NeueChair, l’alliée ultime du télé-travail ?

Des fauteuils gaming, nous en testons beaucoup, à la fois sur Vonguru.fr et sur Overclocking.com. Et si nous avons récemment testé pour vous l’Omega 2020 et le Titan de Secretlab, nous avons décidé de pousser un peu plus en vous proposant ici non pas le test d’un fauteuil pour gamer, mais bien d’une chaise ergonomique, en la présence de la NeueChair. Cette dernière est disponible en deux coloris : silver pour 599 € et obsidian, que nous avons reçu ici, au prix de 699 €. La NeueChair n’est pas arrivée seule, puisqu’elle a été livrée avec son headrest, disponible au prix de 99 €.

 

Pourquoi une chaise ergonomique ?

J’ai fait le choix de passer sur une chaise ergonomique pour plusieurs raisons. J’ai récemment déménagé dans une maison toute neuve, toute belle, et j’en avais un peu marre de mon gros fauteuil gamer, encombrant, vieux, fatigué, de moins en moins confortable, et qui donnait à mon bureau (qui se trouve dans le séjour) un côté gaming house qui me sortait par les yeux. Je cherchais donc quelque chose de plus discret, un peu comme la Herman Miller de mon mari.

Les strapontins de la fac en bois, qui remontent déjà à 10 ans, aïe, m’ont également pas mal abîmé le dos, tout le dos. Ça et la sédentarisation de mon métier et mon âge avançant, je tente de me préserver. En télé-travail depuis de nombreuses années et sur mon ordinateur de très longues heures par jour, je cherchais donc une chaise très confortable ET esthétique. Ayant également deux chats, je ne voulais plus de similicuir attrayant pour leurs griffes acérées et par conséquent, au vu des nombreux retours élogieux que j’ai pu lire un peu partout sur la NeueChair, mon choix s’est posé sans trop de souci sur cette dernière.

Si effectivement le prix est assez élevé, tout du moins plus qu’une chaise dite de gaming, nous allons voir si ce dernier est justifié. Place au test !

 

L’arrivée

La NeueChair est arrivée en deux temps. Le headrest déjà, deux jours à l’avance, dans une petite boîte toute simple, et la chaise en elle-même, dans un carton bien évidemment très lourd et imposant. Il faut bien sûr être deux pour le porter d’un point A à un point B. J’ai de mon côté dû le faire « rouler » seule, bébé au bras, au moment de la livraison afin de le mettre au moins à l’abris des regards et des possibles intempéries dans mon garage.

Une fois cette petite galère passée, place à l’ouverture du gros carton.

NeueChair Secretlab unboxing

On y retrouve notre fauteuil préassemblé et ses accessoires, un peu comme une gun box ce qui a fait bien rire mon mari. Tout est bien emballé, bien calé dans le carton afin que rien ne bouge ni ne s’abîme pendant le transport. Nous sommes ici sur un packaging propre et soigné comme on les aime.

NeueChair Secretlab boîte roulettes

 

Caractéristiques 

Vous retrouverez ci-après toutes les caractéristiques de notre NeueChair afin de tout savoir sur ses spécificités et ses mesures.

NeueChair Caractéristiques

 

Montage 

Si une notice est bien présente pour vous aider à monter votre nouvelle chaise, une vidéo, que voici, est disponible directement sur le site de la marque. Comme vous pouvez le constater, elle arrive déjà bien prémontée en grande partie afin de limiter la prise de tête et surtout, vous permettre de poser vos petites fesses rapidement sur votre nouvelle chaise, mais parlons tout de même de ce qu’il vous reste à monter par vous-même.

La notice arrive dans le gros carton en format XXL et c’est un réel jeu d’enfant à déballer et à monter. Même si le tout est en anglais, vous n’aurez aucun souci à assembler votre NeueChair tant les dessins sont clairs.

D’un côté, vous aurez les explications de montage et de l’autre, celle pour les différents réglages de la chaise afin d’optimiser et de maximiser votre confort. Le top !

