Hardware

Test – Le système de refroidissement Cooler Master ML360R RGB

Test – Le système de refroidissement Cooler Master ML360R RGB

LE COOLER MASTER ML360R, UN MODÈLE XXL

 

Cooler Master est une marque que l’on ne présente plus à l’heure actuelle. Il s’agit d’une entreprise qui propose des systèmes de refroidissement, des boîtiers, des blocs d’alimentation ainsi que de nombreux périphériques. Aujourd’hui, c’est un système de refroidissement liquide que nous allons passer en revue : le Cooler Master ML360R RGB.

Les systèmes de refroidissement liquide de Cooler Master ont bien évolué au fil des années et adoptent un design assez conventionnel. La série « MasterLiquide RGB » se décline en trois versions qui se distinguent par la taille de leur radiateur. On retrouve une version de 120, de 240 et enfin de 360 mm. Cette série « ML » met en avant le système de rétroéclairage RGB de ces kits.

 

FAISONS UN PETIT TOUR DU PROPRIÉTAIRE

Le packaging est assez classique avec l’illustration du kit ainsi que ses caractéristiques le tout dans une dominante de mauve. Pour rappel, c’est la nouvelle couleur de référence de la marque. Les différents éléments du kits et du bundle sont protégés dans un moule en carton. Cooler Master nous propose un kit de type AIO. Pour rappel, AIO signifie All In One, pour un système de refroidissement liquide « clé en main ». Vous déballez, vous installez et vous profitez.

Les systèmes de ce type sont intéressants pour les débutants qui angoissent à l’idée d’avoir une fuite dans un montage pièce par pièce. De plus, ils offrent pour la plupart de bonnes performances en terme de refroidissement.

 

Le Cooler Master ML360R RGB que nous passons en revue aujourd’hui bénéficie d’un radiateur de 360 mm. Celui-ci est relativement classique, assez léger et bénéficie d’ailettes en aluminium. Ses dimensions sont de 394 x 119 x 27,2 mm et il se montre très léger. On retrouve sur les deux longueurs le logo de Cooler Master. En général, un radiateur de 360 mm est le plus grand modèle que vous puissiez installer dans un boîtier standard.

 

Les trois ventilateurs qui se placeront sur le radiateur et qui sont chargés de dissiper la chaleur portent comme référence : MF120AB ARGB. La vitesse de ces modèles varie de 650 à 2000 RPM pour un débit d’air maximal de 66,7 CFM. Chaque ventilateur est équipé de deux câbles gainés : l’un pour l’alimentation en PWM et l’autre pour le RGB. Ils sont pourvus de neuf pales translucides.

Sur les quatre extrémités du ventilateur se trouvent des pads en caoutchouc afin de réduire les nuisances sonores provoquées par la vibration de ces derniers sur le radiateur.

 

Passons aux tuyaux qui ont une longueur de 400 mm et qui sont recouverts d’une gaine protectrice en nylon noir. En terme de qualité de finition, c’est correct mais ce n’est pas ce qui se fait de mieux par rapport à d’autres kits. C’est la jonction entre la gaine et le radiateur qui aurait pu être plus soignée. Enfin, l’élément central et le cœur de ce système de refroidissement : le combo pompe, réservoir et waterblock. Pour rappel, il ne s’agit pas d’un modèle Asetek ! Comme c’était déjà le cas auparavant, il existe une séparation interne qui permet de séparer les flux entrants et sortants du liquide.

L’extérieur est de couleur noir brillant avec un capot amovible noir mat qui peut être customisé en passant par la case impression 3D. Comme il peut se retirer, vous pourrez toujours placer le logo dans le bon sens ! Il bénéficie de deux câbles gainés : l’un pour l’alimentation de la pompe et l’autre pour le RGB. Notez que les tuyaux n’arrivent pas sur le dessus du waterblock mais sur un côté via un coude à 90°.

 

Du côté du RGB, on a droit à 12 leds adressables. Point de vue connectique, on retrouve un câble 3 broches pour le RGB et un second pour l’alimenter en 12 volts. Ce ML360R RGB est compatible avec les sockets Intel© LGA 2066/ 2011-v3 / 2011 / 1151 / 1150 / 1155 / 1156 / 1366 / 775 et les sockets AMD AM4 / AM3+ / AM3 / AM2+/ AM2 / FM2+ / FM2 / FM1.

