Clavier QPAD MK-95, un clavier hors norme au multi-switches

Depuis l’année passée, la firme Suédoise QPAD effectue une vraie résurrection dans le milieu des produits gaming. Après avoir disparu des radars pendant plusieurs années, elle signe son grand retour via le rachat de la marque par Darfon Electronics (Propriétaires de BenQ). Pour cette occasion, la firme a imaginé un clavier hors norme appelé le MK-95. Vendu au prix de 199,99 euros, ce clavier mécanique se veut innovant dans ses entreprises. Il dispose par ailleurs comme particularité de proposer deux sets de switches optiques interchangeables via un simple levier. En dehors de l’avancement technologique, que vaut ce nouveau produit à l’heure actuelle ?

QPAD MK-95

Unboxing

S’il y a bien une chose qui n’a pas changé au cours de toutes ces années, c’est bien le packaging Qpad. Je retrouve ici tous les codes de produits que j’ai pu découvrir il y a de cela plus de cinq ans. Sur la façade avant de la boîte, on va découvrir un premier aperçu graphique du clavier. Ici, l’accent est mis sur ce fameux levier dont on reparlera plus tard. Sur le côté gauche de la façade, j’ai l’occasion de voir différents points importants pour les caractéristiques du clavier. Seul bémol que je viendrais à ajouter est le manque d’une possibilité de tester les touches avant achat. Dans le cas d’un clavier à double switches, on aimerait pouvoir tester le ressenti qui sera sans nul doute important.

À l’arrière figurera naturellement les mêmes caractéristiques mais avec un peu plus de développement . Ainsi, on a une idée globale de ce que nous offre le MK-95.

 

Caractéristiques techniques

  • Marque : Qpad
  • Modèle : MK-95
  • Couleur : gris métallisé (chassis en aluminium non brossé)
  • Garantie constructeur : 2 ans
  • Garantie de frappes : 60 millions par touche
  • Plate-forme du matériel informatique : Windows / Mac / Xbox One
  • Description du clavier : azerty
  • Contacteur de touche en technologie à switch optique
  • Connexion : se branche en USB 3.0 via un câble renforcé tressé de 1,8 mètres
  • Dimensions : 45.6 x 15.1 x 4.0 cm / 1.47 kg
  • Repose poignet rembourré avec revêtement cuir et attache magnétique

 

Installation du MK-95 et premier lancement

Si l’installation du clavier se fait sans nécessiter de logiciel, ce dernier se voudra nécessaire pour la customisation lumineuse et la réalisation de macros. On télécharge donc Qpad Qontrol panel via le site du constructeur. Lorsque l’on arrive sur le programme, on se retrouve directement sur la page de configuration des touches et de la luminosité. Dès que tout a été mis à votre goût on peut passer aux choses sérieuses.

La première chose que j’ai voulu voir est bien entendu l’utilisation de ce petit levier. Comme je vous l’expliquais un peu plus haut. Il permet de changer de type de switch optique afin de s’adapter à vos besoins ou simplement à vos préférences. Si au premier coup d’œil ça ne se ressent pas nécessairement, on arrive très vite à ressentir (et entendre) une différence notable. À titre de comparaison, on a ici affaire à l’équivalent d’un switch BLUE (clicky) dans sa configuration par défaut. Le second profil lui, va offrir un switch RED (silent) qui sera également bien plus dur à actionner et aura donc du répondant.

Concernant les différentes options offertes par le clavier, on va retrouver l’ensemble des touches multimédias « disposées » en raccourcis activables. Ils fonctionnent via la pression de la touche Fn et d’une touche F1 à 12 associée à l’action souhaitée. Le volume quant à lui est réglable via une molette qui se trouve au niveau du levier des switches. Si sur le papier, ceci permet une optimisation de l’espace, on a malheureusement pas le côté ergonomique souhaité. La barre du levier gênant votre rotation de la molette.

Comment ça se passe pour les longues sessions ?

