Hardware

Test – Le boitier Corsair Carbide 275R Airflow

Rédigé par le

Test – Le boitier Corsair Carbide 275R Airflow

Le boitier Corsair Carbide 275R Airflow : un refresh du 275R

 

Nous allons passer aujourd’hui en revue le dernier boitier de chez Corsair : le Carbide 275R Airflow. Si vous êtes un fidèle de la marque, cette référence ne doit pas vous être inconnue. En effet, Corsair a lancé le Carbide 275R en mars 2018. Aujourd’hui, afin de répondre certainement à une demande des utilisateurs, Corsair lui ajoute la mention Airflow. Nous allons donc vous faire découvrir les améliorations mises au point par la marque afin de répondre à l’exigence des utilisateurs.

 

 

Le Corsair Carbide 275R Airflow en détails

De l’avis de mes confrères, le Carbide 275R, premier du nom, était une référence dans le monde des boîtiers ATX moyen-tour. Cette nouvelle version reprend le même squelette que le 275R. Pour rappel, le boitier dispose de dimensions de 457 x 216 x 455 mm. Il s’agit d’un format qui convient à un grand nombre d’utilisateurs puisqu’il permettra d’accueillir toutes les configurations au format ATX, micro-ATX et mini-ITX. La face avant est en plastique alors que le châssis est lui en acier. Comme la précédente version, on retrouve un panneau latéral en verre trempé qui se détache par l’intermédiaire de quatre vis plates. Rappelons que vous aurez le choix entre une finition de couleur blanche ou noire. Le prix annoncé par Corsair est de 77,90 euros.

 

Ce Carbide 275X Airflow arbore toujours un design très épuré mais se distingue par sa nouvelle face avant. Le but de ce changement est de permettre une meilleure arrivée d’air frais extérieur au sein du boitier. De plus, la face avant ne vient pas se plaquer contre le châssis, laissant un espace de près d’un centimètre permettant aussi l’arrivée d’air extérieur. La face avant est composée d’ouvertures dites « à lamelles » qui ont la forme de lignes verticales ou obliques. On retrouve un petit logo Corsair au centre en position base.

 

Comme vous pouvez le constater, il n’est jamais évident de faire une photo d’une face vitrée. L’avantage de cette vitre est de permettre d’avoir toujours un œil sur votre configuration. L’intérieur du boitier est bien aéré et les passes câbles sont directement identifiables et au nombre de trois.

 

La face avant est clipsée sur la structure du boitier par six points de fixation. Il est relativement facile de la retirer. Une fois celle-ci ôtée, on se retrouve avec à un filtre anti-poussières recouvrant l’entièreté de cette face avant. Ce filtre est aimantée et se retire donc très facilement, sans avoir recours à aucun outils. Le 275R Airflow est livré avec trois ventilateurs : deux sur la face avant et un, en position arrière. Ils s’agit de modèles qui ne sont pas vendus dans le commerce mais utilisé par Corsair pour ses boîtiers d’entrée de gamme. Ils disposent d’une vitesse de rotation maximale de 1300 RPM. Par rapport à la version précédente, Corsair a fait le choix d’ajouter un ventilateur supplémentaire, toujours dans la logique de proposer un système de refroidissement plus performant ! Les combinaisons de ventilateurs sont les suivantes :

  • face avant : 3 x 120mm, 2 x 140mm (2x 120mm inclus)
  • face supérieur : 2 x 120mm, 1 x 140mm
  • face arrière : 1x 120mm (inclus)

Le boitier peut accueillir un radiateur de 360 mm sur sa face avant. Nous avons mesuré l’espace entre le cache d’alimentation et l’emplacement du ventilateur le plus bas. Cette dimension est de 60 mm, ce qui veut dire que l’épaisseur maximale de votre radiateur sera de 40 mm. Tant que nous sommes à vous parler des possibilités de mise en place de radiateurs, voici toutes les options envisageables :

  • face avant : radiateur de 360 mm ou de 280 mm
  • face supérieur : radiateur de 240 mm mais de faible épaisseur en fonction de la hauteur de votre kit mémoire (with low profile DRAM)
  • face arrière : radiateur de 120 mm

Ce boitier vous permettra d’opter pour un système de refroidissement liquide de type AIO. Un refroidissement « customs » nous semble un peu moins évident à mettre en place au vue de l’espace intérieur.

