Business

LDLC – Top Achat : Olivier de la Clergerie a répondu à nos questions

Rédigé par le

LDLC – Top Achat : Olivier de la Clergerie a répondu à nos questions

Un positionnement différent du reste du groupe

 

Hier soir est paru sur Vonguru un article dans lequel nous évoquions un éventuel rachat de Top Achat par le groupe LDLC. Ce matin, le groupe a confirmé être entré en négociations avec Rue Du Commerce qui possède le site Top Achat. Le co-fondateur du groupe LDLC, Olivier de la Clergerie, a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions, notamment sur l’avenir de chacun des sites du groupe.

Quels sont les objectifs de LDLC sur le marché français en intégrant un nouvel acteur dans son groupe ?

« LDLC est tout simplement un groupe multi-marques puisque nous en avons déjà plusieurs sur le monde du high-tech comme materiel.net ou LDLC avec des positionnements différents que ce soit en terme de catalogue ou de tarifications. Top Achat a un positionnement différent qui viendrait compléter les deux marques précédentes en terme de couverture. »

 

Et quelles seraient donc les conséquences sur les différents sites du groupe ? Subsisteraient-ils tous ?

« Vis-à-vis du positionnement différent de chaque site, mais aussi du fait que chacun complète la couverture du groupe, il n’y a pour nous aucun enjeu sur les différents sites. Et pour rebondir par rapport à l’article que vous avez fait publier hier qui indiquait que materiel.net n’allait pas bien, je m’inscris en faux. Pour nous Top Achat vient étendre la couverture du groupe, donc il n’y a pas d’attente particulière sur les différents marques. »

 

Que souhaitez-vous racheter très exactement ? Le fond de commerce ? Les salariés ?

« Alors le fond de commerce comprend des employés, c’est légal, ce qu’on souhaite racheter c’est le fond de commerce, la marque, l’activité, le site, les salariés etc… Donc comme tous les sites vont perdurer, il n’y aura aucun impact sur les emplois, au niveau des marques, au niveau des sites. »

 

Aviez-vous déjà pensé à Top Achat dans le passé ? Et si oui, pourquoi maintenant ?

« Top Achat fait partie du périmètre historique des acteurs du secteurs high-tech, cela fait très longtemps qu’on les connait, que l’on se côtoie d’ailleurs puisqu’ils sont lyonnais. Top Achat a une histoire assez simple puisqu’ils ont été rachetés il y a quelques années par Rue Du Commerce mais pour qu’il y ait un rachat, il faut des opportunités et c’est des choses qui ne sont pas non plus très fréquentes. Il faut toujours un timing particulier. »

 

Certains s’inquiètent de voir le positionnement tarifaire de Top Achat s’aligner sur celui de LDLC, est-ce au programme ?

« Comme nous le maintenons, les marques ont des positionnements différents et aujourd’hui pour que cela ait du sens, il faut garder ces positionnements. Ce qui nous intéresse, c’est Top Achat, et son identité est faîte par ses tarifs, par son catalogue donc comme je l’ai dit, on souhaite conserver son identité. »

 

Il semble donc que les 4 sites du groupe survivront si le rachat devait être effectif, que ce soit LDLC, Top Achat, materiel.net ou Hardware.fr. Il ne semble pas y avoir de volonté de changer d’une quelconque manière le site Top Achat actuel et donc pour les habitués, vous ne devriez pas être déroutés.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Business