Hardware

Le KPC INFERNO et une session sous azote liquide

Rédigé par le

Le KPC INFERNO et une session sous azote liquide

Une session « azote liquide », ça se passe comment ?

 

Aujourd’hui, nous allons vous faire un petit retour sur la manière dont se déroule une session sous froid et plus particulièrement sous azote liquide. Nous avions envie d’éclaircir quelques idées reçues ainsi que vous expliquer que tout n’est pas toujours simple. Pour avoir déjà eu des retours, certains pensent parfois qu’il suffit juste de verser de l’azote et ensuite de taper des scores. Malheureusement la réalité est bien souvent différente et c’est après plusieurs heures de benchs, de reboot que les scores arrivent et encore, … pas toujours.

Nous allons donc vous faire une synthèse des tests sous LN2 que nous avons réalisé avec le i9-9980XE et la carte mère EVGA X299 DARK. L’article a déjà été posté en ligne et je ne peux que vous inviter à aller le consulter.

 

Le KPC INFERNO : un moyen d’éviter la condensation

Lorsque l’on fait des tests sous froid que ce soit avec un chiller, de la glace carbonique ou de l’azote liquide, une série de précaution est à prendre. Le but est d’éviter d’endommager les différents composants et donc de prévenir au temps que faire ce peut la condensation. Cette dernière a tendance à ne pas faire bon ménage avec les composants électriques.

 

 

Le premier moyen consiste à isoler au mieux la carte mère afin d’éviter tous risques. Cette isolation peut se faire à l’aide de néoprène, de gomme à fusain et dorénavant en utilisant le KPC INFERNO. Il s’agit d’un module conçu par le célèbre overclockeur KingPiN. Ce mini-chauffage va venir s’insérer à l’arrière de votre carte mère au niveau du socket. Son rôle va être d’empêcher la formation de condensation. Le module est thermorégulé et ne fonctionne pas continuellement. Il s’active en fonction de la température qu’il détecte. Une led de couleur verte permet de voir quand il est actif. Il est en vente au prix de 99 $ sur le site de kingpincooling.

 

Étape 1 : installation et isolation du KPC INFERNO

Pour rappel, la carte mère que je vais utiliser est une EVGA X299 DARK. Afin de pouvoir utiliser le KPC INFERNO, je vais devoir remplacer la backplate sur socket LGA 2011-3 par une version me permettant d’utiliser les trous prévus dans la carte mère. En effet, mes tiges filetées doivent pouvoir la traverser. Notez que cette backplate se trouve dans le bundle de la X299 DARK !

 

 

La manipulation est assez simple puisqu’il suffit juste de desserrer les quatre écrous aux extrémités du socket. Ensuite, remplacer la backplate existante par la version du bundle. Les quatre trous autour du socket présents à l’origine sur le PCB sont à présent disponibles ! L’étape suivante va consister à ôter le radiateur qui se trouve sous la carte mère au niveau de l’étage d’alimentation. Il sert à faciliter le refroidissement de ce dernier en augmentant la surface de dissipation. Dans le cas de tests sous azote liquide, ce n’est pas important et surtout, sans le retirer, il n’est pas possible d’insérer le KPC INFERNO.

 

 

Le KPC INFERNO est fourni avec deux pads thermiques d’une consistance assez « gluante ». Le premier est à découper et à venir insérer autour de votre socket ainsi que dans les interstices de la backplate. Cette première épaisseur va permettre de remettre l’ensemble au même niveau. La seconde étape consistera à visser les quatre tiges filetées fournie avec le module KPC. Troisième étape, glisser le deuxième pads thermiques pré-découpés sur le KPC INFERNO. Vous allez avoir quelques résidus collants sur les tiges filetées mais pas de souci, ça s’enlève facilement !

 

 

Enfin glisser le module à travers les 4 trous de votre carte mère et venez serrer les quatre écrous afin qu’il reste bien en place en ayant pris soin de placer une rondelle plastique entre l’écrou et le PCB. Je vous conseille pour son alimentation d’utiliser une alimentation séparée que vous pontez afin qu’elle fonctionne en continu. Vous aurez juste besoin d’une seule fiche de typer PCI-e 6 pins pour son alimentation.

 

 

Voilà, l’installation du KPC INFERNO est à présent terminée. Bien sûr, nous n’en avons pas encore fini avec la carte mère puisqu’il va à présent falloir isoler l’autre face avec de la gomme à fusain.

 

 

Étape 2 : isolation de la carte mère et mise en place du godet

Maintenant que le KPC INFERNO est en place, je vais isoler le contour du socket avec de la gomme à fusain. L’idée est toujours de se préserver de la condensation. Ensuite, 4 couches de papiers absorbants autour du processeur ainsi qu’une couche de pâte thermique Grizzly Kryonaut. Le godet que j’utilise est un F1 DARK toujours réalisé par KingPiN en attendant de pouvoir tester le T-Rex.

 

 

La configuration est à présent prête : « y a plus qu’à ! »

 

Étape 3 : c’est parti avec l’azote liquide !

Pour rappel, la configuration se compose des éléments suivants : EVGA X299 DARK (bios XOC 4) — Intel i9-9980XE — 16 GB Gskill Tridenz 3600 MHz C15 et 16 GB Gskill Trident Z 4200 MHz C19 — MSI GT 710. J’ai réalisé deux sessions de plus ou moins deux heures chacune. Il faut compter entre 12 et 15 litres d’azote par session. Comme la plupart des processeurs 18 cœurs, j’ai rencontré un cold bug et un cold boot aux alentours de -105 °C. Pour faire simple, si la température descend au delà de -105 °C, la carte mère ne boot plus. Et si je suis dans l’OS, l’écran se fige et je dois redémarrer la configuration.

 

 

Voici les meilleurs résultats que j’ai pu obtenir après cette seconde session sous froid. J’espère encore pouvoir améliorer ces scores et tester aussi de la 3D avec le processeur à cette fréquence.

 

Une fois les tests terminés et après avoir ôté le godet, j’ai directement vérifié l’arrière de la carte mère et il n’y avait aucun trace de condensation, de glace ou d’eau ! L’arrière était parfaitement sec, autant dire que le KPC INFERNO est rudement efficace !

 

 

Le mot de la fin sur ce KPC INFERNO

Le module KPC INFERNO s’est montré très utile et performant. Il m’a permis de gagner du temps lors du montage en évitant de devoir isoler l’arrière de la carte mère. Son installation est relativement facile et ne vous prendra qu’un petit quart d’heure. Je ferai bientôt une autre série de test avec un i9-9900K sur la prochaine Z390 DARK. Cela va me permettre de faire du full pot et donc de descendre à -196 °C.

 

 

Pour rappel, le KPC INFERNO est disponible sur le site de kingpincooling pour un tarif de 99 $. N’hésitez pas à réagir et à poser vos questions dans les commentaires ci-dessous.

 

KPC INFERNO
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • aucune trace de condensation
  • facilité d'installation
  • prix
Design
Qualité de fabrication
Hardware et conception
Performances et usage
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware