Brèves

Apple pourrait annoncer qu’il quitte Intel

Rédigé par le

Apple pourrait annoncer qu’il quitte Intel

Apple se sépare d’Intel

C’est une rumeur qui revient avec insistance depuis des années. Elle s’est faite cependant de plus en plus précise ces derniers mois. Apple pourrait enclencher une transition visant à passer sa gamme Mac en processeurs ARM.

Cette annonce pourrait se faire dans les prochains jours, à l’occasion de la traditionnelle WDC (Worldwide Developer Conference) ce 22 juin.

Déjà dans la tête de Steve Jobs en 2009

Le plan d’Apple pour quitter Intel et passer ses Macs en ARM est dans les tuyaux depuis 2017-2018. L’idée à cet instant était de se concentrer sur les Macs portables.

Le postulat était relativement simple et logique : le gain de performances procuré par les processeurs Intel (mais plus généralement X86) n’était plus significatif et palpable pour l’utilisateur final. L’autonomie, la réduction du poids devenaient des arguments qui prenaient le dessus dans la tête des clients.

Apple quitte Intel

 

On remarquera à ce sujet qu’Apple a depuis un certains temps modifié sa communication, n’hésitant plus à comparer ses puces « mobiles » équipant les Ipad ou Iphone à des processeurs PC (souvent avec des méthodes de benchmarks très contestables).

Il n’en reste pas moins que la marque à la Pomme investit depuis un bon moment dans le développement de ses propres puces au travers de certains rachats. On se rappellera ainsi de la société Intrinsity rachetée en 2010 et dont le métier était la customisation des puces ARM afin d’en booster les performances.

Cette transition serait aussi facilitée par les progrès réalisés ces dernières années par TSMC. Ce dernier serait en charge de la fabrication des futures puces A-series en 5nm.

De l’ARM pas seulement dans les portables de Apple

La nouveauté c’est qu’Apple pourrait mener cette révolution en grand. La gamme des laptops ne serait pas la seule concernée puisque même le Mac Pro (actuellement « motorisé » par un Xeon) pourrait passer sous une puce custom ARM.

Cette transition ne devrait cependant pas être immédiate et le WDC qui s’adresse logiquement au public des développeurs, serait l’occasion de mettre en circulation un SDK.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.