Saint-Valentin : 3 films asiatiques à voir ou à revoir

Vous souhaitez passer la soirée de la Saint-Valentin devant un bon film mais ne savez lequel choisir ? Nous vous proposons trois films en provenance d’Asie, aussi beaux que touchants. Ces longs-métrages, sortant des sentiers battus, vous assureront une soirée aussi romantique et qu’émouvante.

 

Love Letter, monument du cinéma japonais

Le Japon enneigé, un amour perdu, une relation épistolaire : c’est la règle de trois de ce classique du cinéma japonais qu’est Love Letter. Le long-métrage de Shunji Iwai, sorti en 1995, est un concentré d’émotions. L’histoire raconte les découvertes et improbables péripéties d’une jeune femme, Hiroko Watanabe, dont le fiancé, Itsuki Fujii, s’est tué dans un accident de voiture.

Hors norme, le film plonge le spectateur dans une intrigue romanesque, poétique et saisissante. Le ton et grave et le récit est à la frontière entre le fantastique et le drame psychologique. Love Letter est une leçon de cinéma qui a propulsé la carrière de son réalisateur et enchanté le monde pendant de nombreuses années. Love Letter est un film immanquable pour les amoureux fascinés par le Pays du Soleil Levant.

 

Le mariage des moussons, un bijou en provenance d’Inde

Si vous êtes plutôt fan de cinéma indien, l’infographie pour la Saint-Valentin d’ExpressVPN pourra vous aiguiller. Que diriez-vous de voir ou revoir Le mariage des moussons, grand film à succès de Mira Nair, sorti en 2001 ? Dans cette histoire, la famille Verma s’apprête à célébrer le mariage de leur fille Aditi, dans la plus pure tradition du sous-continent. Mais au cours des préparatifs, de nombreux incidents vont venir pimenter la cérémonie et lui donner une tournure complètement inattendue.

Vous devriez regarder aussi ça :
Récap' cinéma : découvrez les sorties du 11 mai 2022

Succès international, ce long-métrage a remporté un Lion d’or au Mostra de Venise. On retrouve le style très festif et flamboyant de Bollywood mêlé à des thèmes sérieux comme l’inceste ou l’émancipation féminine, traités ici avec subtilité par la réalisatrice. Préparez-vous à une soirée épicée et colorée en regardant ce bijou du cinéma indien.

 

Okja, une merveille du cinéma coréen pour une Saint-Valentin émouvante

Okja n’est pas nécessairement le premier film auquel on pense pour la soirée de la Saint-Valentin. Et pourtant, ce long-métrage du réalisateur coréen Bong Joon-ho, sorti en 2017 et disponible sur Netflix, est une véritable pépite. L’histoire raconte comment une petite fille se lie d’une profonde amitié avec un cochon géant, créature de biologistes avides d’argent et de pouvoir, et qu’elle veut à tout prix sauver de l’industrie agro-alimentaire.

Le film entraîne le spectateur dans une course contre la montre dans laquelle la petite héroïne se bat contre l’industrie et les préjugés de son entourage. En plus de nous questionner sur les problèmes liés à la consommation de viande, Okja transmet toute la puissance, la pureté et la beauté d’un amour aussi sincère que celui d’une jeune fille pour un animal. Bouleversant, drôle et tendre, c’est le film à regarder à deux pour les couples à la recherche de nouveauté.

Ces trois films d’exception vous feront voyager à travers le Japon, l’Inde et la Corée, à la rencontre de personnages atypiques et attachants. Leur écriture subtile, leur montage esthétique et leur histoire originale sont le gage d’une Saint-Valentin placée sous le signe du meilleur du cinéma asiatique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.