 

LE PETIT PLUS DU BUNDLE

Cooler Master a mis l’accent sur le rétroéclairage RGB. Il livre d’ailleurs avec son ML360R RGB, un boîtier de contrôle. Celui-ci a pour rôle de gérer les ventilateurs ainsi que le système RGB. Il s’alimente via une prise SATA et est aimanté afin de pouvoir se fixer facilement. Comme je l’ai dit plus haut, son rôle est de gérer aussi le système RGB. Mais sachez que même si Cooler Master ne le spécifie pas, vous pouvez aussi utiliser le logiciel. Vous aurez aussi la possibilité, pour peu que votre carte mère soit compatible, de le brancher en directe. Les marques compatibles sont Asus avec AuraSync, le ASRock Polychrome Sync, le RGB Fusion de Gigabyte et le MSI Mystic Light Sync.

 

N’étant pas un utilisateur assidu du RGB, je me suis renseigné sur ce que proposait ce kit et je suis resté bouche bée ! Le nombre de combinaisons semble infini. C’est une vrai réussite ! Les couleurs sont vraiment très belles et naturelles. L’installation est relativement facile mais vous devrez prendre le temps de cacher les nombreux câbles dans votre boitier.

 

L’INSTALLATION DU ML360R RGB

La première étape va consister à préparer le waterblock en venant lui fixer deux supports métalliques. Pour rappel, le ML360R sera testé sur une Asus Maximus IX APEX qui dispose d’un socket au format LGA-1151.

 

La seconde étape aura pour but de préparer le système de maintien du waterblock. Celui-ci viendra se placer sous la carte mère. Cooler Master propose un système très intéressant qui permet de maintenir correctement les vis de serrage et surtout de les tenir en place ! Un très bon point car je trouve que c’est souvent un élément négligé par les marques.

Ensuite, glisser le support sous la carte mère et venir placer les 4 embouts plastiques sur les vis de maintien. Il suffira ensuite de déposer le waterblock et de le fixer grâce aux quatre écrous. Vous pouvez les serrer au maximum puisque l’embout plastique permet de les stopper.

 

Notez qu’il est important de positionner correctement le waterblock afin de ne pas avoir de souci de compatibilité. Comme vous pouvez le voir ci-dessus, dans un premier temps, je l’avais mis du côté des barrettes mémoires mais il n’était alors plus possible de les insérer.

Enfin, ôter le top du waterblock afin d’orienter le logo Cooler Master comme bon vous semble. Pour ma part, j’ai modifié légèrement ma table de benchs afin d’ajouter un support me permettant de placer le radiateur en position horizontal. L’installation s’est déroulée sans encombre et très facilement !

 

LE PROTOCOLE DE TEST

Voici les infos sur le protocole que j’utilise dorénavant pour les différentes mesures. Ce qu’il faut savoir avant toutes choses :

  • le connecteur CPU Fan est paramétré en mode PWM (option du bios) et sur le CPU Fan Profile : standard.
  • si je veux les faire tourner à leur vitesse maximale, j’opte pour le port blanc FS_FAN1 (Full Speed FAN).
  • mon exemplaire du 7700K est cadencé à 5 GHz et dispose d’une tension de 1,21 volts dans le bios. Le CPU est delid avec du Liquid Metal entre le IHS et le die.
  • les tests sont réalisés trois fois avec un intervalle de 30 minutes. Je fais la moyenne des deltas obtenus.
  • afin de relever la température ambiante, c’est une sonde de type K qui est placée à 10 centimètres du ventilateur le plus proche des embouts du radiateur.
  • la température du processeur est relevée avec le soft Hardware Monitor PRO et j’opte pour celle du CPU pack. C’est celle qui me parait la plus pertinente.
  • les radiateurs sont toujours placés dans la même position.
  • le résultat des mesures de températures est indiqué sous la forme d’un delta : T° du CPU – T° de la sonde K.
  • la pâte thermique utilisée est de l’Arctic MX-4.

 

Le protocole que j’utilise pour les tests :

  • mise sous tension de la configuration et celle-ci reste en IDLE durant 15 minutes afin de trouver un équilibre en ce qui concerne la température du processeur ainsi que celle du liquide se trouvant à l’intérieur du kit.
  • je lance ensuite 10 minutes le test de stress powerMAX en AVX de CPUID. Pourquoi 10 minutes ? Car après sept ou huit minutes, la température ne varie plus (utilisation 100% des cœurs du CPU).
  • je mesure les nuisances sonores durant les deux dernières minutes car c’est à ce moment que la température est la plus haute et donc que les nuisances sont susceptibles d’être les plus importantes.