NeueChair Secretlab notice

La NeueChair arrive en trois parties :

  • Les pieds
  • L’assise/dossier
  • Les roues

NeueChair Secretlab pieds

Il suffit ici d’insérer les 5 roulettes sur le pied de la chaise puis de positionner le vérin au centre du pied. Pour finir, on viendra enclencher la chaise sur le vérin. Entre le déballage, la prise de photo et l’assemblage, cela m’a demandé à peine 5 minutes. Un vrai plaisir ! Tout est pensé pour que vous n’ayez pas à vous prendre la tête et ça, c’est réellement agréable.

NeueChair Secretlab assise et dossier

Ergonomie, design, matériaux et réglages

Ici, nous ne sommes pas sur un design disons « racing » que l’on retrouve un peu partout. Oui, on peut être gameur.se et aimer le confort ET la sobriété. On est donc ici bien plus proche d’une chaise de bureau classique, un peu loin à titre de comparaison du modèle Sayl de Herman Miller et son look ultra original. Bref, nous voilà sur un modèle quand même passe partout qui ira, je pense, dans tout type d’intérieur. La marque a fait le choix ici d’une assise et d’un dossier en mesh (tissu filet), mais qui donne quand même plus un effet plastique que tissu à l’œil. Au toucher, on constate cependant bien que l’on est sur du tissu. N’attendez donc pas un rembourrage en mousse.

Le cadre de l’assise et du dossier quant à eux sont en plastique. Tout deux semblent très robustes. À l’arrière du dossier, nous aurons une structure en aluminium qui vient consolider l’ensemble de la chaise et permet de faire la jonction jusqu’à l’assise. Comme indiqué plus haut, vous aurez ici le choix des coloris : silver ou obsidian, version que nous avons ici et plus cher de 100 €. Pourquoi ? Le choix des matériaux est différent. On nous promet ici une meilleure durabilité. Nous reviendrons sans doute dans 1 an pour faire un point sur cela !

Parlons maintenant des accoudoirs, assez larges et confortables, réalisés avec une mousse ferme et revêtement en similicuir. J’utilise beaucoup de mon côté les accoudoirs, et après de longues heures, je n’ai ressenti aucune gêne, ni douleur au niveau de mes coudes. Une fois le siège positionné à la bonne hauteur, il vous faudra bien sûr régler la position et la hauteur des accoudoirs, ce qui m’amène au premier (et seul, en fait) défaut selon moi de cette chaise. La NeueChair ne propose que deux réglages, en effet, les accoudoirs peuvent être ajustés en hauteur sur 7 cm environ. Il est aussi possible de choisir leur orientation selon 3 positions (gauche, milieu, droite), cependant, il n’est pas possible d’avancer ou de reculer les accoudoirs. Ce manquement est très dommage pour une chaise ergonomique, car essentiel selon moi pour pouvoir se positionner de façon optimale par rapport à son bureau.

Vous devriez regarder aussi ça :
Les dernières nouveautés d’Alexa #65

NeueChair Secretlab différents angles

Du côté des pieds, comme vous avez pu le voir un peu plus tôt dans cet article, on retrouve une structure à 5 branches, le tout entièrement en aluminium, bien plus agréable et solide que les plastiques que nous pouvons voir d’habitude. Les roulettes ont un revêtement en gomme qui semble de très bonne qualité là aussi, et offre une très bonne glisse sur le sol, que l’on soit sur du carrelage ou du parquet.

Parlons un peu chiffres pour poursuivre cette partie. Ici le vérin permet de choisir une hauteur comprise entre 45 et 52 cm de haut. Cela conviendra donc sans problème à des personnes mesurant entre 1,60 m et 1,75 m. Pour les personnes plus grandes, elles auront les genoux plus haut que le bassin s’ils placent leurs pieds à plat sur le sol, pas optimal donc. La manette qui permet d’ajuster la hauteur du siège se trouve d’ailleurs sous l’accoudoir de droite comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus. L’assise, de 51 cm, est assez large pour convenir un certains nombre de gabarits. Elle dispose également d’une fonctionnalité peu répandue mais très appréciable. En effet, il est possible de jouer sur la profondeur de l’assise sur quelques centimètres pour trouver la position qui vous conviendra le mieux.

