Rustler – Un GTA médiéval

Disponible en version bêta depuis le mois de février dernier, Rustler, jeu d’action en monde ouvert est sorti dans sa version finale le 31 août dernier. Sorte de GTA-like dans un univers médiéval développé par les polonais de Jutsu Games et édité par Modus Games (Cris Tales), nous avons eu la possibilité de jouer au jeu de manière approfondie pour vous proposer un test de Rustler.

 

Guy dans le monde des Monty Python

Dès sa vidéo d’introduction, Rustler prévient le joueur : nous avons affaire à un jeu qui ne se prend pas au sérieux. Reprenant le gameplay des GTA à l’ancienne (en vue du dessus), le jeu vous emmène dans un univers médiéval bourré d’anachronisme et de personnages absurdes.

On prend le contrôle de Guy, jeune écuyer se réveillant d’une soirée trop arrosée. Avec son ami et collègue Buddy, notre héros va arpenter les terres alentours à la recherche de gloire et d’argent. Des chevaliers de la Table Ronde ayant abandonné la quête du Graal pour se lancer dans la création de vin à un croque-mort demandant de l’aide pour trouver de nouveaux « clients », le moins que l’on puisse dire est que l’univers et les personnages de Rustler sont originaux et proposent des dialogues amusants.

Test Rustler - Dialogue

Grand Theft Kaamelott ?

Rustler s’amuse tout au long de son aventure autour d’anachronismes et de personnages connus de la culture médiévale. Les villes remplies de tags insultant la famille royale, des policiers à cheval dotés de gyrophares, les situations étonnantes sont légions dans Rustler.

Les personnages du jeu ne sont en aucun cas plus héroïques. Tous plus bêtes et alcooliques les uns que les autres, la plupart des personnages proposent des dialogues qui prêtent à sourire et n’auraient rien à envier à Perceval et Karadoc. Si le tout est devenu assez rapidement lourd à mes yeux (lorsque l’humour n’est pas habilement utilisé pour jouer sur les anachronismes et la culture pop, il devient rapidement très « pipi, caca »), la surprise de la rencontre avec des nouveaux personnages fait généralement mouche.

 

Un gameplay propre la plupart du temps

Proposant une vue du dessus, Rustler est un jeu très facile à prendre en main. Guy peut frapper, se protéger et effectuer des roulades. Il peut également monter à cheval d’où il pourra également attaquer. Le tout est bien géré même si quelques bugs sont à noter notamment lors des montées à cheval (à noter que nous avons testé le jeu sur une version test. De dernières bugs seront corrigés sur la version finale).

Test Rustler - Jeu nuit

Si les différentes missions proposées par le jeu sont généralement bien amenées pour ce qui est du scénario, elles se répètent rapidement niveau gameplay. Voler le cheval de X, tuer Y, ces objectifs sont très classiques. Malgré cela, l’écriture des dialogues et l’envie de découvrir les personnages suffit à trouver la motivation de lancer une nouvelle mission.

Test Rustler - Mission secondaire
Le croque-mort cherchant de nouveaux clients vous offrent un habit de travail original

Une direction artistique majoritairement impressionnante

Les décors composant Rustler sont pour la plupart très propres. Proposant des décors colorés, le jeu fourmille de détails cherchant à nouveau à nous faire sourire. De plus, la bande son du jeu est d’un grand niveau pour un jeu à si faible budget.

Vous devriez regarder aussi ça :
Test Eastward - l'aventure de John et Sam

Proposant des pistes mélangeant le hip-hop habituel des GTA à des musiques classiques médiévales, le tout est la plupart du temps impressionnant. On ressent le gros travail fait sur le sujet, même si cela a parfois été gâché par des bugs de lancement ou au moment où les musiques devaient changer. À noter, enfin, que le jeu est entièrement traduit dans un français excellent (même sur les touches humoristiques).

Test Rustler - Wanted

Une durée de vie appropriée

Rustler n’est pas un long jeu. Il m’aura fallu une grosse dizaine d’heures de jeu pour le finir à 100%. Si cela peut paraître court pour un jeu du genre, cela permet au titre de ne pas trop se perdre dans des répétitions et de garder de l’intérêt pour chaque mission ou presque.

Proposant en outre des courses de chevaux ou des compétitions d’arts martiaux, par exemple, Rustler est bourré de quêtes annexes au moins aussi bien écrites que la quête principale.

Test Rustler - Course de cheval

On peut, à l’instar d’un GTA, également très bien choisir de « s’amuser » dans la ville. Comme dans le jeu de Rockstar, chaque mauvaise action que vous effectuerez fera augmenter votre niveau de recherche et survivre à l’attaque de la garde royale est très compliqué.

Enfin, le jeu propose un système de points de compétences permettant d’améliorer les capacités de Guy. De l’augmentation de sa barre de PV à la capacité d’appeler un cheval en toutes circonstances, cela permet au jeu d’avoir une touche de jeu de rôle dispensable mais agréable.

Test Rustler - Compétences

Vous pouvez retrouver ici la première heure de jeu sur Rustler diffusée sur la chaîne Twitch de notre partenaire Overclocking.com.

Rustler – un GTA-like agréable

Vendu une vingtaine d’Euros, Rustler a les qualités pour être un bon GTA-like. Doté de graphismes agréables, d’une bande-son très travaillée, de personnages haut en couleur et d’un univers unique, le jeu des polonais de Jutsu Games vous fera passer une dizaine d’heures agréable. Sans être exempt de tous défauts (dont certains seront, nous l’espérons, corrigés d’ici la version finale), Rustler est jeu qui saura vous faire sourire.

Rustler
7 Le testeur
La communauté ( Votes)
Pour
  • Un humour omniprésent...
  • Des références à la Pop-culture un peu partout et généralement bien amenées
  • Facile à prendre en main
  • Bande-son géniale !
  • Un rythme bien géré
Contre
  • ... Parfois un peu lourd
  • Quelques bugs de collision et de gestion des sons
  • Des combats très répétitifs
Graphisme
Scénario
Gameplay
Contenu
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.