Accueil Lifestyle Test – Flexispot EQ5 bureau réglable en hauteur

Test – Flexispot EQ5 bureau réglable en hauteur

4
Flexispot EQ5

Test – Flexispot EQ5 bureau réglable en hauteur

Grande première chez Vonguru ! Aujourd’hui, nous testons un bureau de chez Flexispot, non pas spécialement pour les gamers, mais un qui a la possibilité de se régler en hauteur électriquement. Ainsi, il sera possible de jouer, travailler, se détendre que ce soit assis ou bien debout ! De même, de nombreux accessoires sont disponibles pour aider à avoir une meilleure forme au quotidien. On pense notamment au vélo adaptable qui est prévu pour fonctionner avec le bureau EQ5 que l’on essaye ce jour. D’autres accessoires sont aussi de la partie sur le site de la marque.

Bref, c’est parti pour tester le bureau réglable en hauteur EQ5 !

 

Caractéristiques techniques

Avec le bureau EQ5 signé Flexispot, nous avons le droit une structure en acier qui pourra supporter jusqu’à 100 kg. On l’a trouve en trois coloris différents : noir, blanc ou gris. On y trouve deux moteurs et trois colonnes de levage. Le EQ5 possède une vitesse de levage de 3,5 cm/s et peut se régler de 62 cm à 127 cm de haut. 4 hauteurs différentes pourront être enregistrées. Les moteurs ne devraient pas dégager plus de 50 dB en fonctionnement.

En ce qui concerne sa garantie, le châssis est garantie 5 ans et 3 ans pour le moteur et les composants électroniques.

Le bureau est doté d’un panneau de contrôle LED qui possède 7 boutons. Les premiers sont là pour monter ou descendre manuellement le plateau. Les autres boutons sont présents pour enregistrer plusieurs positions.

La structure pourra accueillir un plateau de 120 cm à 180 cm de largeur pour 60 à 80 cm de profondeur. De nombreux plateaux différents sont disponibles sur le site de la marque, on en trouve en mélaminé mais aussi en bois massif.

Le tout est certifié : CE, FCC, UL et BIFMA.

 

Déballage

Le bureau EQ5 nous arrive en deux colis. Un premier contenant la structure en acier qui pèse près de 29 kg. Un deuxième colis, plus fin mais plus imposant, est aussi de la partie. Ce dernier contient le plateau qui va avec la structure. C’est également assez lourd. On ne peut que vous conseiller d’être au moins à deux pour les manipuler dans les meilleures conditions possibles.

Les différents éléments sont très bien protégés. Le plateau possède par exemple des renforts en carton épais dans chaque coin. Cela fait clairement le travail puisque le dit plateau est arrivé en excellent état. De même, la structure est entièrement démontée et bien calée avec des protections.

 

Assemblage et installation du bureau EQ5

On commence le montage du bureau EQ5 par assembler la barre d’extension en acier avec les autres présentes sur la photo ci-dessous (1ere photo de la galerie). Notez que les bras latéraux pourront être ajusté en largeur suivant la taille du plateau. Petite chose à savoir, les vis sont bien affleurées par rapport au reste de la structure. Ainsi, les têtes de vis ne risquent pas de faire d’éclat dans le plateau ce qui serait dommageable.

 

Ensuite, on fixe les piliers présents sur la structure fraîchement assemblée. Il faudra bien faire attention à ce que les boîtiers électriques soient face à face. Attention cependant, ces éléments restent particulièrement lourds ! Enfin, on viendra visser les pieds sur les piliers.

 

Vient le moment de fixer le plateau sur la structure. Pour vous aider, des trous sont pré faits dans le plateau. C’est appréciable de ne pas avoir à les percer. Plusieurs trous sont disponibles afin de pouvoir fixer tous les éléments. La barre centrale de la structure peut « s’allonger » afin de s’adapter à un plateau pouvant aller de 120 à 180 cm de largeur pour 60 à 80 cm de profondeur. En revanche, c’est vraiment pour cette étape qu’il faudra se faire accompagner puisqu’il faudra déposer la structure sur le plateau et croyez-nous, vous ne serez pas trop de deux.

Une fois la structure vissée sur le plateau, on attaque le câblage. La première chose à faire, consiste à visser le boîtier de contrôle au plateau. Enfin, le câblage n’est pas bien compliqué puisque chaque connectique a une fiche bien distincte. Là, on ne peut pas se tromper, vraiment pas. Néanmoins, pour éviter d’avoir des câbles à tomber, n’hésitez pas à coller quelques colliers là où cela vous arrange le plus.

Au final, le montage de ce bureau signé Flexispot se passe relativement simplement et rapidement. La notice est claire et la visserie est rangée dans des sachets individuels marqués par une lettre. La seule « difficulté » pourra être de manipuler les différents éléments qui restent très lourds. On pense surtout aux piliers en acier et au plateau. Idéalement, soyez deux voire trois pour le mettre en place car à la fin, il faut retourner entièrement le bureau vu qu’il est posé sur son plateau pour le fixer.