De plus, la NeueChair offre un réglage lombaire permettant de soutenir le dos. Il s’opère en hauteur en montant ou descendant la partie en plastique. Il est aussi possible d’ajuster de quelques millimètres l’épaisseur de la bosse en pressant les deux boutons situés de chaque côté. Sur l’accoudoir droit, une seconde manette permet d’ajuster l’inclinaison du dossier mais aussi de verrouiller selon le positionnement que l’on va préférer. Ici, seul le dossier peut être incliné et non pas l’assise et le dossier.

Parlons maintenant du headrest. Ce dernier vient s’ajouter à l’arrière supérieur du fauteuil. Pour se faire, il vous faudra enlever les deux petits capuchons en silionne et utiliser la petite clé afin de le fixer.

NeueChair Secretlab avant de monter le headrest

À vous de voir si vous avez ou non l’utilité de ce petit add-on. De mon côté, j’apprécie de l’avoir lorsque je me « couche », reposant ainsi ma tête.

Une nouvelle fois, la facilité d’installation est très appréciable et il vous faudra 3 minutes à tout casser pour le fixer et le régler.

NeueChair Secretlab headrest monté

 

Utilisation et confort

Dès réception, et une fois les réglages réalisés à ma guise, j’ai utilisé la NeueChair au quotidien pendant une semaine, à hauteur de 8h par jour en moyenne. J’ai fortement apprécié le fait de pouvoir incliner le dossier sans qu’il ne se bloque. Ainsi, je pouvais m’enfoncer un peu plus, me reposer et m’étirer.

NeueChair Secretlab chaise montée

La structure en aluminium est également très jolie. Cependant je passe mon temps à passer un chiffon dessus car elle prend les traces de doigts. Et là vous vous dites : « mais pourquoi y aurait-il des traces de doigts ici ? » Eh bien, demandez à mon fils ! Comme toutes nouvelles choses, il se fait un point d’honneur à tout toucher, tout examiner.

Le revêtement en mesh est aussi très agréable, et je suis sûre que je vais encore plus l’apprécier cet été pendant les fortes chaleurs car oui, le similicuir, on connaît… Ici, le souci ne se posera pas. L’assise et le dossier semblent « durs », ou tout du moins fermes et pourtant, on reste toujours très confortablement assis.

NeueChair Secretlab montage terminé avec headrest

Nous sommes réellement ici sur une chaise ergonomique. Si vous n’êtes pas à votre aise, ou que vous ressentez une gêne ou une douleur, clairement, le souci ne viendra pas selon moi de la NeueChair mais de vous car oui, la difficulté principale, soyons honnête, après de longues heures assis, c’est bien de rester dans une bonne posture. Je sais que j’ai la mauvaise habitude de croiser mes jambes sous mes fesses, et que même si cela est confortable, ce n’est pas du tout ergonomique !

En comparaison avec la Sayl de Herman Miller, qui est aussi très confortable, la NeueChair propose tout un tas de réglages très sympathiques. En effet, elle est totalement optimisée pour que vous trouviez LE réglage qui vous convient le mieux.

 

Conclusion 

La NeueChair est une chaise très confortable et esthétique. Le fait qu’elle arrive prémontée est également très appréciable. Si son prix n’est effectivement pas à la portée de toutes les bourses, elle mérite que l’on réfléchisse à l’investissement si l’on passe de très longues heures sur son ordinateur. Il est primordial d’avoir du confort au travail, même si l’on travaille depuis chez soi. De mon côté, l’essayer c’est l’adopter !

Pour rappel, elle est disponible en deux coloris : silver pour 599 € et obsidian, que nous avons reçu ici, au prix de 699 €. La NeueChair dispose également d’un headrest, disponible au prix de 99 €.

Or Award Vonguru

 

NeueChair de Secretlab
9 Le Testeur
La communauté ( votes)
Montage
Finitions
Confort
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

 

Ailleurs sur le web

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.