Hardware

Test – NZXT H710i arrive dans la cour des grands

Rédigé par le

Test – NZXT H710i arrive dans la cour des grands

NZXT H710i, un mastodonte à votre service

 

Après s’être penché sur le NZXT h510 Elite, nous nous attaquons à un tout autre calibre. Sorti sur le marché français fin juin, nous avons eu l’occasion d’essayer le H710i. Ce boîtier PC, vendu au prix de 199,95 euros, se présente comme une tour de taille moyenne accessible à tous. J’entends par là que les subtilités de montages sont accessibles à tous pour un assemblage des plus simples. Je ne vais pas vous mentir, il s’agissait pour moi de mon quatrième montage sur l’espace de dix ans. Autant vous dire que je n’étais pas très à l’aise à la base et que j’avais prévu la journée pour que tout fonctionne.

Aussi, celui-ci représentait un challenge de « poids » dans tous les sens du terme. Que vaut cette tour nouvelle génération ? À qui se destine-t-elle ? C’est ce que nous allons pouvoir déterminer ci-dessous.

 

Unboxing et caractéristiques

 

Si il y a bien une chose qui m’a directement frappé dès réception du colis, c’est le poids du paquet. En plus de sa taille imposante, on a affaire ici à un magnifique bébé de 16 kilos (sachant qu’il est vide) dans un carton imposant, la tour mesurant 51 cm de haut, la volumétrie reste cependant normal. Une fois le colis déballé, on obtient donc l’habitacle immobilisé entre deux épais renfort en mousse. De quoi assurer un maintien parfait pendant l’ensemble du trajet. La vitre en verre trempé n’a bien évidemment subi aucun désagrément et un film plastique la recouvre pour éviter toute trace déconvenue.

 

Comparatif taille H710i

Le H710i se veut plus grand qu’une tour ATX standard

 

En plus du boîtier PC, on retrouve de nombreux accessoires de montages (vis, colliers de serrage, adaptateur Jack) ainsi qu’un « mode d’emploi » pour vous accompagner selon les étapes. Notez en passant que cette partie n’est pas du tout destinée aux néophytes, elle va simplement servir à vous orientez dans vos étapes. Pour le reste, il s’agira de feeling ou encore d’habitude.

 

Accessoires de montage h710i

Tout pour vous aider

 

En se penchant plus sur le boîtier, on retrouve donc plusieurs ports USB sur la façade avant (Type-C et USB classiques) ainsi qu’un port Jack. Comme nous vous l’indiquions un peu avant, NZXT met à votre disposition à l’achat un adaptateur Jack. Ce qui vous permet de brancher vos micros casques en toute simplicité. À l’arrière, on retrouve deux emplacements prévus pour des cartes graphiques, une horizontale et une verticale. Notez au passage que l’ensemble des parties latérales sont dotées de plusieurs rangées de trous. Ainsi, on dispose d’une aération optimale de votre matériel. On remarquera d’ailleurs que l’ATX dispose d’ores et déjà de 3 ventilateurs frontaux et un ventilateur arrière pour faciliter la circulation de l’air.

 

 

Spécificités techniques

 

  • Boîtier moyen tour
  • Avec une fenêtre en verre trempé
  • Illumination RGB via deux bandes lumineuses
  • Compatible carte mère ATX / Micro-ATX / Mini-ATX – Adaptable via les entretoies fournies.
  • Emplacements des disques dur : 2 + 2 baies de 3,5” et 7 baies internes de 2,5”
  • Refroidissement avant : 3 ventilateurs Aer F120
  • Refroidissement arrière : 1 ventilateur Aer F140
  • Compatible Watercooling
  • Panneau de commandes : 1 port USB 3.1 Gen 2 Type-C, 2 ports USB 3.1 Gen 1 Type-A et 1 connecteur micro/casque
  • Taille : 230 mm (Largeur) x 516 mm (Hauteur) x 494 mm (Longueur)
  • Coloris : disponible en noir et en blanc
  • Prix : 199,50 euros

 

Un montage facile et adapté à tous

 

Afin de se faire une idée des possibilités, une configuration datant de 2012 et une autre de 2019 ont été utilisées pour se rendre compte des possibilités d’adaptation. 

 

Comme je vous l’ai indiqué un peu avant, je ne suis pas expert en montage de tour. La plupart des matériels que j’ai reçu dans le passé étaient pré-montés, je n’avais qu’à appuyer sur le bouton d’allumage. Pour celui-ci, j’ai donc commencé par observer l’habitacle du H710i. On pourra relever dès cette étape une très grande facilité d’ouverture. Le premier panneau est maintenu par une vis dévissable et le second se retire sur pression d’un simple bouton. Ainsi, on accède très rapidement à l’intérieur pour procéder au montage.

 

Un placement presque à l’aveugle

Pour ce qui est du placement des pièces, rien de plus facile. Du moment que ces dernières sont de taille standard, on place la carte mère sans difficulté. Notez pas ailleurs que pour une carte mère standard, il a été possible de la visser sur l’ensemble des pas de vis. Si vous disposez d’unecarte type Micro-ATX, il faudra simplement passer sur la fixation d’entretoises prévues à cet effet.

Une fois cette étape passée, vient le positionnement de la carte graphique, une fois encore aucun problème. Les slots arrières se dévissent sans souci et s’adaptent directement comme pour tout type de tour.

En ce qui concerne l’alimentation, nous sommes sur un emplacement de type standard. Il vous suffit de dévisser le bracket puis faire passer librement le bloc d’alimentation ainsi que le câblage. Attention cependant au rangement des disques dur qu’il faudra peut être déplacer en premier lieu.