 

LES RÉSULTATS DES TESTS

Voici la configuration sur laquelle ce kit sera testé :

  • Carte mère : Asus Maximus IX APEX
  • Processeur : Intel i7 7700K à 5 GHz (50×100 MHz) 1,21 V
  • Mémoires : GSKill 3600 MHz 15-15-15-35 (uncore 4000 MHz)
  • Carte graphique : MSI GTX 710
  • Système de refroidissement : Cooler Master ML360R RGB
  • Alimentation : Corsair AX1600i (merci Corsair France)
  • Pâte thermique : Grizzly Kryonaut
  • Système d’exploitation : Windows 10 64 bits
  • Ecran : Asus PG27UQ (merci Asus France)

Les tests vont me permettre de mesurer les performances de ce kit Cooler Master ML360R RGB face aux autres kits passés dans le labo.

TEST 1 : on déballe, on installe et on teste

Voici les tableaux comparatifs des différents kits de refroidissement liquide qui sont passés entre mes mains. Dans un premier temps, le kit est testé dans les conditions de base comme expliqué ci-dessus. Le premier tableau reprend les températures au repos après 15 minutes, pendant 10 minutes de stress test et enfin les nuisances sonores durant le stress test.

 

Mes impressions après ce premier test :

Au repos, le ML360R RGB se place dans le haut du tableau et c’est tout à fait normal puisque les ventilateurs tournent à la vitesse de 795 RPM. Après 10 minutes de stress test, le kit se place comme l’un des plus performants de notre comparatif. Les nuisances sonores sont correctes pour un modèle qui dispose, rappelons-le, de trois ventilateurs de 120 mm. La vitesse maximale des ventilateurs mesurée lors du stress test était de 1290 RPM et celle de la pompe de 2436 RPM.

 

TEST 2 : on pousse les ventilateurs à 100% de leurs capacités

L’idée est de juger des performances du système de refroidissement mais aussi mesurer les nuisances maximales. Afin de faire tourner les ventilateurs à leur vitesse maximale, ils sont connectés sur des ports blanc FS_FAN1 (Full Speed FAN) de ma carte mère Asus.

 

Mes impressions après ce second test :

Finalement pousser les ventilateurs à 100 %, c’est-à-dire à 2090 RPM, n’est pas vraiment bénéfique. Certes le delta s’est amélioré mais au détriment des nuisances sonores. La gestion via le PWM et notre choix du CPU Fan Profile standard dans le bios s’avère un choix plus cohérent.

 

Que penser de ce Cooler Master ML360R RGB ?

Il est temps à présent de faire le point sur ce Cooler Master ML360R RGB !

Ce modèle dispose de nombreux atouts. Sans nul doute que si vous êtes un fan du rétroéclairage RGB, ce kit est fait pour vous. Le nombre de combinaisons et de paramétrages semblent infini, de quoi passer des heures à l’optimiser. L’installation du kit s’est révélée très facile et le choix de vis de serrage à main est très efficace.

En terme de performance, il se place dans la tranche supérieure de notre tableau avec des nuisances sonores plutôt correctes pour un modèle de 360 mm disposant de trois ventilateurs.

 

La version de 360 mm est un peu plus compliquée à trouver en stock et se négocie aux alentours de 140 euros. Le rapport prix/performances est très intéressant, si vous avez la place pour accueillir ce système de refroidissement dans votre boitier. N’hésitez pas à laisser vos remarques et vos questions dans les commentaires ci-dessous.

Cooler Master ML360R RGB
9 Le Testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • le rétroéclairage RGB
  • la facilité d'installation
  • le prix pour un 360 mm
  • les performances
    Contre
    • les nuisances sonores
      Design
      Qualité de Fabrication
      Performances
      Nuisances sonores
      Rapport qualité / prix
      ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
      Classé par:

      Soyez le premier à donner votre avis

      User Avatar
      {{{ review.rating_title }}}
      {{{review.rating_comment | nl2br}}}

      Voir plus
      {{ pageNumber+1 }}
      Hardware
      @overclex

      Fan d'overclocking, je vais tenter au fil des brèves et des articles de vous faire découvrir ma passion.

      Cliquer pour ajouter un commentaire

      Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

      Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

      Plus Hardware