 

Utilisation quotidienne

Au quotidien, utiliser un bureau EQ5 est vraiment un plus ! En effet, à titre personnel, je travaille 4 jours sur 5 à mon domicile. Pour le coup, le bureau de Flexispot me permet vraiment de m’installer comme je le souhaite et ce très rapidement. J’ai paramétré mon mode assis, en fonction de ma taille et de mon siège Secretlab Titan Cookies & Cream. De même, j’ai mis en place un mode debout encore une fois, en fonction de ma taille. Pour les enregistrer, rien de bien compliqué, il suffit d’appuyer sur le bouton « M » tout à droite du panneau de contrôle et d’appuyer sur le bouton sur lequel vous souhaitez affecter cette fonction.

On a aussi le droit à une structure entièrement en acier, certes c’est très lourd mais c’est aussi très qualitatif puisque très stable ! Car rien ne bouge, ni ne plie à l’utilisation. Le bureau pourra d’ailleurs supporter jusqu’à 100 kg.

Par contre, dès le montage des différents éléments, nous avons constaté que l’acier et même le plateau marquent énormément les traces de doigts, sans parler de la poussière. Il faudra donc, très régulièrement, passer un coup de chiffon dessus. Pour limiter les traces, on ne peut que vous conseiller d’opter pour un tapis de souris grand format à placer sous le clavier et la souris.

Quand le bureau monte ou descend, tout est stable et c’est très appréciable. Vous pouvez très bien avoir un verre d’eau rempli à ras bord, cela ne bougera pas d’un pouce puisque les moteurs se lancent tout en souplesse, pas d’à-coups soudains.

https://vonguru.fr/wp-content/uploads/2021/12/flexispot-eq5-bruit-tests-lifestyle-vonguru.mp3?_=1

De plus, c’est silencieux. Vous pourrez, sans soucis, être au téléphone et monter/descendre le bureau, sans gêner votre interlocuteur. Effectivement, au sonomètre, placé à une dizaine de centimètres du plateau, j’ai relevé au plus haut 44,9 dB mais en général cela oscillait entre 42 et 44 dB. En plus, pour monter du plus bas, au plus haut, il faut seulement 18 secondes. Le bruit n’est pas particulièrement dérangeant non plus car assez linéaire et il n’est pas aigu. D’autant que malgré la structure en acier, lorsque l’on monte ou descend le bureau, aucun grincement ne se fait entendre.

(GIF)

Rapidement, en utilisant ce bureau réglable en hauteur, on se rend compte que cela permet de se tenir bien plus droit (lorsque l’on est debout). Ainsi, pour les plus sédentaires c’est une bonne alternative pour avoir une meilleure posture. On a tous tendance à s’avachir dans nos sièges lorsque l’on travaille. Ce système permet de limiter quelque peu ce soucis. Flexispot propose en plus de l’EQ5, un petit vélo qui remplace un siège, pour permettre de se dépenser un peu en travaillant.

De même, il est pratique d’avoir un bureau de ce type quand vous devez accéder à votre connectique à l’arrière de votre pc ou sur votre multiprises. Il suffira de lever le bureau à son maximum pour accéder plus facilement aux câbles, et moins risquer de se cogner en se relevant. Aussi, quand on doit brancher des câbles sur son écran, il sera aussi plus facile de lever ou baisser (selon votre convenance) le bureau pour brancher ces derniers dans de meilleures conditions.

Une config complète tient facilement sur ce bureau (Clavier Corsair K65 RGB Mini, souris MSI Clutch GM41 Lightweight Wireless et Boîtier Cooler Master NR200P)

Néanmoins, ce plateau de 120 cm x 60 cm pourrait s’avérer assez petit si vous optez pour un boîtier moyen tour un peu plus imposant. Disons que ce format est idéal pour les machines compactes ou les ordinateurs portables. Sinon, il faudra s’orienter vers la taille au dessus.

 

Conclusion

Nous arrivons au terme de ce test du bureau réglable en hauteur EQ5 de chez Flexispot. L’ensemble est arrivé en deux colis, ils étaient très bien protégés. C’est très appréciable.

Lors du montage, nous avons été étonné de la facilité et de la rapidité pour le mettre en place. Par contre, attention, les éléments sont très lourds, ils seront difficile à manipuler pendant l’installation. La structure est entièrement en acier et pourra supporter jusqu’à 100 kg. De même, les pas de vis sont bien affleurés par rapport à la structure, côté plateau du moins, ainsi, on ne devrait pas risquer de l’endommage lors du montage. Flexispot propose aussi une garantie intéressante de 5 ans pour le châssis et de 3 ans pour le moteurs et autres composants électroniques.

Pour faire simple, si vous travaillez quasiment tous les jours à la maison, on ne peut que vous conseiller de faire cet investissement. En effet, il permettra rapidement un meilleur positionnement du dos (surtout en position debout) mais aussi assis puisqu’on pourra le régler à notre convenance. Flexispot prévoit aussi la possibilité de rajouter un petit vélo pour pouvoir faire un peu de sport. De plus, l’amplitude de hauteur est très large puisqu’on peut aller, très rapidement (18 secondes), de 62 cm à 127 cm de haut. Les moteurs sont aussi silencieux à l’usage avec 44,9 dB mesurés au plus fort.

