Brèves

Intel accélérerait sur le 10nm pour faire face à AMD ?

Rédigé par le

Intel accélérerait sur le 10nm pour faire face à AMD ?

Certaines informations évoquent une arrivée du 10nm sur les PC portables dès le mois de mars

 

Alors que les communications officielles d’Intel annoncent plutôt une arrivée des CPU 10nm sur le second semestre, Intel serait décidé à accélérer son calendrier. Le sujet d’inquiétude serait l’enthousiasme autour de la génération Renoir de CPU AMD (Zen 2 , 7nm) pour les ordinateurs portables. En effet, l’annonce du CES ainsi que la quantité d’OEM enclin à adopter la solution AMD semblent avoir décidé l’état major de Santa Clara à appuyer sur l’accélérateur.

Alors que la génération 10 de processeurs est là, nous allons trouver un mélange des genres particulièrement troublant sur les portables. Certaines références se traînent encore le process 14nm++ et d’autres sont en 10nm avec 4 cœurs, un TDP très bas de 25, 15 et 8w (Ice Lake). Pourtant, d’autres versions 10nm pourraient pointer leur nez plus vite que prévu. Des rumeurs évoquent l’arrivée de certaines versions H (traditionnellement prévue pour les portables gaming par exemple) en 10nm.

Cette rumeur étonnante va à contre sens de toutes les fuites récentes; pourtant, Intel a t-il vraiment le choix ?

 

La concurrence d’AMD va devenir plus féroce sur les PC portables en 2020

Avec son architecture en 14nm, Intel semble ne pas avoir les moyens de lutter contre les CPU Renoir d’AMD (Zen 2) qui devraient être massivement adoptés par les OEM. Les versions i7 et i9 pour les portables devraient souffrir dans les premiers mois de 2020.

Une arrivée anticipée du 10nm serait concomitante à une offensive sur le marché des laptops où Intel compte présenter plusieurs initiatives afin de redéfinir un standard de plateforme allant du CPU à la batterie en passant par la dissipation thermique. Pour le moment cependant, à part quelques timides apparitions sur les CPU basse consommation, les dernières références qui semblent s’annoncer pour des puces « performances » pour portables sont encore en 14nm++.

 

 

Ainsi, les prochains Comet Lake-H pourraient proposer des 6 cœurs comme le Core i7-10750H (6 cœurs, 2.6 GHz, 4.7 GHz Turbo), ou 8 cœurs comme le Core i9-10880H (8 cœurs, 2.3 GHz) ou le Core i9-10980H présenté au dessus (8 cœurs, 3.1 GHz, 5 GHz).

Si une fuite récente fait état de gains significatifs sur un Core i5-10300H en 14nm++ comparé à l’actuel Core i5-9300H (+11% sur Cinebench 20), ce test ne dit rien sur le châssis du portable en question (fondamental dans la dissipation et les performances du CPU). L’AMD 4800H est lui déjà capable d’aligner le plus gros processeur mobile Intel (le i9-9980HK / Coffee Lake) mais aussi le i7-9750H. Son petit frère de 4800U avec son TDP de 15w va aussi faire souffrir les références actuelles.

Car en l’état, côté Intel, les fuites ciblées se contentent de présenter les prochains Core sous un angle plutôt favorable : on voit ici le i7-10750H 14,7 % plus performant que le Ryzen 7 4800U sous 3Dmark. Pas mal si on fait abstraction du fait que le 4800U a un TDP de 15W et n’est pas le concurrent d’une puce avec un tdp de 45w…

 

 

Intel n’a donc plus le temps de tergiverser: sans une arrivée rapide du 10nm, le combat va sérieusement se compliquer aussi sur les laptops.

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.