S’il y a bien une chose que je peux enfin souligner au cours de mes derniers tests, c’est qu’on a enfin un repose poignet ! Ce dernier a été pensé de façon très ergonomique. Le choix d’un cuir souple et rembourré et pertinent. On dispose ici d’une matière qui nous permet d’éviter la douleur carpienne. De plus, le cuir n’offre aucune adhérence, ce qui donne au poignet la possibilité d’être déplacé facilement sans devoir le décoller entre deux mouvements. À l’instar de ses concurrents faisant le choix d’un plastique ou rien du tout, c’est un réel plus non négligeable !

Vous devriez regarder aussi ça :
Thermaltake lance sa gamme ARGENT
QPAD MK-95
Un repose poignet en cuir agréable

 

Au niveau des touches, comme je vous l’indiquais plus haut, on dispose de deux choix. Pour ma part, j’ai fait le choix de me servir du BLUE en journée et du RED en soirée. Pour la simple raison que j’ai une préférence pour le clicky. Cependant, il est vrai que le RED offre d’avantage de silence et de calme pour les longues sessions de nuit. En dehors de cet atout en terme de qualité de vie, le ressenti sur les touches est également agréable dans les deux cas.

La pression de la touche est immédiate et ne demande pas d’effort et on a une vitesse de réponse digne de ce qu’on attend d’un clavier mécanique. Après plusieurs semaines d’utilisation, aucun soucis n’est à déplorer que ce soit au niveau du bruit des touches ou leur réactivité. Compte tenu de la garantie de 60 millions de pressions, il faudra toutefois voir la pérennité de ces dernières sur la durée. Parlant de durée, on a affaire ici à des touches à injection. Ce qui me permet d’obtenir une assurance que les touches ne s’effacent pas sur le temps.

 

Un clavier haut de gamme mais avec quelques légers défauts

Si pour l’instant je n’ai pu que chanter les louanges du renouveau QPAD, le MK-95 a encore je pense quelques lacunes. Comme je vous l’indiquais plus haut, la molette de volume est en mon sens anti-ergonomique. Le réglage du son faisant déjà parti des raccourcis FN, on aurait préféré qu’elle ne soit présente qu’à cet endroit. De surcroît, j’ignore si il s’agit d’un défaut de fabrication ou un soucis difficile à corriger mais la molette tourne toute seule lorsque je change de switch. Par conséquent, je dois généralement réactiver le volume une fois que cette dernière a fini de tourner.

Un soucis quelque peu cosmétique mais qui peut facilement devenir gênant. Pour rester dans le même terme, on aurait apprécié disposer d’un port USB sur le clavier, la façade arrière disposant d’une épaisseur suffisante pour cela. On reste certes sur des points cosmétiques et pratiques mais qui sont souvent attendus sur des claviers hauts de gamme.

 

Conclusion

Par le biais du MK-95, QPAD signe un très joli retour en force. Si le clavier dispose de quelques manques cosmétiques, il n’a pas à rougir au niveau de ses performances. L’ensemble des promesses de la marque sont tenues et on a affaire à un clavier qui peut se présenter dans le haut du panier. Sa prouesse technique au niveau du changement de switch lui permet de se démarquer et être d’autant plus appréciable. On ne l’a pas relevé plus haut mais ce point est également très agréable si vous êtes plusieurs à jouer sur une seule machine. Le clavier s’adaptera sans difficulté à tous les profils.

Vendu pour un prix de 199,99 euros, il s’agit tout de même d’un budget conséquent mais vous offrant une valeur sûre dans le temps. Cela reste relativement abordable si on inclue la souris DX-80 offerte en ce moment sur le site Stealth gamer.

Un VG d'or ! award

 

QPAD MK-95
9 Le Testeur
La communauté ( votes)
Pour
  • Touches agréables et faciles à enclencher
  • Switches interchangeable via le levier
  • Repose poignet confortable
  • Câble tressé
Contre
  • Touche de volume peu ergonomique
  • Manque d'accessoires pour le nettoyage des touches
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

 

 

Ailleurs sur le web

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.