Brèves

Mad Catz présente son nouveau clavier, le S.T.R.I.K.E 4

Rédigé par le

Mad Catz présente son nouveau clavier, le S.T.R.I.K.E 4

S.T.R.I.K.E 4 : le nouveau clavier signé Mad Catz 

 

Après avoir signé son retour avec la sortie de deux nouvelles souries, la Mad Catz R.A.T 4+ et la R.A.T 8+ que nous avions testé, l’entreprise dévoile son tout nouveau clavier, à savoir le S.T.R.I.K.E 4. Ce dernier promet précision et résistance. On y retrouve une façade en aluminium renforcé et des switches résistants à 50 millions de frappes. Un moulage par double injection des capuchons de touches lui confère une texture agréable sans pour autant craindre l’usure du temps. L’aspect initial des touches sera conservé, même après un usage intensif pour une longévité sans précédent. Les switches mécaniques disposent des technologies anti-ghosting et roll-over sur toutes les touches pour ne jamais manquer une action.

Son design simple et élégant est souligné par un éclairage RGB caméléon affichant 16,8 millions de couleurs. Les possibilités de personnalisation sont repoussées à un nouveau niveau par l’implantation d’une LED indépendante par touche. L’interface F.L.U.X offre une solution simple pour régler les couleurs de l’éclairage, modifier l’affectation des différentes touches, y compris celles de raccourcis multimédias, ou même optimiser le taux de rafraîchissement USB.
Clavier Mad Catz S.T.R.I.K.E 4
Caractéristiques : 
  • Design minimaliste et élégant
  • Switch Cherry MX Brown
  • Touches anti-ghosting
  • Chamelon RGB: chaque touche bénéficie d’un rétro-éclairage configurable
  • Flux Interface: personnalisez chaque éclairage, bouton et taux de rapport USB (polling rate)

 

Vous retrouverez le S.T.R.I.K.E 4 au prix de 129,90€ sur Amazon, en version noire et en version blanche (précommande, cette version n’étant pas encore sortie).

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves