Fitbit rappelle 1,7 million de montres connectées Ionic pour cause de brûlures 

La marque américaine Fitbit, spécialisée dans les objets connectés pour le sport, a demandé ce mercredi 2 mars, le rappel d’environ 1,7 million d’exemplaires de sa montre connectée Ionic, le modèle présentant des « risques de brûlure » pour les utilisateurs. Un million de ces appareils ont été vendus aux États-Unis et 693 000 ont été achetés à l’étranger, précise sur son site l’agence américaine en charge de la sûreté des produits de grande consommation (CPSC).

Ce rappel est dû à quelque 174 signalements à travers le monde de personnes ayant constaté une surchauffe de la batterie potentiellement dangereuse. Aux États-Unis, 78 personnes auraient signalé des brûlures, dont deux cas de brûlures au troisième degré, oui quand même ! Quarante cas en dehors des États-Unis ont fait état de brûlures également, soit plus de 118 personnes potentiellement blessées par la montre Fitbit.

Le régulateur invite les utilisateurs à arrêter de porter la smartwatch immédiatement et à contacter Fitbit pour restituer l’appareil et obtenir un remboursement de 299 dollars, soit 269 euros. La firme américaine s’engage également à fournir un code de réduction permettant de bénéficier d’une remise de 40 % sur une partie de sa gamme. Nous ne savons pas encore si cette mesure s’applique au marché français. L’entreprise californienne a cessé de produire ce modèle en 2020. La Ionic était vendue jusqu’en décembre dernier aux États-Unis dans des chaînes de grands magasins comme Best Buy, Kohl’s ou Target ainsi que sur Amazon et sur le site de Fitbit.

« La batterie lithium-ion de la smartwatch Ionic peut surchauffer, ce qui pose des risques de brûlure », explique l’agence. La procédure de rappel a été menée en coordination avec des régulateurs canadiens et mexicains.

Vous devriez regarder aussi ça :
Les éditions Kotoon annoncent le Webtoon Let's Play !

Vous avez une Ionic et vous avez un doute ? Sachez que le numéro de modèle au dos est le suivant : FB503 et il se trouve vers là où se fixe le bracelet.

EDIT : depuis ce matin, la marque a communiqué pour la France : 

Fitbit annonce le rappel volontaire de ses montres connectées Fitbit Ionic, dont la société a arrêté la production en 2020.

La sécurité de ses clients a toujours été et reste la priorité absolue de Fitbit, qui prend cette mesure par excès de prudence. Fitbit a reçu quelques rapports de blessures liées à la surchauffe de la batterie de ses montres connectées Fitbit Ionic, entrainant un risque de brûlure.

Les utilisateurs français en possession d’une montre connectée Fitbit Ionic sont par conséquent fortement invités à cesser de l’utiliser. Ils sont invités à consulter la page internet dédiée https://help.fitbit.com/fr/ionic.htm ou à appeler le service client de Fitbit au 0805080080 pour obtenir un remboursement.

Les utilisateurs propriétaires d’une montre connectée Fitbit Ionic peuvent recycler leur appareil, comme ils le feraient pour tout autre appareil électronique ou batterie lithium-ion. Ces appareils ne doivent pas être retournés en magasin.

« La sécurité de nos clients est toujours la priorité absolue pour Fitbit et, par excès de prudence, nous rappelons volontairement les montres connectées Fitbit Ionic. Nous avons reçu un nombre très limité de rapports concernant la surchauffe de la batterie des montres connectées Fitbit Ionic, entrainant un risque de brulure : le nombre total annoncé par l’organisme de réglementation américain représente moins de 0,01 % des unités vendues. Ces incidents sont très rares et ce rappel n’a pas d’incidence sur les autres montres et bracelets connectés Fitbit. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.