realme GT 5G Master Edition – Le nouveau fer de lance de la marque ?

Après avoir sorti plusieurs modèles abordables, notamment le X50 5G qui était le premier modèle 120Hz à passer sous la barre des 300 euros, realme a présenté en début de mois une version améliorée de son téléphone GT via la gamme Master Edition. Si les dates de sortie ne s’espacent que de quelques mois, le constructeur souhaite positionner ce petit dernier comme un véritable atout parmi les téléphones low-cost. Vendu au prix de 349 euros (299,99 euros en promotion au moment où nous écrivons ces lignes) lumière sur ce modèle au design futuriste.

Realme GT Master Edition

Unboxing et présentation

Si vous l’avez noté juste avant, nous avons parlé de design futuriste. En effet, le realme GT Master Edition se présente avant tout via cette composante. Pour une sortie en grande pompe, le constructeur a fait appel à Naoto Fukasawa, un designer japonais reconnu notamment dans la création d’outils accessibles aux lignes intemporelles. Pour finaliser le petit point culture, ce dernier a été catégorisé parmi les designeurs les plus influents de son époque.

Pour d’avantage se focaliser sur le packaging, on retrouve ici une boîte relativement sobre noire et argentée, mettant en valeur le nom de la marque via une police assez grande. Comme pour de nombreux modèles des fabricants asiatiques, il s’agit souvent d’appareils achetés en ligne. Exit donc l’étude marketing et on passe directement au contenu intégral du colis.

À l’heure actuelle, on retrouve une composante assez habituelle sur ce que l’on va retrouver à la livraison. Comme pour le realme que nous avons testé précédemment, le GT Master Edition est fourni avec plusieurs accessoires, notamment une coque de protection, un câble de charge de type-C ainsi que l’adaptateur secteur. Compte tenu de la charge rapide mise en avant par le fabricant, on en déduira que cela ne marche qu’avec celui-ci ?

Realme GT Master Edition

Au niveau du design, si la forme du téléphone se veut relativement conventionnelle, la subtilité va se trouver dans la façade arrière. Un relief est mis en place avec des bandes grises ressortant pour donner un effet 3D. Au delà du côté esthétique inspiré d’une valise (vous avez bien lu), ça nous permet d’avoir une meilleure prise en main. On va d’ailleurs retrouver ce même effet (amoindri) sur la coque souple fournie.

Realme GT Master Edition

Pour ce qui est de l’accessibilité, le téléphone reste également dans les standards. On va ainsi retrouver un haut parleur simple, deux micros pour une meilleure captation et un double port de carte SIM. Des classiques parmi les smartphones nouvelle génération.

 

Caractéristiques techniques

  • Processeur Snapdragon 778 5G
  • Charge Superdart 65W et batterie massive de 4300 mAh
  • Plein écran AMOLED Samsung de 120Hz
  • Fréquence d’échantillonnage tactile de 360Hz
  • Appareil photo avant Selfie Sony 32MP
  • Appareil photo arrière triple objectif de 64MP
  • 8Go de Ram et 256Go de Stockage (version déclinable en 6Go et 128Go)
  • Réseau 5G nouvelle Génération DSDS5G
  • Fonctionne sur realme UI 2.0 basé sur Android 11

 

Si on se focalise uniquement sur ces caractéristiques, on remarque très rapidement un axe sur la qualité vidéo. Le point fort va surtout être bien sûr ce fameux écran AMOLED de 120Hz. À titre de comparaison, ce genre d’atout est généralement présenté sur des téléphones bien plus couteux comme le Galaxy S20 par exemple. Ma première inquiétude viendra quand même sur le Snapdragon 778 5G qui se veut très bon sur des modèles de milieu de gamme, mais réputé pour avoir quelques lacunes lorsqu’il s’agit de jeu en haute qualité. Cependant, on gardera en tête que le choix en matière de processeurs 5G est encore très limité sans faire grimper la facture.

À noter par ailleurs que nous essayons la version haut de gamme. Nous prendrons donc en compte que le modèle inférieur peut souffrir là où nous ne notons rien sur certains tests.

 

Utilisation standard et autonomie

Même si on a tendance à l’oublier par moment. Un téléphone sert avant tout à pouvoir téléphoner même en étant à l’extérieur. Dans le cadre d’une utilisation classique de ses fonctionnalités, nous avons donc tenu à voir comment tenait la batterie mise en avant. Avec les accessoires habituels et donc la connectique Bluetooth activée et la géolocalisation, l’appareil tient relativement bien la cadence. Avec un temps d’écran moyen de trois à quatre heure par jour, on arrive aux alentours de 20% de batterie en fin de journée.

Arrivé à plat, on passe donc rapidement sur la charge rapide. Le constructeur annonçant une charge rapide de 33 minutes, nous avons donc voulu voir ce point très vite. Lorsqu’il s’agit de la charge secteur, la batterie tient ses promesses et se recharge en quatrième vitesse. Un très bon point si vous n’aimez pas laisser un appareil branché toute la nuit. En revanche lorsqu’il s’agit d’une charge sans fil, il faudra bien compter trois à quatre heures de plus pour voir la batterie se remettre au vert. A contrario, pour revenir sur la charge rapide, il n’est pas nécessaire d’utiliser le bloc d’alimentation prévu. Un plus non négligeable lorsque l’on est très mobile !

En ce qui concerne le fonctionnement, on ne notera pas de surchauffe. Même sur un usage prolongé sur une soirée pour quelques heures sur Netflix. Le modèle ne souffre d’aucun ralentissement et la température reste autour de 20°C. On reviendra cependant plus tard sur ses capacités vidéoludiques.

 

Quid des performances du realme GT Master Edition ?

