Gaming

Test – Acer Nitro 5 : un petit lifting bien mérité pour cette nouvelle version

Test – Acer Nitro 5 : un petit lifting bien mérité pour cette nouvelle version

Quoi de neuf sur cette nouvelle version ?

 

La gamme Nitro 5 c’est en quelque sorte l’entrée de gamme des laptop gaming chez Acer. Nous testions l’an dernier l’un d’eux et j’en possède aussi un depuis un an en tant qu’ordinateur principal. Nous allons donc pouvoir vous dire si les défauts de l’ancienne génération ont été corrigés ou non.

 

Packaging

Comme l’an dernier, le packaging se veut très simple et minimaliste. Sur le carton se trouve le strict minimum : logo de la marque, nom du produit et configuration mais aucun visuel quelconque du laptop. À l’intérieur aussi puisque vous n’aurez de fourni que le laptop lui-même ainsi que son chargeur secteur et les notices. Contrairement à la gamme Predator où le packaging est un peu too much, le Nitro reste dans la simplicité.

 

Design – Gabarit – Robustesse

L’un des changements majeur de cette nouvelle version se trouve au niveau de son design. Le châssis général reste le même et l’Acer Nitro 5 conserve donc ses proportions correctes (quoiqu’un peu épais) avec 39 cm de longueur x 27 de largeur pour 2,7 d’épaisseur et un poids relativement élevé de 2.4 kg. Malgré tout, les revêtements de la version 2018 avaient la fâcheuse tendance de se rayer et à facilement se salir… Le noir brillant a donc été remplacé par un noir à effet carbone du plus bel effet bien plus résistant aux agressions extérieures. Ceci n’est par contre valable que sur le dos de l’écran puisque autour du clavier et du trackpad, on ne retrouve que le motif carbone, sans l’effet de relief le rendant plus robuste.

 

 

L’ensemble du châssis conserve donc son aspect gamer assez discret tout en gardant une grosse touche de sobriété. Seuls les quelques détails rouges foncés et les aérations à l’arrière laissent paraître son tempérament explosif.

 

Vous trouverez sur la photo du milieu la comparaison entre le Nitro 5 nouvelle et ancienne génération.

 

Niveau robustesse et qualité de fabrication rien à redire puisque le tout forme un bloc à l’aspect lourd et solide comme gage de qualité. Ceci en dépit du design puisqu’on se retrouve avec de grosses bordures autour de l’écran. Malgré tout vous pourrez le transporter avec vous en cours ou chez des amis sans souci et sans risques de casse.

 

Connectiques

Reprenant exactement le même châssis que l’an dernier, le Nitro 5 embarque donc une même connectique aussi complète. Effectivement, il est équipé de deux ports USB 2.0, un USB 3.0, un USB-C, un HDMI, un RJ45, un port Jack 3.5mm, la Wi-Fi 802.11ac (2×2) et un lecteur de carte SD. Malheureusement, le port USB-C n’est pas Thunderbolt et il n’embarque pas de Bluetooth 5.0. On regrette aussi qu’il n’y ait qu’un seul port USB 3.0 et encore plus l’unique port USB-C.

 

Configuration

Notre modèle de test embarque une configuration relativement généreuse pour un casual gamer mais ne suffira surement pas aux férus de AAA aux graphismes monstrueux que vous êtes. Malgré tout, la plupart des jeux tourneront dans d’agréables conditions. Le Nitro 5 carbure donc grâce à un joli Intel Core i7-8750H de 8e génération (six coeurs cadencés à 2.2 GhZ et jusqu’à 4.1GhZ en boost ; 9Mb de cache), d’une GTX 1060 équipée de 6Go de VRAM et le tout épaulé par 8 maigres giga de RAM en DDR4. Il vous reste néanmoins un slot de libre pour rajouter 8 Go quand vous en aurez l’occasion. Le processeur est l’un des changements majeurs de cette nouvelle version en passant à une génération plus récente.

 

 

Côté stockage, le Nitro 5 est aussi très complet avec un HDD de 1To pouvant contenir l’intégralité de vos jeux ainsi qu’un SSD en M.2 de 256Go embarquant l’OS.

Enfin l’écran reste on ne peut plus basique mais efficace avec une dalle LCD en FullHD (1920 x 1080) mat permettant de bons angles de visions. Confortable en jeu comme en bureautique, c’est un écran à tout faire mais qui tend un peu vers les jaunes et qui en sera donc pas forcément optimisé pour de la retouche photo ou encore du montage vidéo (tout ce qui a besoin de colorimétrie).

 

 

Mais du coup, que donne ce beau laptop en conditions réelles ?

