Hardware

Test – EVGA X299 FTW K et i9-7980XE Extreme Edition

Test – EVGA X299 FTW K et i9-7980XE Extreme Edition

Que pensez de cette EVGA X299 FTW K face à la DARK ?

 

Ayant eu la chance d’avoir la carte mère EVGA X299 DARK entre les mains, difficile de ne pas faire de comparaison avec cette X299 FTW K. La version DARK a été conçue en collaboration avec le célèbre overclockeur KingPiN et dispose de nombreux atouts ! Je vais donc m’atteler à voir ce que propose cette x299 FTW K et en profiter pour lui offrir un bain d’azote liquide !

Pour cette série de tests, j’utiliserai le processeur haut de gamme de chez Intel, le i9-7980XE Extreme Edition. Il s’agit d’un processeur disposant de 18 cœurs et 36 Threads. Il fait partie de la famille des Skylake-X et bénéficie d’une fréquence de base de 2,6 GHz, de 3,4 GHz sur tous les cœurs en mode turbo et de 4,4 GHz en mode turbo sur un seul cœur. Le TDP est quand à lui de 165W.

Notez que Intel vient de lancer un nouveau processeur : le i9-9980XE Extreme Edition. Ses caractéristiques sont identiques à celle du i9-7980XE si ce n’est au niveau des fréquences. Ce 9980XE voit sa fréquence de base passer à 3 GHz (gain de 400 MHz). Le mode turbo, sur tous les cœurs, monte à 3,8 GHz et à 4,5 GHz sur un seul cœur. J’essayerai de vous proposer son test afin de le comparer à notre exemplaire du 7980XE.

LE PCB DE CETTE EVGA X299 FTW K

Ma première impression a été assez surprenante puisque je me suis dit en la déballant qu’elle ne ressemblait pas à l’image se trouvant sur la boite… La raison est simple : « une partie des modules RGB se trouve dans le bundle ». Ceux-ci doivent donc être installé par l’utilisateur, mais je vous rassure, rien de bien compliqué.

 

Cette EVGA X299 FTW K s’architecture autour du chipset X299, ce qui représente actuellement chez Intel, le haut gamme. Il peut donc accueillir le 7980XE, un processeur disposant de 18 cœurs, fleurons de la gamme Intel. Elle dispose donc d’un socket LGA-2066 lui assurant une compatibilité avec les processeurs Intel KabyLake-X et Skylake-X.

La carte mère est au format E-ATX avec des dimensions de 304,8 x 263,7 mm et comme couleurs dominantes sur le PCB, le noir et le gris. La forme est assez habituelle avec juste une encoche sous les ports PCI-E afin d’accueillir un connecteur d’alimentation 6-pin. Son rôle est de fournir une source d’alimentation supplémentaire lorsque vous utilisez plusieurs cartes graphiques.

 

Les fans inconditionnels du RGB risquent d’être content puisque cette FTW K leur fait la part belle ! Finalement, le fait que le RGB soit concentré sur trois zones me plait assez bien. Je n’aurais jamais cru dire ce genre de choses à propos du RGB. Notez qu’il est possible de désactiver l’ensemble du système RGB via le bios ou le soft E-LEET.

La carte dispose de deux radiateurs : le premier qui recouvre le chipset et le second assure le maintien au frais de l’étage d’alimentation. Ce dernier bénéficie d‘un refroidissement actif avec la présence d’un ventilateur de 20 mm. Personnellement, il n’est pas vraiment nécessaire mais il se montre très silencieux. EVGA préconise son utilisation surtout si vous utilisez un waterblock et que la circulation d’air n’est pas suffisante sur le radiateur.

 

On retrouve aussi deux emplacements SSD M.2. L’étage d’alimentation numérique se compose de 14 phases digitales. L’espace autour du socket est très bien dégagé ce qui permettra une isolation simplifiée pour les tests sous LN2. Par contre, ce type de socket ne facilite pas du tout la mise en place d’un godet LN2. J’en reparle par la suite.

La FTW K dispose de 8 emplacements mémoire et supporte les kits mémoires en quad channel jusqu’à 3200 MHz+ pour une quantité maximal de 128 GB. Pour alimenter tout ce petit monde, la carte dispose d’un connecteur ATX 24-pin et de deux 8-pin à coté des étages d’alimentation. En ce qui concerne les connecteurs FAN, ils sont tous au nombre de sept, deux PWM et cinq DC/PWM.

 

 

Au niveau des emplacements PCI-E, on retrouve quatre ports PCI-E 3.0 16x, un emplacement PCI-E 3.0 4x et un PCI-E 1x. La carte ne dispose pas d’une « OC Zone ». Elle bénéficie juste d’un double bios et d’un debug LED.