 

alimentation H710i

Un bloc d’alimentation de taille standard rentre à son aise dans le H710i

 

Puisque nous en parlons, vous disposez d’une baie pour deux disques cachée sur la façade arrière. Le point positif de celle ci est qu’elle est amovible et donc permet une parfaite adaptation de votre configuration. Pour ce qui est des SSD, on comptera pas moins de 6 emplacements dévissables sur l’ensemble de la tour. Ceux-ci vont vous permettre de déposer votre matériel comme bon vous semble. De plus, si vous êtes amateurs de visuel, pourquoi ne pas opter pour un SSD coloré à cette occasion ?

 

Un rangement des disques dur facile et efficace

Et maintenant, on branche !

Vous l’aurez compris à cette étape, tout a été posé, il ne reste plus qu’à passer au branchement. Pour ce qui est de ce passage, rien de plus facile ! De nombreux espaces sont prévus et nous permettent de faire passer le câblage en toute sécurité sans pour autant inonder la façade visible de fils en tout genre. La face cachée du H710i est également dotée d’un système de rangement à scratch permettant d’organiser votre « cable management » sans pour autant passer par les colliers de serrage (même si ils sont prévus en cas de besoin).

 

H710i cable management arrière

Un cable management facilité par ce système

 

Puisque nous parlons de ce fameux système, sachez qu’il est d’ores et déjà occupé par le système de ventilation de la tour. L’ensemble des câbles régissant à la fois les ventilateurs mais également la lumière est pré-branché. Il ne vous reste plus qu’à faire la connexion sur votre carte mère et le tour est joué ! Pour vous faire gagner du temps, nous vous invitons bien sûr à ne pas toucher ces fameux branchements. Pour ma part, ils ont été la cause de plusieurs maux de tête car ils ne sont malheureusement pas mentionnés dans la « notice ».

Si tout s’est bien passé, vous allez avoir l’occasion d’observer une tour ronronnante et prête à l’emploi. On remarquera au passage que l’ensemble des matériaux sont de très bonne qualité. Que ce soit pour le verre ou simplement le métal de l’habitacle, rien n’est laissé au hasard. Bien entendu, l’ensemble des choix du constructeur a été fait pour nous assurer une bonne aération et donc une bonne température.

 

h710i montage terminé

Plus qu’à ranger les câbles et le H710i est prêt !

 

CAM – Entre gadgets et esthétisme

 

L’ensemble de cette partie va surtout être dédiée à CAM, le logiciel intelligent conçu par NZXT. Il vous suffira de télécharger ce logiciel pour passer à la vitesse supérieure. En effet, CAM va vous permettre de rendre votre PC éclatant de lumière grâce aux bandes RGB. Cependant, il n’est pas seulement question d’esthétisme mais également de performance.

 

À droite l’état actuel du PC, à gauche le réglage intelligent

 

Le logiciel est également doté d’un système intelligent qui, une fois votre ordinateur totalement analysé, va régir la vitesse de ventilation de votre matériel et l’optimiser à 100%. Pour le premier lancement, votre machine va d’ailleurs passer en mode de travail. Cela veut dire qu’il va donc passer tout seul d’un mode de repos à un mode de travail en passant par un mode de surcharge. Dès que ces étapes sont effectuées, CAM va donc déterminer à quel moment clé votre machine a besoin de travailler d’avantage. Ce qui a pour conséquence directe d’assurer un maintien quasiment régulier de la température.

Pour vous donner un ordre d’idée, le matériel que j’ai utilisé montait jusqu’à 70 voire 80°C. Au cours de mes tests notamment sur des utilisations prolongées, la température maximale atteinte aura été 65°C. On pourra également attribuer cette donnée au gain d’espace entre cette tour et la précédente.

Pour repasser sur le côté esthétique, le logiciel vous permettra divers options de luminosité. Vous pourrez donc opter pour par exemple une lumière fixe en RGB (16,8 millions de couleurs) ou faire parler votre originalité. Par exemple, j’ai opté sur une fonction changeant la lumière en fonction de la température du CPU. En fonction de celle-ci, la couleur va changer. Cela passera d’un bleu très clair à un rouge des plus sombres. Une manière agréable de savoir si vous devez lever le pied.

Pour qui est destiné cette tour ?

 

Si de prime abord, le H710i semble se destiner aux plus connaisseurs, il ne s’agit que d’une première impression. La tour aura su nous démontrer l’étendue de ses capacités tout en assurant une accessibilité des plus notoires. Que vous soyez néophyte ou confirmé dans le domaine, utiliser cet habitacle comme support vous assurera une facilité de montage sans égal. On aura pu constater également que le refroidissement était géré de façon automatique tout en assurant une esthétique agréable même sans gadget RGB.

Nous n’aurons pas eu l’occasion de nous essayer aux possibilités du watercooling. Sachez toutefois que la tour dispose d’un espace sur la partie supérieure de la tour pour laisser passer ce genre « d’armement ». Il va de soit que l’installation sera aussi simple que pour le reste des composants.

 

NZXT H710i
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
    Montage Facile
    Bonne aération du matériel
    Prévu pour tout type de machine
    Esthétique et performance dans le même logiciel
Contre
    Un prix de 199.95 euros qui ne sera peut être pas adapté à tous les budgets
En quelques mots...
Le H710i se veut à la pointe au niveaux des exigences de ses consommateurs. Il est très dur d'y trouver des défauts tant celui ci veut s'adapter à tous les genres de machine. Une valeur sûre dans l'élaboration de votre configuration idéale.
Design
Silence
Refroidissement
Stockage
Assemblage
Qualité de Fabrication
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware