Culture Geek

Kingdomino : Age of Giants, l’écrasante extension de Kingdomino et Queendomino

Rédigé par le

Kingdomino : Age of Giants, l’écrasante extension de Kingdomino et Queendomino

Kingdomino : Age of Giants, l’écrasante extension de Kingdomino et Queendomino

 

Kingdomino et Queendomino font partie des jeux que je sors le plus. Leur accessibilité, les couleurs franches très attirantes et les charmants dessins de Cyril Bouquet, leur dimension tactique indéniable, leur interactivité, la pointe de perversité que l’on aime tant dans les jeux de Bruno Cathala (ImaginariumAbyssScarabya, 7 Wonders Duel) en font naturellement un choix facile quel que soit le public, et un indispensable pour des joueurs jeunes ou débutant dans le jeu de société moderne, ne souhaitant pas pour l’instant dépasser les 20-30 minutes. On peut donc imaginer ma joie quand Cathala et Blue Orange (PhotosynthesisPlanet, Kuala, Slide Quest) annoncèrent une extension qui fonctionnerait avec les deux jeux, Age of Giants, s’ouvrant cette fois à un possible cinquième joueur, et pour des parties à peine plus longues, environ 30 minutes.

Naturellement, on ne reviendra pas en détail sur les règles de Kingdomino et Queendomino, seulement sur les nouveautés apportées par l’extension, puisque deux articles complets y ont déjà été consacrés. Pour 17 euros 90, trouvera-t-on alors des raisons de bouder son plaisir d’enrichir encore un jeu lauréat de l’As d’or ?

 

Kingdomino Age of Giants

Une tour et des géants

L’addition matérielle la plus flagrante d’Age of Giants, c’est son imposante tour à tuiles, déjà montée. Un élégant moyen de tirer ses tuiles, qui résistent bien entendu un peu (puisqu’elles sont écrasées par toutes les autres), mais ne font pas vaciller un édifice bien conçu et charmant. Sans surprise d’ailleurs, on sait le soin que Blue Orange apporte à ses jeux. D’autant que la tour la valeur de boîte dans la boîte, contenant tout le matériel de l’extension, et dotée d’un clapet aimanté pour être fermée proprement et sûrement !

De façon plus significative, la boîte d’Age of Giants contient douze nouvelles tuiles représentant de gais géants ou des traces de pas, que l’on mélange avec les tuiles normales. C’est là que la tour de distribution prend un autre sens : les tuiles géant portent sur leur dos des lettres, que l’on place avant le plus petit chiffre, tandis que les tuiles pas portent les plus grands chiffres. Les placer dans une tour empêche ainsi tous les joueurs de savoir quelle sera la prochaine tuile piochée, dans le cas où l’on risquerait de deviner à son dos de quoi il s’agit.

 

Kingdomino Age of Giants

 

Les règles proposent alors une petite originalité de placement. On tire désormais toujours cinq tuiles. À deux ou quatre, on retire celle du milieu, à trois, la deuxième et la quatrième. Les parties ne sont ainsi pas rallongées (comme on aurait pu le craindre) par l’addition des nouvelles tuiles, les règles de placement sont plus homogènes quel que soit le nombre de joueurs et intègrent sans problème la présence d’un cinquième, et il est très peu probable que les tuiles retirées portent un géant ou des pas, de sorte que l’extension conserve tout son sel.

Si l’on choisit une tuile avec un géant, on prend l’un des six grands meeples de la boîte et on le place sur l’une des couronnes de son Royaume, qui ne comptera donc pas lors du décompte final – à moins bien sûr que le joueur ne dispose pas encore de couronne à ce stade, de sorte que le géant ne trouve aucun intérêt à se déplacer.

 

Kingdomino Age of Giants

 

C’est tout ? Age of Giants ne comporterait donc qu’un élément de pénalisation ? Rassurez-vous, ce serait oublier les tuiles pas, qui permettent justement d’envoyer immédiatement un géant de son Royaume vers le Royaume de son choix ! Pour rester dans un esprit bon enfant et un peu calculatoire, le destinataire heureux de ce cadeau décide lui-même de la couronne ciblée par le géant.

On reconnaît bien là la malice de Cathala. Grâce à ces règles toutes bêtes, on réfléchira souvent au bénéfice de prendre une tuile « normale », une tuile géant (en espérant l’envoyer chez un autre joueur ensuite) ou une tuile pas, quitte à ne pas construire son Royaume de façon aussi harmonieuse qu’on le planifiait en oubliant ces importuns.

Kingdomino Age of Giants

Enfin, Age of Giants propose des quêtes pour remplacer les variantes Empire du milieu et Harmonie – qui octroyaient respectivement 10 et 5 points si le château était au centre du Royaume et si le Royaume était complet. On pioche désormais en début de partie deux tuiles Quête parmi les 17, parmi lesquelles les tuiles Harmonie et Empire du milieu, pour des parties toutes dissemblables !

Les tuiles Commerce de proximité rapportent cinq points par tuile du type de terrain indiqué à proximité du château. Les tuiles Aux confins du Royaume rapportent cinq points par tuile du terrain demandé dans l’un des quatre coins du Royaume. Le petit coin perdu donne vingt points si le château est dans l’un des quatre coins du Royaume. La folie des grandeurs octroie dix points pour chaque alignement de trois cases avec des couronnes, même si le terrain change. Le Roi austère donne dix points pour chaque domaine de blé, lac, prairie ou forêt de cinq cases ne contenant aucune couronne.

Kingdomino Age of Giants

Age of Giants n’a qu’un défaut, inévitable pour une extension, celui d’ajouter des règles à Kingdomino, justement applaudi et récompensé pour son extrême élégance mécanique. Mais si vous jouiez déjà à Queendomino, si vous jugez qu’il est temps d’injecter un peu plus de malice à Kingdomino, ou si vous souhaitez seulement alterner entre le jeu de base et l’extension pour plus de variété et en fonction des publics, Age of Giants est fidèle à tout ce que l’on peut attendre de Cathala, de Blue Orange, et plus accessoirement (mais quand même) de Cyril Bouquet, très joli, bien imaginé, pervers juste ce qu’il faut… On n’en a que plus hâte de découvrir le Kingdomino Duel en roll & write qui tarde à s’officialiser !

 

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Culture Geek