Fainéant, fainéante : bienvenus dans le futur !

Un robot aspirateur performant, c’est un peu le graal recherché par tout ceux qui veulent optimiser leur temps. Il en existe des tonnes et il faut reconnaître que cette catégorie de produits a fait d’énormes progrès ces dernières années. Mais ce que propose Roborock avec son S7 MAXV ULTRA, c’est de passer à un autre niveau avec un produit qui ambitionne une quasi totale autonomie au sein de votre foyer.

Laisser votre robot nettoyer, se recharger, se vider et plus encore, c’est clairement basculer dans un autre monde. Alors plutôt que d’aborder ce test dans un environnement « labo », je vous propose une plongée dans le monde réel, au sein d’une famille de 4 personnes complétée par un husky, 2 chats et le tout en campagne (avec des accès réguliers à l’extérieur).

Roborock S7 MAXV ULTRA

 

Roborock S7 MAXV ULTRA : un produit massif mais ultra complet

Avant de commencer, détaillons l’invité avec lequel nous allons partager notre quotidien pendant plusieurs jours. Le Roborock S7 MAX V ULTRA est un combo composé de l’aspirateur robot en lui-même et d’une station d’accueil qui est en réalité l’attrait principal du produit. À la réception du produit, vous aurez donc l’aspirateur robot d’un côté (livré dans un carton) et la base de l’autre (dans un second carton).

Roborock S7 MAXV ULTRA

C’est un détail qui pourrait paraître anecdotique, mais le fait que l’aspirateur puisse fonctionner indépendamment de sa « grosse » station est de mon point de vue, un atout. En effet, si vous disposez d’une maison ayant plusieurs niveaux ou des paliers différents, vous pourrez ainsi positionner la base compacte classique à un autre endroit et faire une « routine » où par exemple le robot s’occupera des chambres une journée et du reste de la maison (où sa grosse station d’accueil est accessible) le reste du temps.

C’est un moyen détourné de profiter du système dans tous les environnements : le S7 MaxV Ultra pouvant enregistrer jusqu’à 4 cartes différentes, il devient alors facile de l’exploiter sur plusieurs paliers / étages.

Roborock S7 MAXV ULTRA

C’est important de bien prendre en compte la « structure » de votre maison car le bon positionnement de notre invité doit donner accès à ce que tous les feignants du ménage rêvent en secret : laisser faire le robot. Sur le papier, le S7 Max V Ultra bannit tous les tracas du ménage. Après avoir nettoyé et aspiré votre maison en un seul passage, le S7 Max V Ultra rejoint sa station pour charger, vider les débris collectés dans un sac, vider l’eau sale dans un réservoir, remplir de liquide frais et même laver sa propre tête nettoyage !

 

Mise en route : un jeu d’enfant

Quand on lit toutes ces caractéristiques et ces fonctionnalités, on s’attend à passer un mauvais moment pour le mettre en route. L’inquiétude du gadget idéal sur le papier mais impossible à configurer ou le magnifique meuble Ikea dont le montage se transforme en galère dominicale. En réalité il n’est est rien, c’est même tout l’inverse.

Roborock S7 MAXV ULTRA unboxing

Du cartonnage simple et efficace en passant par l’application, tout est merveilleusement bien réalisé. Un enfant est réellement capable de mettre en ouvre toutes les fonctionnalités du robot pour peu qu’il sache lire (et qu’il dispose du smartphone de ses parents).

Un premier contact qui permet aussi de découvrir la qualité globale de finition du produit et aussi l’assemblage des accessoires qui seront manipulés au cours de l’usage du Roborock S7 MAXV ULTRA.

 

Mais ça marche bien au moins ?

Dans une pièce de 60m² dont le sol est en parquet et donnant sur une baie vitrée desservant un jardin copieusement fréquenté par enfants et animaux, la tâche de notre nouveau robot semblait ambitieuse. Mais dans la réalité, nous avons là encore eu une excellente surprise. Tout d’abord en ce qui concerne le bruit de fonctionnement, bien en dessous de son prédécesseur Roomba qui officie dans la maison depuis près de deux ans et qui s’essouffle sur les poils de husky.

Le principal changement vient du fonctionnement du Roborock dont les déplacements se font de manière intelligente grâce à la magie de son capteur LiDAR. Le robot voit vraiment tout de votre maison et cartographie son environnement pour plus d’efficacité. Il trace ainsi un chemin autour des obstacles se faufilant entre les chaises, les câbles de notre installation audio (partiellement installée).

À la fin du premier exercice de cartographie sur S7 c’est avec étonnement que nous constatons ainsi un plan étonnamment précis de notre maison. Le S7 va jusqu’à différencier le tapis du bois dur de notre parquet. Il nomme même les meubles comme les canapés et le meuble de bibliothèque. C’est incroyablement impressionnant et vous pouvez même facilement corriger les petites erreurs d’interprétation d’indentification des meubles dans l’application. Comme évoqué au début de cet article, la détection de pièce signifie également que vous pouvez créer des zones de votre maison à nettoyer en priorité.