Test

Le démarrage se veut extrêmement rapide et efficace grâce à la présence du SSD interne sur lequel est installé l’OS, tout est donc opérationnel en quelques secondes. Une fois arrivé sur le bureau vous aurez le plaisir de ne trouver que peu d’applications pré installées. Seuls Acer Care Center et le tout nouveau Nitro Sense pour contrôler les températures sont fournis dés le départ. Nitro Sense fait donc son apparition cette année sur la gamme et vient remplir les mêmes missions que Predator Sense sur la gamme Predator à savoir le contrôle des températures GPU et CPU ou la gestion des ventilateurs. L’interface est assez bien faîte, claire et ergonomique permettant de bien contrôler le comportement de l’Acer Nitro 5.

 

 

Concernant les jeux, sans surprise tout tourne à merveille et sans difficultés.

Playerunknown’s Battlegrounds (PUBG) Ultra – 50-60 fps
Rocket League Haute qualité – 170 fps
Rainbow Six Siege Ultra – 100 fps

 

La 1060 s’en sort parfaitement avec ses 6 Go de VRAM peu importe le jeu, n’ayez crainte de ce côté là. Nous avons aussi essayé un peu de montage vidéo sur cet Acer Nitro 5 (sur Adobe Premiere Pro) en 4K et encore une fois, la configuration s’en sort très bien. Enfin, nous avons lancé quelques modélisations 3D sur Solidworks qui ne lui ont pas non plus posés de soucis. Les 8 Go de RAM sont néanmoins un peu limitants pour du multi-tâches.

 

 

Concernant la chauffe, le Nitro 5 semble un peu s’essouffler… Un des soucis de l’ancienne génération était la position de ses ventilateurs, regroupés dans un des angle du châssis et non un à chaque angle. Cette nouvelle version ne corrige pas ce défaut et hérite donc du problème de chauffe un peu excessive de son grand-frère. En utilisation bureautique nous sommes à 40°C (ce qui est normal pour le coup) mais nous montons à des pics de 90°C en jeu en ayant le ventilateurs au maximum. Le refroidissement n’étant pas assez répartis, les ventilateurs tournent à fond et émettent beaucoup de bruit quand des ressources sont demandées.

Le son émis par ce Nitro 5 se veut très basique, il pourra dépanner mais n’espérez pas une restitution très fidèle du son ni une puissance digne de vos enceintes bluetooth.

Le clavier se veut toujours aussi agréable pour un laptop de ce tarif avec un ressenti très doux sur les touches. Le rétroéclairage sera désactivable mais la couleur rouge et le mode d’éclairage ne pourront pas être changés. Quant au trackpad, lui aussi ne change pas et il conserve donc sa précision irréprochable toujours accompagnée d’un agréable touché.

Enfin l’écran est une assez bonne surprise puisque le revêtement mat permet d’éviter de gros reflets et garanti de bons angles de visions. La résolution est largement suffisante, pas besoin de 4K sur ce genre de configuration ! Néanmoins, les bords autour de l’écran sont un peu trop épais à mon goût. En 15.6″, il s’agit du meilleur compromis encombrement/performance pour du gaming. Le taux de rafraîchissement est quant à lui bloqué à 60 Hz et n’offre pas de compatibilité G-Sync.

Batterie

La batterie au lithium est de 3320 mAh et se trouve être en adéquation avec la configuration proposée. Ainsi comme l’an dernier vous ne pourrez tenir que 1h30 en jeu et jusqu’à 5h en lecture vidéo avec une luminosité raisonnable. Il se place ainsi dans la moyenne de la concurrence.

Benchmarks

Comme vous allez le voir, l’I7-8750H et la GTX 1060 s’en sortent avec des scores très honorables sur les différents benchmarks de 3D Mark. Vous pourrez alors comparer avec nos autres tests de laptop qui ont eux aussi passés les épreuves de benchmarks.

  • Sky Diver

  • Fire Strike

  • Time Spy

Conclusion

Silver Award

Acer Nitro 5
8 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
  • Configuration solide
  • Design sobre mais agressif
  • Clavier rétro-éclairé
  • Performances
  • Rapport qualité/prix
Contre
  • Refroidissement trop juste
  • Batterie juste dans la moyenne
  • Packaging minimaliste
En quelques mots...
Nous avons là un laptop destiné aux casual gamers voir un peu plus. À mi-chemin entre les Aspire et les Predator, les Nitro sont des ordinateurs à tout faire. Il est capable de se comporter calmement et de s'emporter partout avec un gabarit raisonnable mais aussi de délivrer beaucoup de puissance pour du jeu lorsqu'on lui demande. Son refroidissement se veut néanmoins un peu léger en atteignant des pics de 90°C. Disponible pour environ 1300 euros, je vous conseille ce laptop si vous avez besoin d'une machine ultra polyvalente et que vos sessions de jeu ne sont pas prédominantes.
Design
Qualité de fabrication
Hardware et conception
Performances et usage
Ce qu'on en dit Connectez-vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Gaming