Chroniques

Road Trip in USA : préparer son voyage

Rédigé par le

Road Trip in USA : préparer son voyage

3 mois aux USA ? Organisation !

 

Bienvenue dans cette toute nouvelle chronique : Road Trip in USA ! Même si cela peut sembler ne pas être réellement geek, je pense qu’au contraire beaucoup d’entre nous rêvent de partir aux États-Unis. Beaucoup de nos séries, de nos jeux vidéo, de nos films préférés, de nos comics etc. sont nés là-bas. Je ne vais pas vous parler ici en tant qu’observatrice, encore moins en tant que spectatrice. Non, mais en tant qu’aventurière !

Je décolle bientôt pour la Californie et ce pour une période de trois mois. Je compte bien vous faire voyager avec moi avec une série d’articles thématiques, mais, comme il faut bien commencer quelque part, je vais commencer par vous parler de la préparation. Car non, on ne part pas vraiment en mode YOLO STYLE en voyage, encore moins aux USA.

 

N°1 : la paperasse

De loin une des parties les plus chiantes de votre voyage, mais incontournable ! Pour partir aux USA, vous avez absolument besoin d’un passeport si vous désirez rester maximum 90 jours. Au delà de trois mois il vous faudra obtenir un VISA, pour cela, vous aurez besoin de fournir une tonne de papiers et de prendre rendez-vous à l’ambassade américaine qui se situe à Paris. Je ne m’attarderais pas sur ce point car, pour ma part, restant 90 jours tout pile aux États-Unis mon passeport me suffit.

Vous aurez également besoin de l’ESTA, the Electronic System for Travel Authorization. Une autorisation de territoire quoi. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit d’aller sur le site internet de l’ESTA, de répondre à quelques questions et de sortir votre carte bleue. Moyennant 14 dollars, vous serez autorisé à rester sur le territoire américain pendant une durée de 2 ans. Vous serez donc libre d’aller et venir comme bon vous semble, tout en respectant la durée de votre passeport ou de votre visa.

Vient ensuite l’achat des billets d’avion. Plus vous vous y prenez tôt et moins ils vous coûteront cher. Pour ma part, je suis passée par Air France car l’avantage avec cette compagnie, c’est qu’elle prend en charge vos bagages lors du changement d’avion. Mon départ est prévu à Nice, direction Paris, puis Los Angeles.

Bien, vous avez vos billets, votre ESTA, votre passeport ? Vous pensez que tout est OK? Eh bien non, pas tout à fait… Et votre contrat expatrié ? Olala… Ne jamais partir en voyage sans une assurance maladie adaptée !! Une crise d’appendicite aux USA ? 120 000 $, merci, au revoir, endettement à vie. J’ai donc pris Mondial Assistance au moment de l’achat de mes billets d’avion. Essayez de faire faire des devis auprès de diverses compagnies d’assurance, ainsi, vous pourrez voir ce que tous offrent, et choisir en connaissance de cause.

 

Passeport Esta

 

N°2 : l’argent

Passons au sujet de l’argent maintenant… Oui, ce sujet qui fâche. Rendez-vous à votre banque afin d’obtenir plus d’informations. Si vous avez moins de 26 ans et que vous possédez une MasterCard vous n’aurez pas de frais lors de vos paiements à l’étranger ou de vos retraits. Et ça, c’est franchement cool. Si vous désirez partir avec un peu de liquide sur vous, réfléchissez bien. Pour ma part, convertir de l’argent avant mon départ revenait à perdre de l’argent et puisque tout peut être payé par CB aux USA et ce sans frais, j’ai décidé de ne rien prendre sur moi. Disons que par les temps qui courent le taux de change est tout, sauf avantageux…

Vous partez, vous avez donc un budget, vous devrez vous y tenir et ne pas vous laisser emporter. Demandez, si possible, à votre banque de rehausser votre plafond, histoire de ne pas vous retrouver sans moyen de paiement une fois là-bas. Qui plus est, il est judicieux de donner procuration à quelqu’un de sa famille car, en cas de problème, il vous sera difficile de joindre votre banque. Tandis que votre père ou votre mère pourront agir de suite en cas de problème.

 

Dollars

 

N°3 : les petits trucs importants

Vous partez aux USA, mais votre voyage doit être préparé en fonction de l’endroit où vous allez. Puisque je pars en Californie, je dois me préparer à la chaleur, et surtout au soleil ! Bien qu’habitant le sud de la France, je me doute bien qu’en été, la Californie, c’est un tout autre niveau ! Pensez donc à de la crème solaire, des maillots de bain, des casquettes et à de bonnes lunettes de soleil. Et si comme moi, vous êtes tatoué, pensez également à prendre de la crème hydratante, parce que le soleil qui tape non-stop sur une peau qui n’en a pas vraiment l’habitude risque de bousiller vos tatouages…

Le climat, c’est fait. Un peu en vrac, voici deux trois petites choses à ne pas négliger. Notamment des adaptateurs pour vos téléphones, PC, tablettes and co. Ne pas oublier de couper les données de votre téléphone avant d’arriver sur le sol américain, sinon bonjour la facture… Le mieux serait, si votre voyage est long, de prendre un forfait téléphonique directement sur place. Vos amis et votre famille pourront ainsi vous joindre gratuitement si leur forfait comprend une option internationale.

La durée de votre/vos vols peut varier, mais en général, si vous partez aux USA, vous en aurez pour un bon moment. Prévoyez donc une tablette, un bon livre ou quelque chose pour vous occuper, car les films et séries de l’avion peuvent ne pas vous convenir. L’achat d’une batterie externe peut être une bonne idée si vous désirez camper votre smartphone, par exemple, pour lire vos e-book ou tout simplement écouter votre musique. Pour ceux qui comme moi ont très mal aux oreilles pendant leur trajet en avion, n’oubliez pas de bien boire et de mastiquer constamment des chewing-gum ! Cela ne vous garantit pas un voyage sans souffrance, mais cela peut aider. Pour les plus âgés d’entre nous, ou tout simplement ceux ayant des soucis de circulation sanguine, pensez à vous faire faire des bas de contention. Pour ce faire, demandez une ordonnance à votre médecin en France puis rendez-vous en pharmacie afin qu’on vous prenne vos mesures et repartez avec.

Il est également préférable de partir avec quelques médicaments sur vous. Doliprane, antihistaminiques en cas d’allergie, ect. Mais attention, encore une fois, pas de YOLO STYLE ! Vous devrez au préalable consulter un médecin et conserver l’ordonnance sur vous avec vos médicaments, surtout lors du transport. Mettez tout ça dans votre valise qui part en soute, et c’est parfait.

Les filles, pensez à votre pilule, sans également oublier l’ordonnance. Et par pitié, pensez SURTOUT au décalage horaire ! Si vous la preniez d’habitude à 21h heure française, et que vous la prenez ensuite à 21h heure local aux USA, vous risquez de… enfin vous savez ce que vous risquez ! Petit conseil, calculez le décalage entre l’heure française et l’heure à laquelle vous êtes maintenant, et décaler tous les jours votre prise de pilule d’une heure. Google Agenda sera votre meilleur ami pour vous aider à vous en rappeler ! Après si vous avez un DIU cuivre, vous avez tout compris.

 

médicaments

 

 

N°4 : la valise

La valise… Je commence doucement cette étape… Parez au plus utile, ne voyez pas grand. Vous ne pouvez pas emporter toute votre maison, faîtes-vous une raison ! Prévoyez votre nécessaire de toilette, vous trouverez le reste sur place, des vêtements (oui, on sait jamais…) de la nourriture ? Aïe. Vous pouvez toujours tenter, en soute, bien que ça soit illégal. Vous aimez le Nutella ? Eh bien c’est EXTRÊMEMENT cher aux USA. Là encore, vous devrez vous faire une raison (puis de toute façon c’est plein d’huile de palme !!). Beaucoup de choses que vous mangez ici en France, ne se trouvent pas aux USA. Ne vous découragez pas, essayez tout de même de cuisiner et surtout, surtout, ne tombez pas dans la malbouffe ! Vous allez manger des burgers, évidemment, mais ne faîtes pas en sorte que cela devienne une habitude, ou alors faîtes du sport, éliminez.

Prévoyez de bonnes baskets, si vous partez en voyage, ce n’est pas pour rester enfermer dans votre appartement ou dans votre chambre d’hôtel. Le monde vous appartient, mais pour partir à sa conquête, vous avez besoin de vos pieds !

Si vous voyagez avec Air France, vous aurez le droit à une valise en soute de 23 kg. Et là, vous vous dites : oh ça va ! Je suis large ! Oui, eh bien vous ne nous avez pas vu, mon copain et moi, passer une nuit entière à peser sa valise et à essayer d’enlever des choses, en décembre dernier, tellement sa valise était lourde… Donc oui, soyez réaliste, pensez aux choses utiles.

Petit conseil, car en plus de la valise en soute, vous avez le droit à une petite valise à main. Au cas où votre grosse valise se perdrait ou se verrait momentanément indisponible lors de votre atterrissage sur place, prévoyez de quoi vous changer dans votre petite valise, sous-vêtement, tee-shirt etc. ainsi que vos objets de valeur, PC, tablettes ou autres, sans oublier le plus important, vos papiers !

 

Départ Air France A380

 

Ready ? Set, Go !

Eh bien voilà, je pense qu’avec tout ça, vous êtes fin prêt à décoller et à partir à l’aventure ! Pensez à adapter ces conseils à vos voyages, évidemment. Car toutes les destinations sont différentes et présentent des ajustements. Je vous retrouverai la semaine prochain et si tout va bien je vous parlerai de la ville de San Francisco ! N’hésitez pas à me poser des questions, sur ce, je vous laisse car les préparatifs de dernières minutes n’attendent pas !

 

LA

 

 

Voir commentaires (4)
4 Comments
  1. doogy

    2019-05-15 at 11 h 59 min

    Merci pour ce Road Trip in USA, je trouve cela très intéressant, bien expliqué avec de belles photos !

    • Lucile « Macky » Herman

      2019-05-15 at 12 h 20 min

      Je suis heureuse que cela vous plaise ! 🙂

  2. Finkel

    2019-05-22 at 9 h 52 min

    « Plus on prendra les billets d’avions tôt moins ils seront chères »: c’est tout simplement faux!

    • Lucile « Macky » Herman

      2019-05-22 at 10 h 07 min

      Hello ! Tout dépend des compagnies et des périodes, évidemment, mais sur des longs courriers avec des correspondances, c’est le cas les 3/4 du temps 🙂

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Chroniques