 

Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, les deux ventilateurs de la face avant apporterons l’air frais directement sur vos composants (Direct Airflow Path). Les baies de supports des disques durs se trouvant soit à l’arrière de la carte soit proche de l’alimentation.

Corsair à prévu trois passes câbles afin de faciliter le rangement des câbles qui se fera à l’arrière du support de la carte mère. Le cache de l’alimentation bénéficie lui aussi d’une partie « grillagée » afin de permettre à l’alimentation d’évacuer une partie de l’air chaud présent dans le boitier.

Vous pourrez opter pour une carte graphique avec une longueur maximale de 370 mm et une hauteur de 170 mm pour le système de refroidissement de votre processeur.

 

Sur la face arrière, on retrouve un ventilateur de 120 mm, sept emplacements d’extension équipés d’équerres PCI perforées ainsi que l’emplacement de l’alimentation. Vous aurez aussi la possibilité de placer votre carte graphique en position verticale par l’intermédiaire des deux emplacements verticaux. Pour rappel, si vous optez pour une position verticale de votre carte graphique, vous devrez avoir recours à un « riser ». Il s’agit d’un câble qui va faire la liaison entre votre carte graphique et votre carte mère. Nous vous en parlons dans l’installation de notre configuration de tests.

L’emplacement de l’alimentation bénéficie lui aussi d’un filtre anti-poussières ainsi que de patins anti-vibration.

 

Une fois le panneau latéral retiré, on découvre l’emplacement pour deux disques SSD de 2,5 pouces ainsi que la possibilité, sur la gauche, d’en fixer deux autres. En ce qui concerne les versions 3,5 pouces, une cage amovible permet d’en accueillir deux. L’espace pour l’alimentation devrait être suffisant pour permettre le rangement des différents câbles.

La hauteur des pieds est de 20 mm laissant ainsi une hauteur suffisante pour une bonne circulation de l’air.

 

La face supérieur est ouverte sur quasiment l’entièreté de sa surface. On retrouve un troisième filtre anti-poussières qui est lui aussi détachable. Pour rappel, elle peut accueillir deux ventilateurs de 120 mm ou un ventilateur de 140 mm. Les connectiques extérieure se trouvent sur l’avant avec un bouton de mise sous tension, un bouton reset, une prise casque et deux ports USB 3.0. Maintenant que nous avons fait le tour du propriétaire de ce boitier Corsair Carbide 275 Airflow, il est temps de passer à l’installation de notre nouvelle configuration de tests !

 

Enfin, pour terminer, Corsair fournit un petit bundle dans lequel on retrouve : six serre-câbles, des vis pour fixer la carte mère, des vis pour radiateur ainsi que des vis pour ventilateurs.

 

L’installation de notre configuration

Afin de répondre au mieux à vos attentes, nous avons mis en place une nouvelle configuration de tests qui équipera nos prochains tests de boitier. Sachez aussi que nous devons toujours vous proposer la seconde partie du test concernant le boitier NZXT mais nous sommes toujours en attente d’un ventilateur supplémentaire. NZXT ayant décidé au vue du retour des journalistes, de proposer un ventilateur de 140 mm supplémentaire dans les versions commerciales. Voici donc la configuration qui sera dorénavant utilisée :

  • Carte mère : Asus Crosshair VII HERO
  • Processeur : AMD Ryzen 2700X
  • Refroidissement CPU : Noctua NH-U12A (test ici)
  • Mémoires : 16 GB GSKILL Trident Z Neo à 3600 MHz C16 (test ici)
  • Carte graphique : KFA2 RTX 2070 Super EX (test ici)
  • Alimentation : Corsair HX750
  • SSD et DD : SSD Corsair Force GT 120GB + DD Western Digital 1TB WD Black
  • Système d’exploitation : Windows 10 64bits

L’installation s’est déroulée sans aucun difficulté particulière. Le seul petit bémol est l’espace pour l’alimentation qui aurait pu bénéficier de quelques centimètres supplémentaires. Hormis cela, c’est un sans faute.