 

Vous devriez regarder aussi ça :
La light novel Overlord voit sa fin arriver !

Le nettoyage effectif

Notre pièce principale fait objet de crash test pour le S7 puisqu’elle regroupe le salon et la cuisine tout en étant un haut lieu de passage vers le jardin et la piscine pour toute la famille. Sur notre parquet, le robot fait un travail admirable en aspirant la poussière, les poils de husky, les miettes du déjeuner et les empreintes de pattes en un seul passage. Nous utilisons donc la combinaison aspiration / serpillère avec de l’eau ordinaire (il est cependant possible d’ajouter une solution de nettoyage). Sur le tapis, le S7 décide automatiquement qu’il faut renforcer sa puissance d’aspiration et vient ainsi collecter les poils du husky et des deux chats. Il revient ensuite à sa station où il vide toutes les saletés récoltées dans un sac de type aspirateur, vidange son eau usée et effectue un nettoyage de ses brosses. Alors évidemment, même le robot le plus autonome aura besoin qu’on s’occupe un peu de lui. Après une bonne semaine intensive où certains ont même surjoué leur capacité à salir, voilà où nous en sommes :

Roborock S7 MAXV ULTRA
Le Roborock S7 MAXV ULTRA neuf

 

Roborock S7 MAXV ULTRA 1 semaine
Le Roborock S7 MAXV ULTRA après une grosse semaine d’usage intensif

 

Même si nous avons cherché à rester dans les conditions du réelle, soyons francs, nous avons surutilisé le robot. Déjà pour le tester et s’amuser un peu, ensuite pour varier les scénarios et voir comment il réagissait. Dans un second test, nous nous intéresserons au quotidien avec ce S7 et notamment à l’usure de ces composants « consommables » comme la serpillière, les brosses, le sac de stockage des saletés, etc. 

 

Le premier bilan après une grosse semaine

J’ai régulièrement pesté après le Roomba de la maison, son bruit et ses déplacements hasardeux. En moins d’une semaine le Roborock S7 MAXV ULTRA l’a mis directement à la retraite. Au quotidien, ce S7 est le robot le plus avancé que vous puissiez trouver. Son application simple, lisible est un modèle du genre. On pourra évidemment se dire que sa station de recharge / nettoyage pose des problèmes à ceux qui veulent loger ça discrètement dans leur intérieur. Certains diront aussi que l’aspiration pourrait être plus puissante. Reste cependant qu’à l’usage, ce combo est juste remarquable. Sa polyvalence fait clairement la différence et il est utilisable facilement par toutes les personnes de la famille sans avoir besoin d’étudier au préalable son fonctionnement pendant des heures. Le relatif défaut de sa station massive est en fait son principal atout. Un fonctionnement quasi autonome pendant plusieurs jours permettant ainsi un nettoyage complet d’une grande maison sans se poser la question de la recharge ou du vidage du bac à saleté.

En réalité, le Roborock S7 MaxV Ultra est sans doute l’avenir des aspirateurs robots à vidage automatique. Sa station lui permet d’automatiser trois tâches : laver sa serpillière et ses brosses, vider les saletés dans un sac type « aspirateur » et vidanger et remplir le réservoir d’eau. Évidemment tout cela a un coût, mais en quelques jours nous avons pu apprécier un produit technologiquement à la pointe, vraiment efficace (dépassant ainsi la curiosité du gadget) et en plus réellement pensé pour l’utilisateur avec une application redoutable d’efficacité et une sommes de possibilités à explorer (comme la connexion à un assistant vocal).

Vous l’aurez compris, le Roborock S7 MaxV Ultra a fait l’unanimité au sein de la famille, réussissant à s’intégrer dans notre quotidien malgré une station massive qui laisser envisager le pire lors du déballage. Il restera maintenant à voir comment ce robot vieillit. Comment notamment ses accessoires se changent, se nettoient et où peut-on s’en procurer. Dans un deuxième article à venir nous aborderons ces sujets mais aussi la connectivité aux assistants et les routines programmables. Investir près de 1400 € ne se fait pas à la légère.

 

Or Award Vonguru

Roborock S7 MAXV ULTRA
8 Le testeur
La communauté ( votes)
Pour
Excellente polyvalence Relativement silencieux Application vraiment efficace Autonomie quasi totale
Contre
Station imposante pas compatible avec tous les intérieurs
En quelques mots...
Le Roborock S7 MAXV ULTRA est clairement l'avenir des robots aspirateurs. Après une semaine, sa polyvalence le rend indispensable dans une maison. La qualité de conception lui permet d'être adopté aussi bien par les geeks que les utilisateurs du quotidien. On adore !
Efficacité
Bruit
Design
Batterie
Rapport qualité/prix
Ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.