici merveilleusement interprété par Barbucci et Di Gregorio, qui révèlent une nouvelle facette de leurs talents. »

Pour lire un extrait de cette bande dessinée des éditions Dupuis, c’est par ici.

Gaston – Le retour de Lagaffe de Delaf

Éditions Dupuis : les plus beaux albums à (s')offrir pour les fêtes

« Gaston, c’est un des personnages les plus sympathiques de toute la bande dessinée franco-belge. Né il y a 66 ans sous le crayon d’André Franquin, Gaston est au début un antihéros paresseux qui très vite va devenir un personnage à l’imagination et à l’énergie débordantes (tant qu’il ne s’agit pas de travailler). La série comporte une galerie de personnages réjouissante : Moizelle Jeanne, l’amoureuse transie de Gaston (qui ne capte aucun des signaux qu’elle envoie) ; M. De Mesmaecker, l’homme d’affaires irascible qui n’arrive jamais à signer des contrats ; Prunelle, le patron stressé de Gaston, victime favorite de ses inventions, etc. « Gaston » est sans conteste la série la plus drôle de l’histoire de la bande dessinée franco- belge, servie par un graphisme expressif et ultra dynamique.

Afin de respecter au mieux l’esprit et l’œuvre de Franquin, Delaf a réalisé un travail d’analyse extrêmement méticuleux . Le résultat est incroyable et magnifique ! »

Pour lire un extrait de cette bande dessinée, c’est par ici.

 

La boîte à musique de Carbone et Gijé

Éditions Dupuis : les plus beaux albums à (s')offrir pour les fêtes« Pour son huitième anniversaire, Nola reçoit un magnifique cadeau : la boîte à musique de sa maman, Annah, récemment décédée. Quelle mélodie enchanteresse ! Mais à y regarder de plus près, une petite fille gesticule à l’intérieur et appelle au secours… En suivant les instructions d’Andréa, la fille de la boîte à musique, Nola rapetisse, entre dans la boîte et découvre le monde de Pandorient, un monde incroyable, mais aussi dangereux »

 

 

Pour lire un extrait de cette bande dessinée, c’est par ici.

Largo Winch de Francq et Giacometti

Éditions Dupuis : les plus beaux albums à (s')offrir pour les fêtes« S’il survit au vol orbital saboté par les activistes de We Blue, Largo Winch va devoir enquêter sur les sombres affaires qui gravitent autour d’une mine d’étain indonésienne. La conclusion d’un diptyque explosif !

Alors que Largo et le fantasque entrepreneur Jarod Manskind réalisent un vol orbital, les activistes altermondialistes de WeBlue prennent le contrôle de la navette et la précipitent sur Terre ! Largo, qui recentrait justement les activités de son groupe vers des activités plus éthiques, n’aura pas le temps d’aller au bout de son formidable projet, incluant la fermeture d’une mine indonésienne employant des enfants… Une mine autour de laquelle se concentrent de grands intérêts financiers et politiques que découvre progressivement Simon Ovronnaz. »

Vous devriez regarder aussi ça :
Amazon détaille les nouveaux contenus à venir Lost Ark

Pour lire un extrait de cette bande dessinée sur le site des éditions Dupuis, c’est par ici.

 

Madeleine, résistante de Bertail, Jean-David Morvan et Riffaud

Éditions Dupuis : les plus beaux albums à (s')offrir pour les fêtes« Introduite dans une cellule de Résistance, Madeleine – nom de code « Rainer » – se forme aux tactiques d’action et de discrétion… Avec ses compagnons, dont Picpus, amoureux comme elle de poésie, la jeune femme va nous faire vivre le quotidien de la Résistance avec une précision documentaire jamais atteinte, narrant aussi bien la rencontre avec les camarades du célèbre groupe Manouchian, la joie des victoires que le drame des pertes humaines

Madeleine Riffaud, née en 1924, continue le récit de ses aventures avec le concours de Jean-David Morvan et Dominique Bertail. Lauréate – entre autres – du Prix René Goscinny au FIBD 2022, objet d’une exposition en itinérance dans les festivals, collèges et lycées mais aussi de présentations prestigieuses au Centre de la Résistance et de la Déportation de Lyon et au FIBD 2023, Madeleine résistante est d’ores et déjà rentrée dans l’Histoire. »

Pour lire un extrait de cette bande dessinée, c’est par ici.

 

Inoubliables de Fabien Toulmé

Éditions Dupuis : les plus beaux albums à (s')offrir pour les fêtes« Chacun d’entre nous vit, a vécu ou vivra des moments inoubliables, ces petits ou grands points de bascule qui dessinent le destin d’un être humain. Ces moments émouvants, révoltants, dramatiques ou inattendus, mais toujours précieux et émouvants, Fabien Toulmé est allé les chercher pour nous. En Europe, en Amérique latine ou en Afrique, dans de nombreuses couches sociales et autant de tranches d’âge, il a récolté des témoignages universels. De l’enfant gobée par une secte à un récit d’exfiltration du Rwanda, en passant par une histoire d’amour incroyablement compliquée ou le destin judiciaire surprenant d’un jeune de cité dunkerquoise, ces rencontres vous interpelleront, vous parleront. Après Ce n’est pas toi que j’attendais et L’Odyssée d’Hakim (plus de 200 000 exemplaires vendus), Fabien Toulmé dessine un nouveau portrait de l’humanité au plus près du réel avec son inimitable sensibilité. »

Pour lire un extrait de cette bande dessinée, c’est par ici.

 

Tokyo Mystery Café de Atelier Sentô à découvrir en janvier 2024

Éditions Dupuis : les plus beaux albums à (s')offrir pour les fêtes« Tout juste arrivé au Japon, Nahel, aspirant mangaka, est déboussolé par sa découverte de Tokyo. S’il a aisément trouvé un logement, intégrer un atelier d’auteur ou une maison d’édition lui apparaît vite comme un défi insurmontable. Et lorsque sa mystérieuse voisine se fait enlever et qu’il est lui-même pris en chasse, il va découvrir un tout autre aspect de la capitale nippone. Ses mésaventures vont l’amener à rencontrer Soba, une jeune collégienne un peu en marge et un étonnant patron qui offre à celui qui pousse la porte de son restaurant les meilleurs plats nippons et ses services de détective

Malgré lui, il va partir à la recherche de l’inconnue disparue. Mais la découverte de la véritable identité de la victime va plonger Nahel et ses nouveaux amis dans un univers impitoyable dont ils ne soupçonnaient pas l’existence.

Une série d’enquêtes à Tokyo qui nous plongent dans les mystères de la culture japonaise ! »

Pour lire un extrait de cette bande dessinée, c’est par ici.