Brèves

Faut-il croire à Diablo 4 ?

Rédigé par le

Faut-il croire à Diablo 4 ?

Un leak qui met la toile en émoi

Ce dimanche 20 octobre dans la soirée, un journal allemand a publié par mégarde une photographie mettant en liesse l’ensemble de la toile. Son thème est simple, un artbook de l’univers de Diablo. Si l’ouvrage peut vous paraître anodin, il apparaît dans le descriptif une mention de Diablo 4. À deux semaines de la Blizzcon, peux-t-on croire à un potentiel leak involontaire ?

 

Blizzard Artbook Diablo 4

Quand deux mots en allemand attisent la toile

 

Ce ne serait pas la première fois qu’internet soit plus rapide que les conférences. Nous révélant au passage une surprise de taille. Bien que l’on aimerait y croire, les conclusions hâtives sont bien trop dangereuses. Si l’information se veut alléchante, nous attendrons de notre côté une révélation officielle pour la corroborer. Et ce, bien que nous aimerions tous savoir ce qui est advenu suite à la défaite de l’ange de la Mort Malthaël. 

Ceci étant dit, nous sommes obligés de nous pencher sur le cas actuel de Blizzard. Nous avons affaire à une société ayant (en apparence), délaissé son Hack’n’Slash. Et l’ayant relégué actuellement à un projet mobile. En effet, la dernière apparition en date de cette licence s’est soldée par un retour cinglant de la communauté. Pour ceux qui l’aurait raté, il s’agissait de l’annonce de Diablo Immortals , un jeu mobile surfant sur la mode du genre.

 

La vidéo la plus détestée de l’histoire de Blizzard

 

Par rapport à cela, on pourrait supposer dans un premier temps que Diablo 4 pourrait être cette version. Bien que ceci serait une énorme faute de goût, on ne peut que le considérer comme le quatrième jeu du nom.

 

Avons-nous des signes avant coureur de cette annonce ?

De mon côté, j’ai beau scruter encore et encore la toile, je n’en trouve pas. Diablo 3 ne se porte pas si mal et détient toujours un noyau solide de joueurs. En dehors de cela, les saisons s’enchaînent et ne se ressemblent pas pour offrir de la « nouveauté » aux joueurs. Chacune d’entre elle permet un dépassement des joueurs et leur offre toujours actuellement de nouvelles façons de jouer. On retrouve par exemple en ce moment une domination des Sorciers là où la saison passée donnait gagnant les Nécromanciens.

 

Le Nécrnomancien est la dernière classe sortie en jeu

 

Cependant, on constatera bien sûr qu’en dehors de cette rotation, il n’y a que peu de nouveau contenu propre au jeu. À partir de cela, deux choix s’offrent à nous. Soit nous pensons à une très grosse préparation en second plan de la part des développeurs. Soit nous constatons un abandon de la licence par la société mère de Diablo.

Comme nous faisons partie des gens voyant le verre à moitié plein, le premier choix sera bien entendu notre fer de lance ! Si nous prenons en compte également la mise au pilori de Blizzard suite aux derniers événements survenu avec Blitzchung, il y a de grandes chances que ces derniers souhaitent faire forte impression envers leur communauté. L’annonce récente des projets de Riot Games suite à leur dixième anniversaire pourra également pencher dans la balance.

Si le leak de Diablo 4 s’avérait être incorrect, il va sans dire que la licence sera tout de même de la partie cette année à la Blizzcon. Pour cause, on pourra simplement se refonder sur l’image de cette année mettant en plein centre ce qui semblerait être un barbare comme on les aime.

 

Une affiche mettant en avant le barbare au centre

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves