Ciné Séries

Les séries d’animation pour adultes #7 : BoJack Horseman

Rédigé par le

Les séries d’animation pour adultes #7 : BoJack Horseman

BoJack Horseman, la dramédie par excellence

 

Il y a quelques temps, Vonguru a décidé de lancer une nouvelle série d’articles, avec pour thème, les séries d’animation pour adultes. Nous vous parlons aujourd’hui en guise de septième article de la série BoJack Horseman, porté par Netflix et créé par Raphael Bob-Waksberg et qui se dote de l’excellente note de 8,5/10 sur IMDb. Avant de commencer notre analyse, retrouvez nos six précédents articles sur ces séries d’animation pour adultes avec ArcherRick and MortySouth Park, The Simpsons, Bob’s Burger et Disenchantment.

Cette série s’est dévoilée aux yeux du grand public pour la première fois le 22 août 2014 sur Netflix. La série ne compte pour le moment que 5 saisons pour 61 épisodes de 25 minutes chacun.

 

BoJack Horseman

 

BoJack Horseman : synopsis et forces de la série

Ici, on se retrouve dans un monde où les humains et les animaux anthropomorphiques vivent côte à côte, avec entre autre, BoJack Horseman, un cheval acteur connu pour avoir joué dans une sitcom fictive des années 1990, Horsin’ Around. Ce dernier vit à Hollywoo (et non pas Hollywood) et tente de retrouver la célébrité avec une autobiographie écrite par sa prête-plume, Diane NGuyen. BoJack jongle entre une vie de débauche, des amis encombrants et hauts en couleur, comme Princess Carolyn, qui oscille entre sa petite amie, son ex-petite amie, son PQR, et son agent, mais aussi Todd Chavez, qui habite chez lui et se considère comme son colocataire, sans oublier Mr. Peanutbutter, son ami et ennemi à la fois, héros d’une sitcom du même style et de la même époque que BoJack, mais ayant toujours du succès quant à lui.

 

BoJack Horseman

 

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Bojack Horseman est une série sérieuse. On rigole, oui. Les blagues sont à chaque fois plus subtiles mais la psychologie des personnages est telle que parfois, on sort rincé du visionnage de la plupart des épisodes. Certains sujets abordés sont très difficiles, certains nous ramènent à nos propres névroses, à nos propres peurs. BoJack Horseman, c’est ma série des samedi et dimanche matins autour d’un bon petit déjeuner, autant vous dire que parfois après 2/3 épisodes, l’envie de retourner au lit me prend ! Et pourtant, elle arrive à garder un brin de légèreté et un humour parfaitement équilibré.

 

Personnages principaux et psychologie

Commençons par le personnage principal, BoJack Horseman, qui se voit porté par Will Arnett en VO. Bojack est un cheval dans la cinquantaine qui a joué dans la sitcom à succès Horsin’ Around pendant 9 ans avant l’annulation de son show. Accablé par la frustration, le dégoût de soi et la peur de la solitude, il est perdu, addict, et dépressif. Il néglige sa vie depuis qu’il a perdu le succès et veut à tout pris revenir à la gloire. Il cultive son amertume et reste rancunier depuis la fin de l’émission et déteste ce qu’il est devenu. Il espère que la publication de sa biographie lui fera connaître le succès à nouveau et le sortira de l’impasse afin de réaliser son rêve : tourner l’adaptation de la vie de Secrétariat, son idole lorsqu’il était jeune. Bojack entretient également des relations très étranges avec sa mère.

Princess Carolyn maintenant, que nous entendons via la voix de Amy Sedaris. C’est une chatte persane rose qui se trouve être l’ex-petite amie et l’agent de BoJack. Elle le poussera à se réveiller, tout en le délaissant quelque peu, ne voyant jamais de réelles améliorations. Plus tard, elle affrontera des épreuves qui parlent malheureusement à beaucoup de femmes, et de couples.

Diane Nguyen interprétée par la brillante Alison Brie ! C’est la prête-plume de BoJack et c’est ainsi que le personnage nous est introduit. C’est une féministe de la troisième vague comme elle aime le dire et certains épisodes traitant de sujet sont souvent hilarants. Elle et BoJack deviennent vite amis, jusqu’à ce que leur relation devienne tendue après que BoJack ait commencé à ressentir des sentiments pour elle, surtout qu’elle se trouve être, attention SPOILER, la petite amie puis femme de Mr Peanutbutter.

Mr. Peanutbutter justement, porté par Paul F. Tompkins. Rival de BoJack via leurs rôles dans des sitcoms à succès des années 1990, c’estest un chien tout jaune qui est aussi le petit ami de Diane (puis son mari, puis RE SPOILER, son ex-mari). Malgré leur concurrence, il prend soin de BoJack et admire son jeu d’acteur dans Horsin’ Around. Son caractère est tour à tour névrosé, gai et énergique. Bipolaire ? Son caractère de chien est assez prononcé dans la série, ce qui rend certaines scènes d’autant plus drôles car nous connaissons tous par exemple la naïveté des chiens.

Terminons avec Todd Chavez incarné vocalement par Aaron Paul. Paresseux, fainéant, squatteur, il s’est pointé comme une fleur chez BoJack 5 ans avant le début des événements relatés dans la série à l’occasion d’une soirée, et a tout simplement décidé de ne pas repartir. Il se considère d’ailleurs comme le colocataire de BoJack. Ce dernier a accepté sa présence après que Todd lui a dit que ses parents l’avaient mis à la porte de chez eux, n’approuvant pas son « style de vie alternatif », ayant conclu à son homosexualité alors que Todd est simplement…un fainéant. (Le rapport ?) Bien que celui-ci montre constamment de la médisance pour Todd, BoJack se soucie tout de même de lui (car sous ses traits durs, il aime les gens qui l’entourent), lui donnant de l’argent et un toit. BoJack a d’ailleurs peur de le perdre car comme nous l’avons eu plus haut, il a peur de la solitude. Plus tard, on apprendra que Todd est asexuel.

 

BoJack Horseman

 

 

Conclusion

Bojack Horseman est pour moi une série incontournable sous bien des aspects. C’est une série fascinante, drôle, aux dialogues bien pensés, mais aussi très déprimante par moment, il faut bien se l’avouer. Si les punchlines sont présentes et drôles, la série a un côté sombre voire tragique. Le tout est porté par des personnages hauts en couleurs mais très complexe : addictions en tout genre, dépression, volonté d’essayer. Un savant mélange qui nous rappelle que la quête du bonheur nous fait souvent à passer des choses qui comptent.

 

 

BoJack Horseman
9 Le testeur
0 La communauté (0 votes)
Scénario
Musique
Personnages
Interprétation
Réalisation
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Ciné Séries