On va passer maintenant sur un point que vous attendez tous ! Que vaut ce modèle lorsqu’il s’agit de jeux ? Si nous avons pu constater qu’un usage classique de l’appareil offrait des résultats satisfaisant. Nous n’avons pas encore réellement poussé le processeur au bout de ses capacités. Pour s’assurer qu’un maximum d’applications soient fonctionnelles, realme a prévu un mode jeu qui permet de focaliser la quasi-totalité des ressources disponibles. Votre jeu en premier plan s’accaparera donc tout ce qu’il peut.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test - Microphone Creative Live! Mic M3 par Creative

Ainsi, des jeux gourmands comme Genshin Impact par exemple peuvent tourner aisément sans trop de soucis. Attention toutefois, comme nous le mentionnions, il est possible que le modèle inférieur ait un peu plus de mal sur des jeux gourmands. Pour le plus récent Pokémon Unite, il risque d’y avoir quelques ralentissements notamment au moment des combats d’équipe !

Sur une utilisation prolongée de ce modèle, naturellement la batterie se draine bien plus vite. Mais on constatera que souvent, il n’est pas nécessaire de le brancher avant cinq heures de jeu ininterrompu. Ce qui est, sauf erreur de notre part, très rare sur un mobile. La charge rapide viendra d’ailleurs vous donner l’occasion de faire une saine pause de quelques minutes pour reprendre en pleine forme !

 

La photographie mise en avant

Nous en avons brièvement parlé auparavant, le realme GT Master Edition dispose de plusieurs objectifs. Ainsi, il est possible de proposer différentes expériences et surtout s’adapter à un maximum de situations.

Realme GT Master Edition
Trois objectifs pour plus de précision ?

Afin de s’adonner au huitième art, nous avons donc essayé plusieurs situations. Dans le cadre d’une photographie détaillée, on remarque le soucis du détail. L’accent et la lumière se calent parfaitement sur le centre de la photo. On peut par ailleurs s’essayer à quelques filtres notamment l’effet old school pour se donner un petit air nostalgique.

 

Avec peu de luminosité, l’objectif va par contre avoir plus de mal à faire le point. On trouve donc de la focalisation un peu éparse, le système a du mal à déterminer quel objet doit être mis en avant.

Enfin, le grand angle proposé doit pouvoir nous permettre d’avoir des plans large et surtout de très bonne qualité. Malheureusement, on sent très vite une détérioration de l’image. Comme vous pouvez le voir ci-dessous, on ne retrouve de la netteté que sur le centre de la photographie. Les rebords vont très vite être de basse qualité et même parfois agresser l’œil si les couleurs du plan sont trop flashy.

Realme GT Master Edition
Une photo en grand angle

Pour ce qui est des fonctionnalités basiques comme le Zoom, on ne passera que très rapidement sur celui-ci. La mise au point a vraiment du mal à se faire et on se retrouve avec une image très basse définition si vous cherchez à atteindre un détail un peu trop éloigné.

Plus on zoome, plus la qualité est discutable

On déterminera donc très rapidement que pour des photographies occasionnelles, il est très agréable et facile à prendre en main. Malheureusement, les capacités techniques de l’appareil ne vous feront pas devenir le nouveau Robert Doisneau.

Netflix & Chill en toute sérénité ?

Pour ce qui est du son, on aura très vite remarqué que le téléphone dispose d’un port jack 3,5mm. Permettant de connecter n’importe quel type de casque ou d’écouteur à ce dernier. Ce qui va bien entendu nous permettre d’apprécier nos séries préférées en toute sérénité ?

Pour ce qui est de la musique pour commencer, la balance des sons se fait très bien. Les basses sont bien retransmises via les différentes applications (Spotify, Amazon music etc…). On appréciera d’ailleurs l’accès rapide au changement des pistes depuis l’écran de verrouillage.

Maintenant que les points positifs sont mentionnés, il faut malheureusement passer sur l’expérience cinématographique. Après m’être essayé aux différentes plateforme de streaming, j’ai longtemps cru que l’ensemble de mes casques étaient défectueux. Pour une raison qui m’échappe encore aujourd’hui, les balances ne se font pas correctement. Certains dialogues vont rester uniquement dans l’oreille gauche, certains passages vont même donner lieu à de la réverbération sans aucune raison. Toutefois, dès qu’on passe en mode haut parleur, ces détails sont moindres et s’entendent mais à plus petite mesure. Une expérience étrange pour laquelle il est difficile de trouver une justification.

 

Que penser du realme GT Master Edition

Si on garde en tête que ce modèle veut se positionner comme le fer de lance de realme, il reste trop de lacune notamment au niveau des performances. On gardera en tête également qu’une charge aussi rapide risque d’endommager la batterie sur le long terme. Un point qu’il faudra prendre en compte. Si nous avons la possibilité de tester sur autant de temps, nous vous tiendrons bien sûr au courant.

En dehors de cela, si on prend en compte le fait que le téléphone est vendu à un prix maximum conseillé de 349 euros, il offre un très bon compromis notamment grâce à l’écran Amoled 120Hz relativement rare à ce prix. Si par ailleurs vous ne jouez pas à des jeux trop gourmands, il pourra facilement devenir votre meilleur ami. Pour une recherche de performance plus poussé, il faudra penser à un budget plus conséquent.

Argent Award Vonguru

realme GT Master Edition
8 Le Testeur
La communauté ( votes)
Pour
  • Ultra léger et charge rapide
  • Fluidité du système
  • Design agréable et bonne prise en main/li>
Contre
  • Limité sur des jeux trop gourmands
  • Son étrange sur la vidéo
  • Appareil photo peu performant sur les modes
Design
Qualité de fabrication
Hardware et conception
Performances et usage
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.