Brèves

Fin du Spring Split 2020 sur League of Legends !

Rédigé par le

Fin du Spring Split 2020 sur League of Legends !

Le Spring Split 2020 de League of Legends est terminé !

 

Alors que toutes les ligues majeures sont enfin terminées, nous voilà prêts du côté de Vonguru pour vous faire un bref récapitulatif de ce qu’il s’est passé durant ce Spring Split 2020. Un segment mouvementé, chaotique, avec des troubles liés à la pandémie, mais qui s’est au final joué dans les différentes régions du monde sans trop de complications, bien qu’avec du retard. On notera cependant l’annulation d’événements majeurs, comme le MSI (Mid-Season International), et les rumeurs sur l’annulation potentielle des championnats du monde, au vu de la possible seconde vague de l’épidémie…

En tout cas croisons les doigts, touchons du bois, ce que vous voulez, c’est parti pour le récap’ de ce segment de printemps !

 

LEC

 

 

Le League of Legends European Championship aura vu, à l’image de la saison 2019, une nette domination de l’équipe G2 Esports et de Fnatic, qui auront trusté le haut du classement tout au long de la saison. L’équipe Origen aura eu cependant tenté tant bien que mal de rivaliser avec les deux équipes phare de cette ligue, avec une équipe munie de beaucoup de joueurs de talent (Alphari, Upset, Nukeduck, et Xerxe), mais avec au final des plans de jeu souvent très lents, des difficultés à finir les parties et un manque d’agressivité cruel face à des G2 et des Fnatic morts de faim.

 

 

Les play-off avaient cette année en LEC un nouveau format, avec un loser bracket, pour plus de matchs, plus de spectacle, et des surprises de toute évidence avec ce match entre les G2 Esports et les Mad Lions qui aura couronné les lions fous, dans un BO incroyable (toujours disponible sur les replays d’Ogaming). Les G2 piqués au vif, auront remonté tout le loser bracket avant de tomber face à Fnatic en finale, pour y exploser ces derniers en 3-0. Les Fnatic, comme paralysés à l’image d’un Federer jouant face à son rival éternel Nadal, n’auront pas réussi à jouer face à des G2 extrêmement bien préparés, et n’auront pas réussi à prendre (à mon grand regret de fan) la finale à leur compte. Une victoire méritée pour les G2 Esports qui continuent d’asseoir leur domination sur la compétition européenne, et reviennent sur cette victoire, à égalité avec Fnatic au nombre de titres européens gagnés.

 

LCS

 

 

Les LCS, ou League Championship Series, est le terrain de jeu des équipes Nord-Américaines, et aura vu durant ce Spring Split 2020 une domination claire et nette de l’équipe Cloud9. Le roster 5 étoiles, avec Licorice, Blaber, Nisqy, Zven et Vulcan aura roulé sur tous ses adversaires, et n’aura concédé qu’une seule game au cours de toute la saison régulière. Un exploit, passant d’ailleurs non loin d’une saison sans défaite, qui aura laissé les autres équipes dans le rétroviseur, qui n’ont pas réussi globalement à montrer un niveau de jeu assez satisfaisant pour ne serait-ce que rendre la chose un peu plus fatigante pour les C9.

 

 

Les play-off ont au final été à l’image de la saison régulière, avec une écrasante domination de Cloud9 qui auront concédé une game face à Evil Geniuses. Mais rien n’aura su au final arrêter l’équipe au nuage bleu définitivement trop forte pour la compétition américaine. Sera-t-elle aussi dominante au segment d’été ? En tout cas les mouvements entre les autres équipes ont déjà commencé, avec le retour de Doublelift chez TSM, mettant Kobbe l’ancien prodige européen dans une situation délicate, et peut-être que d’autres transferts sont à prévoir au vu de l’absence de concurrence proposée au cours de ce segment de printemps…

 

LCK

 

 

Une saison encore très disputée pendant ce Spring Split 2020 en ligue coréenne, où League Champions Korea, qui aura vu évoluer différentes équipes de renom, les ex-SKT Telecom, devenus T1, les Generation Gaming ou Gen G., et les Dragon X, qui auront livré une âpre bataille pour la première place. Après moult suspense, et quelques accrocs ici et là, dont une défaite des T1 face aux KT Rolster, qui les aura privés de la première place de la saison régulière, nous avons pu voir des Gen G. triomphants, mais dont le plaisir aura été de courte durée !

 

 

En effet, comme le montre le bracket, les Generation Gaming auront attendu en finale pour en fin de compte se prendre un 3-0 face à des T1 en feu, et qui ont ici sécurisé leur neuvième titre de champions de LCK. Plus en difficulté, les Griffin, qui après une saison 2019 flamboyante auront été relégués en division inférieure. Les soucis internes ainsi que les départs auront eu raison de la force de la structure qui n’aura pas réussi à se relever. J’espère cependant que des joueurs de talent comme Ucal ou Tarzan réussiront à trouver une place dans une équipe de la ligue principale. Des joueurs qui ont juste besoin d’un peu d’encadrement pour de nouveau être au top !

 

LPL

 

 

Terminons désormais par la présumée meilleure ligue du monde, la League of Legends Pro League, ou LPL. La ligue chinoise, qui héberge les deux derniers champions du monde en date, a eu fort à faire pour rattraper l’immense pause suite à l’arrêt total du pays à cause du Covid-19. Trois BO par jour, tous les jours de la semaine, une épreuve à commenter autant qu’à suivre ! Mais avec une organisation chevronnée, et des équipes en forme, tous les matchs auront pu finalement être joués en temps et en heure pour nos amis chinois. Les 17 équipes (oui, oui, 17) auront finalement su se mettre en ordre de bataille pour désigner les 8 qui auront eu l’honneur de jouer les play-off.

 

 

Et c’est surtout la surprise qui aura marqué cette phase finale de Spring Split 2020 en Chine, avec l’élimination des FunPlus Phoenix (champions du monde en titre s’il vous plaît) qui auront perdu face à JDG 3 à 0, et également la défaite des Invictus Gaming (champions du monde 2018), qui auront comme à leur habitude manqué de rigueur et en ont payé le prix. La finale s’est jouée ce 2 mai entre les Top Esport et les JDG, et auront du coup couronné ces derniers, champions de la ligue chinoise ! Des joueurs talentueux, qui auront réussi à marquer de leur empreinte l’histoire de cette ligue au cours d’un match très disputé. Une finale épique que je vous invite à voir ou revoir sur RitOgaming, la seconde chaîne du groupe désormais célèbre Ogaming qui retransmet les différentes compétition de League of Legends.

 

J’espère que ce récapitulatif vous aura plu, n’hésitez pas à aller voir ces différentes finales, vous pourrez très certainement profiter d’un très bon spectacle !

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.