À l’usage, le bureau est bien stable, ainsi même avec un verre d’eau ou une tasse remplie, vous ne risquez aucun accident ! Merci les moteurs qui se lancent en souplesse. Par contre, on regrettera les traces de doigts qui marquent énormément, que ce soit, sur le plateau ou bien sur la structure. C’est un peu dommage et nous obligeras à le nettoyer quasiment tous les jours… Du moins sur notre modèle mélaminé noir, on imagine que sur les modèles en bois massif (noyer 🤩) la situation doit être toute autre.

Au final, le « hic » ce sera sûrement son tarif. Pour le cadre et son plateau noir en 120 x 60 cm, il faudra débourser près de 500 € (hors promo). Pour un plateau plus grand ou en bois massif, vous serez obligé de rajouter plus de 150 € ! Sans parler des accessoires comme les passages de câbles et autres. À vous de voir donc si cette dépense est nécessaire ou non, pour vous !

 

Flexispot EQ5
8 Le Testeur
La communauté ( votes)
Pour
  • Structure intégralement en acier
  • Supporte jusqu'à 100 kg
  • Intervalle de hauteur intéressante
  • Moteurs silencieux
  • Garantie assez longue
  • 4 profils enregistrables
  • Plusieurs types de plateaux disponibles (mélaminé, bois massif...)
  • Bien protégé à l'arrivée
  • Montage simple et rapide
  • Stabilité du bureau
  • Rapidité pour monter/descendre (18 secondes du plus bas au plus haut)
  • Permet une meilleure posture lorsque l'on se tient debout !
  • Gamme d'accessoires intéressante et parfois originale
Contre
  • Difficile à manipuler lors du montage au vu de son poids
  • Marque les traces de doigts
  • Prix pas à la portée de toutes les bourses
Montage
Finitions
Confort
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

4 Commentaires

  1. J’ai le même modèle (dont je suis plutôt content) mais pour rappel, nul besoin de prendre le plateau chez Flexispot : n’importe quelle planche en bois, déjà détenue, ou achetée pour l’occasion (par exemple, chez IKEA) fera l’affaire. Y compris avec d’autres formes (évidemment au centre, coins arrondis et non pas carrés, etc.).
    Ca joue à la marge, mais çà permet de faire baisser un peu la facture.

    Dans les – :
    – pas de vrai cable management (on peut éventuellement passer un ou deux cables dans la goulotte prévue pour les moteurs, mais difficilement)
    – point mineur : esthétiquement, les montants vont du plus fin au sol au plus épais en hauteur, ce n’est pas très logique / esthétique… d’ailleurs les modèles Flexispot + récents (ou ceux des concurrents) sont effectivement emboîtés dans l’autre sens

    A noter :
    – je l’ai monté tout seul, et je n’ai pas rencontré de difficulté, c’est tout à fait faisable au besoin.
    – j’ai fait le choix de le mettre sur roulettes (pas indispensable bien sûr, mais çà aide encore plus pour aller tripatouiller les câbles derrière/en dessous si on rajoute une goulotte par ex.), ou pour le changer de place
    – il se trouve assez souvent en promo (hors plateau), au moins sur amazon.fr
    – un tapis de sol est conseillé, au bout de quelques heures debout, c’est vite désagréable d’être à même le sol – Flexispot en propose, sinon il y a des modèles divers et variés – j’ai pris un ZBrands 75×45 cm, qui me semble suffisants niveau taille à l’usage
    – les modèles plus haut en gamme sont surtout dotés (en plus) de détecteurs de fin de course – pour bloquer la montée ou la descente si jamais un objet venait à empêcher le mouvement – dans mon cas, pas nécessaire (mur lisse derrière et rien n’est en dessous), mais selon les dispositions/agencements, çà peut avoir du sens de partir sur la gamme au dessus pour éviter de finir par casser qq’chose)

    • Bonjour Serge,

      Merci pour ton commentaire. C’est agréable d’avoir un retour sur un tel produit. C’est vrai pour le plateau, néanmoins cela implique de devoir tout repercer mais ce n’est pas infaisable en soi. Il faudra bien s’assurer que le plateau soit bien aligné sur la structure. Au moins avec les plateaux de la marque, on s’épargne cette « galère ».

      Pour le cable managment, pour ma part, j’ai tout plaqué en dessous et essayé de regrouper les câbles près d’un pied pour que ce soit moins visible.

      Pour le montage, étant une femme et pas très costaud… ^^, j’ai eu un peu de mal à le manipuler.
      C’est vraiment une bonne idée les roulettes, je note !
      C’est vrai qu’à force de l’utiliser debout, on peut avoir un peu mal aux pieds au bout d’un moment. Je valide le tapis !

  2. Un tectake avec un plateau en chêne 160×80 m’est revenu à 420e livré :100e le plateau Lebois Merlin et 315e le pied chez Lazone(c’est tt le temps en promo en fait). Moins cher et plus qualitatif.

    • Bonjour Garyturner,

      A quoi ressemble ce pied de chez Lazone ? Je n’ai pas trouvé la boutique en question sur internet.
      Bonne journée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Quitter la version mobile