 

Voici quelques photos de la configuration prête à être testée.

 

Les paramètres du bios de notre Crosshair VII HERO

Afin d’avoir des relevés cohérents, il est indispensable d’utiliser à chaque fois le même protocole de tests. Voici donc les captures des différents paramétrages de notre bios en ce qui concerne le processeur, la gestion des ventilateurs du NH-U12A et les profils utilisés pour les ventilateurs présents dans le boitier. Notre AMD Ryzen 2700X sera overclocké sur ses huit cœurs à 4.0 GHz pour une tension de 1,25 volt.

 

Le protocole et le relevé des températures

Comme il s’agit d’une nouvelle configuration de tests, le comparatif face à d’autres boîtiers va seulement débuter et nous ne pouvons vous faire un retour que par rapport à ce Corsair Carbide 275R Airflow. Il faut bien débuter avec un premier modèle. D’ici quelques semaines, ces résultats s’étofferont. Afin de faire chauffer notre configuration, nous avons opté pour le logiciel powerMAX qui a comme avantage de pouvoir solliciter le processeur et la carte graphique en même temps ! Ce logiciel a été mis au point par le créateur du très célèbre logiciel CPU-Z. Vous pouvez le télécharger ici.

Attention, ce logiciel est à utiliser avec prudence tout de même. Il faut savoir que durant notre test de 10 minutes, le processeur et la carte graphique vont être sollicités à 100 % comme vous pouvez le voir sur la capture de droite. Nous relevons les différentes températures avec HWMonitor PRO et de GPUZ pour celle de la carte graphique. En ce qui concerne les nuisances sonores, nous plaçons notre sonomètre à 20 cm du coté vitré afin de simuler un PC posé sur une table à côté de vous.

 

Voici les résultats exprimés sous la forme d’un graphique. Vous pouvez voir que cela chauffe bien et c’est en grande partie du au logiciel powerMAX ! Votre utilisation quotidienne ou en jeu ne devrait pas atteindre de telles valeurs. N’ayant pas encore de points de comparaison avec d’autres boitiers, nous avons relevé les températures sur notre table de benchs. En ce qui concerne les nuisances sonores, prisent à 20 centimètres de la paroi vitrée, elles était de 37,2 dB au repos et 43,9 dB en charge.

 

Le mot de la fin

Corsair nous gratifie d’un excellent boitier Carbide 275R Airflow qui bénéficie d’un bundle très intéressant, trois ventilateurs, pour un prix annoncé de 77,90 euros. L’espace intérieur est suffisant pour accueillir la plus part des configuration au format ATX. Les découpes dans la nouvelle face avant permettent une arrivée plus importante d’air frais, reste à voir si elle plaira à tout le monde. Comme pour n’importe quel boitier, le design est une affaire de goût mais de notre coté, nous retiendrons ses lignes très épurées. En ce qui concerne les températures, comme vous avez pu le constater, nous avons sorti l’artillerie lourde afin de solliciter au maximum le processeur et la carte graphique. La preuve du bon système de refroidissement, c’est que lorsque le logiciel powerMAX est stoppé, les températures redescendent très rapidement.

 

N’hésitez pas à nous donner votre avis dans les commentaires ci-dessous sur ce nouveau refresh du boitier Carbide 275R Airflow !

Boitier Corsair Carbide 275R Airflow
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • le prix
  • les trois ventilateurs
  • la facilité d'installation
  • l'apport d'air extérieur
Contre
  • un espace alimentation un poil trop petit
Design
Silence
Refroidissement
Stockage
Assemblage
Qualité de Fabrication
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware