Brèves

Apple avoue avoir échoué à régler le problème de clavier du MacBook

Rédigé par le

Apple avoue avoir échoué à régler le problème de clavier du MacBook

Apple est encore une fois en difficulté devant la fragilité des touches papillons du MacBook

 

Vous vous en souvenez peut-être mais il y a moins d’un an, une affaire faisait du bruit sur internet. Un certain nombre d’utilisateurs du MacBook rapportait des problèmes concernant le clavier. En effet, il se trouve que les touches papillons sont très fragiles. Les utilisateurs expliquaient qu’il suffisait qu’une petite quantité de poussières ou de débris s’accumule sous la touche pour que celle-ci cesse de fonctionner. Apple a mis quelques mois à réagir mais a, après que les utilisateurs aient attaqué Apple en justice, fini par admettre l’existence du problème. Mieux que cela, la firme américaine a offert un service de réparation qui consistait en un remplacement gratuit du clavier.

 

apple-clavier-papillon-1-hardware-vonguru

 

Cependant, changer des claviers gratuitement n’est pas une solution sur le long terme. C’est donc ainsi qu’est né la troisième génération de touches papillons. Comment le problème a-t-il été réglé ? Par l’ajout d’une petite membrane de silicone entre la touche et la base du clavier. Cependant, il semblerait que ceci ne soit pas suffisant. En cette fin du mois de mars, Apple nous délivre le message suivant :

 

« Nous sommes au courant qu’une petite quantité d’utilisateurs rencontrent des problèmes avec les claviers papillon de troisième génération et nous en sommes désolé. La grand majorité des utilisateurs de MacBook ont une expérience positive avec ce nouveau clavier »

 

Cette réponse n’a rien d’encourageante car si Apple semble savoir que le problème n’est pas réglé, la tourne de la phrase n‘indique en rien une quelconque intention de régler ledit problème. Il s’agit donc d’un information à garder en tête si vous comptez faire l’acquisition d’un des derniers MacBook.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves