Electronique grand public

Test – Souris Mad Catz R.A.T 8+ : un retour en force

Rédigé par le

Test – Souris Mad Catz R.A.T 8+ : un retour en force

Un design toujours aussi atypique

 

Cela fait quelques mois déjà qu’on n’entendait plus parler de Mad Catz et pourtant, la marque s’était faite un nom dans le milieu. Réputée pour ses joysticks notamment, elle produit aussi des périphériques tels que des claviers ou des souris. Néanmoins, les anciens modèles étaient réputés comme peu fiables à cause de problèmes sur les capteurs qui équipaient certaines séries. Toutefois, elles se trouvaient être performantes lorsqu’elles fonctionnaient (les modèles défectueux restaient minoritaires) et avaient un design futuriste déconstruit assez original. De mon côté, je joue avec une R.A.T 6 depuis plusieurs années et j’en suis toujours aussi satisfait mais il était temps de tester la nouvelle version qu’est la 8+ !

Packaging

Alors pour le coup je vais être sincère, je me suis cassé la tête sur ce packaging. Nous devons garder (et c’est logique) les produits qui nous sont prêtés le plus propre possible, or c’était quasiment impossible ici… Bien que j’y sois arrivé, il m’a bien fallu quelques minutes pour comprendre comment s’ouvrait proprement la boîte mais pour vous qui n’en avez rien à carrer de garder l’emballage de vos produits, vous n’y verrez aucun souci.

Sinon à l’intérieur, on ne peut qu’apprécier le bundle très bien fourni. La souris est évidemment mise en avant sous un plastique transparent entourée de ses caractéristiques principales et cache les différents accessoires en dessous. Il vous est livré divers pièces pour personnaliser votre souris à votre guise (c’est l’une des spécificités de la souris) dont on reparlera plus tard, les différents manuels d’utilisation ainsi qu’un jeu d’autocollants de différentes tailles.

 

Design – Gabarit – Robustesse

Le design est surement le point qui différencie Mad Catz des autres constructeurs (dont nous avons souvent testés les souris aussi) puisqu’il divise beaucoup ! Effectivement, il se base depuis des années sur une structure assez déconstruite avec des airs de Transformers qui ne plaît pas à tout le monde mais dans un setup gaming, cela peut très bien s’y intégrer. De mon côté, je suis friand de ce genre de design du moment qu’on ne met pas des leds multicolores dans tous les sens et j’apprécie donc beaucoup cette R.A.T 8+. Son design agressif ne passera donc pas partout mais en version blanche elle reste assez classe. Les matériaux sont très nobles : que ce soit le métal ou le plastique dur jusqu’au caoutchouc du revêtement anti-dérapant, tout est très propre et qualitatif.

 

 

La souris s’avère assez imposante comparée à ma Cooler Master MM520, pourtant cette dernière était plutôt bien placée dans cette catégorie. Notez aussi que la souris est assez « plate » dans sa prise en main, celle-ci n’est pas entièrement englobée mais ce ne sera pas un point négatif pour tout le monde : cela va dépendre de votre morphologie. Mais évidemment, vous aurez le choix entre plusieurs pièces interchangeables sur cette souris regroupées en deux catégories : les parties se situant sous la paume et celles se plaçant sous le petit doigt. Pour appuyer votre paume, vous pourrez choisir 3 pièces dont une surélevant votre main, une autre recouverte d’un revêtement anti-dérapant et celui de base qui est assez lisse. Ce large choix est appuyé par une petite palette permettant de reculer l’arrière de la souris pour les grandes mains. Concernant la partie sous le petit doigt, elle pourra être remplacée par une version équipée d’un revêtement anti-dérapant ou par une autre disposant d’un repose petit-doigt. Toutes les pièces seront facilement interchangeables en les dévissant grâce à la clé qui se range à l’arrière de la souris. Enfin, la partie située sous le pouce pourra être légèrement tournée pour s’adapter aux différentes morphologies et vous pourrez ajouter et retirer les poids placés sous la souris très aisément. Attention néanmoins aux surfaces anti-dérapantes qui ont tendance à rapidement se salir.

 

Original – Anti-dérapant – Extension

 

 

Original – Extension – Anti-dérapant

Le câble USB plaqué or d’une longueur d’ 1m80 est tressé et semble très résistant : celui de ma R.A.T 6 est toujours fonctionnel au bout de 2 ans, espérons qu’il soit toujours aussi fiable.

Performances

Évidemment, comme toute bonne souris gaming qui soit, la R.A.T 8+ dispose de 11 boutons programmables dont un légèrement original sous le pouce qui sert de seconde molette. Il pourra comme les autres être programmé via le logiciel dédié dont nous reparlerons plus tard ! De même sous le pouce, un petit bouton avec un logo de viseur et de base paramétré pour baisser sensiblement les DPI lorsqu’il est enfoncé pour les séances de visées (d’où le logo) qui s’avère très pratique pour les FPS.

Un bouton au dessus de la molette principal permet de passer d’un profil de DPI à un autre (qui peuvent aller jusqu’à 4). Cette R.A.T 8+ permet de monter jusqu’à 16000 DPI, ce qui sera amplement suffisant pour la majorité des joueurs qui ne montent pas à plus de 6000 DPI… Néanmoins c’est là et sachez que c’est possible ! En jeu évidemment rien à dire la souris est réactive (aussi dû aux 3 patins sous la souris qui sont très efficaces peu importe la surface) et les boutons tombent tous sous les doigts sans souci et réagissent sans latence. Le clic est très agréable quoique parfois un peu capricieux lorsqu’on le maltraite trop (rien d’alarmant).

 

Logiciel – Rétroéclairage

Bien que l’interface soit très vieillissante, le logiciel Mad Catz est très complet et répond à toutes nos attentes. Vous pourrez donc y modifier le rétroéclairage réparti en 3 zones (le logo, l’intérieur de la souris et le bouton de changement de DPI) en appliquant un effet respiration ou encore multicolore. La couleur (16 millions de couleurs) pourra aussi y être changée suivant la zone pour personnaliser la souris suivant ses humeurs. Dans notre version blanche beaucoup de couleurs ne sont par contre pas esthétiques donc préférez la noire si vous souhaitez être plus exotiques ! Un bouton directement sur la souris permet de switcher entre différents profils d’éclairages très rapidement.

Vous pourrez enfin y changer le DPI de vos différents profils ainsi qu’assigner les différents raccourcis aux 11 boutons programmables. D’ailleurs plus que des raccourcis claviers, vous pourrez assigner par exemple le passage d’une page web à l’autre ou l’impression d’un fichier.

 

 

 

Conclusion

Silver Award

Mad Catz R.A.T 8+
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • Design original
  • Performances
  • Nombreux boutons programmables
  • Personnalisable
  • Qualité de fabrication
Contre
  • Revêtement anti-dérapant salissant
  • Prix trop élevé
En quelques mots...
Pour 99 euros, il est vrai que cette souris est un peu chère. Pour 70 euros elle aurait été parfaite : un design atypique qui se différencie de la concurrence, des performances et de la personnalisation sont au menu ! Mad Catz a l'audace de maintenir son design tant critiqué mais aussi tant apprécié par certains. Nous sommes face à un produit de très bonne fabrique et c'est un award silver pour moi (du fait de son prix...).
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Electronique grand public