Pour terminer le tour du PCB de cette X299 FTW K, on retrouve à l’arrière un clear CMOS, six ports USB 3.0, un port USB 3.1 type A, un port USB 3.1 type C, deux ports RJ45 (Killer et Intel), un emplacement pour une carte Wifi/Bluetooth ainsi que les sorties audio.

LE BIOS DE LA X299 FTW K

Comme je l’ai spécifié ci-dessus, ce modèle dispose de deux bios. Avant de débuter le test d’une carte mère, je m’assure à chaque fois que je dispose bien du dernier bios en date. Comme ce n’était pas le cas, j’ai flashé la carte, via le bios, avec la version 1.15. Ce nouveau bios accueille la nouvelle interface de EVGA que vous allez pouvoir découvrir ci-dessous. Cette nouvelle interface est très intuitive et permet une mise en main très rapide.

 

Comme vous pouvez le voir, on se retrouve avec un écran qui va vous proposer quatre choix :

  • ENTER SETUP (advanced configuration) qui vous permet d’accéder à l’ensemble des paramètres. C’est bien sur dans cette partie que je passe la plupart de mon temps afin de bidouiller en vue de gagner des points lors des benchs.
  • DEFAULT MODE pour rétablir votre configuration avec les paramètres par défaut.
  • GAMER MODE qui dans notre cas, nous propose d’overclocker notre i9-7980XE à 4.0 GHz.
  • EVGA OC ROBOT (auto overclock) qui va tenter de pousser votre processeur au maximum en jouant sur la tension et en vérifiant la température.

La grosse nouveauté est donc la présence de EVGA OC ROBOT. Celui-ci qui va permettre à la carte mère de déterminer un overclocking stable. Il s’agit là d’une très bonne idée et qui va permettre aux débutants de bénéficier d’une base de travail. Ce test se réalise sans interférence du système d’exploitation. Le bios bénéficie en plus d’un « stress test CPU » afin de vérifier la stabilité de votre overclocking.

Voici à présent les captures du bios avec une partie de mes réglages afin de mettre le 7980XE à 4.5 GHz et la mémoire à 2000 MHz en 14-14-28.

 

A présent, direction une série de tests afin de juger des performances de cette EVGA X299 FTW K.

 

LA CONFIGURATION UTILISÉE POUR LES TESTS

Voici la configuration utilisée lors des différents tests :

  • Carte mère : EVGA X299 FTW K
  • Processeur : Intel i9 7980X delid + Grizzly Kryonaut
  • Waterblock CPU : EK Velocity + radiateur de 360 mm
  • Mémoires : 32 GB Corsair Vengeance LPX 4133 MHz C19 (merci Corsair France)
  • Carte graphique : MSI GT 710
  • Alimentation : Corsair AX1600i (merci Corsair France)
  • Pâte thermique : Grizzly Kryonaut
  • Système d’exploitation : Windows 10 64bits

 

LE SOFT D’OVERCLOCKING E-LEET

Attention, il peut parfois paraître lent, mais c’est en fonction du nombre de cœurs de votre processeur. Un autre souci vient du fait que la cohabitation de CPUz et de E-LEET n’est pas des plus stable. Ce n’est plus Franck D, le concepteur de CPUz, qui gère E-LEET. Voici une série de capture qui vous dévoile l’ensemble des paramètres disponibles.

 

Comme vous pouvez le constater, l’interface ressemble énormément à celle de CPUz. Les autres onglets servent à modifier le coefficient multiplicateur, la fréquence du BCLK, les tensions mais aussi le système RGB de la carte. Les options sont assez basiques : static ON, static OFF, Rainbow et Breathing. Pour ces trois dernières options, vous pouvez choisir la couleur qui vous convient. Il s’agit d’un système RGB non adressable.

Passons à présent au test en commençant en douceur avec le refroidissement liquide.

LES TESTS SOUS WATERCOOLING

Première étape, passage par le bios afin de vérifier les différents paramètres et notamment pour le kit mémoire 32 GB Corsair Vengeance LPX 4133 MHz C19. Le bios me propose deux profils XMP mais aucun n’est le bon. En effet, si les timings et la tension sont correctes, la fréquence est quand à elle limitée à 4000 MHz. La raison est simple, la FTW K ne dispose pas de la fréquence 4133 MHz dans ses paramètres.

 

Si je veux pouvoir atteindre cette fréquence, il faut que je modifie la fréquence BCLK et la monter à 103 MHz. Comme vous pouvez le voir sur les captures ci-dessous, c’est à présent à la bonne fréquence de 4133 MHz (2066 x 2). Attention, cette manœuvre a aussi une influence sur la fréquence du CPU et sur celle du cache.

 

J’ai réalisé une série de test avec le i9-7980XE. Dans un premier temps en fixant la fréquence du processeur à 4 GHz et la mémoire à 4000MHz C19 afin de comparer face aux autres CPU et chipset déjà testés. Voici le tableau des résultats :

 

L’étape suivante a consisté à pousser la fréquence du 7980XE à 4.5 GHz avec une tension de 1,15 v. L’overclocking de la mémoire se montre lui plus capricieux et je ne suis pas parvenu à atteindre les 4000 MHz avec des timings de 12. A l’heure actuelle, seule passe, le 14-14-28 à 4000 MHz avec une tension de 1,60 volts. Voici quelques screens des résultats à cette fréquence.

 

 

UN PETIT MOT SUR LES TEMPÉRATURES

Je ne pouvais pas faire sans vous parler des températures de notre exemplaire du i9-7980XE. Je n’ai pas eu d’autres choix que de réaliser « un delid » du processeur pour deux raisons. La première, les températures des 18 cœurs montent très vite et l’overclocking, même en watercooling, n’est pas chose aisée. La seconde est, que pour des tests sous azote liquide, il faut une pâte thermique de très bonne qualité afin d’éviter des soucis durant les benchs. La pâte utilisée entre le DIE et le IHS est de la Grizzly Kryonaut, que je vous conseille les yeux fermés.

Voici les captures d’écrans avec le relevé des températures sur CineBench R15 pour le 7980XE@stock, le 7980XE à 4,5 GHz (1,15 volts), le 7980XE à 4,5 GHz (1,25 volts) et le 7980XE à 4,7 GHz (1,25 volts).

 

Les voici sous forme de tableau et comme vous pouvez le voir, ça monte très vite en sachant que le bench dure une dizaine de seconde !

 

Pas le choix, il faut du froid ! Direction le Pôle Nord avec l’azote liquide (merci à Flandres azote pour sa disponibilité).

 

LES TESTS SOUS AZOTE LIQUIDE

Lors de la préparation des tests sous LN2, je me suis retrouvé confronté à plusieurs problèmes. Tout d’abord, j’ai du revenir à la version précédente du bios, puisque le soft E-LEET n’était pas compatible avec ce dernier. Depuis mes tests sous froid, une nouvelle version est disponible et compatible.

Ensuite, afin de fixer un godet, on utilise les quatre trous qui se trouvent autour du socket. Si les cartes orientées overclocking disposent d’un socket particulier laissant libre ces quatre trous, ce n’est pas le cas avec cette FTW K. En effet, elle dispose du système de fixation d’origine du LGA-2011-3. J’ai donc du bidouiller une fixation « maison » afin de le maintenir en place.

 

Finalement, cette EVGA FTW K s’est montrée plutôt performante sous azote liquide et assez conciliante. J’ai rencontré un « cold bug » vers -100 °C avec le 7980XE et un « cold boot » vers -115 °C avec la FTW K.

 

Pour ce qui est des résultats, j’ai pu bencher le 7980XE à 5,4 GHz. Avec un peu plus de temps, il doit pouvoir passer la barrière des 5,5 GHz et sur une carte, comme la X299 DARK, la mémoire devrait être plus docile. Mais comme je l’ai dit, je suis globalement satisfait de son comportement sous froid pour une carte mère dont ce n’est pas le rôle premier.

 

CONCLUSION

Une fois de plus, EVGA nous gratifie d’une excellente carte mère, qui se place en bonne place en terme de tarif face à la concurrence. On la trouve sur le site de EVGA à 369,99 €. Elle bénéficie d’une garantie de trois ans après l’avoir enregistrée sur le site de la marque. La nouvelle mouture du bios est très intéressante. Je reviendrai en détails sur le paramétrage et l’utilisation de l’EVGA OC ROBOT lors d’un prochain article.

Pour ce qui est des performances et de l’overclocking, je n’ai rencontré aucun problème majeur. La seule contrainte reste au niveau de la mémoire où l’overclocking ne se montre pas des plus évident.
Les tests sous froid se sont parfaitement déroulés pour une carte dont ce n’est pas l’atout principal. Un bon point pour le RGB. Si vous me suivez un peu, vous savez que ce n’est pas du tout ma tasse de thé, mais là, c’est assez efficace sans que cela ne clignote dans tous les sens.

Faut-il craquer pour cette EVGA X299 FTW K ? Oui, vous auriez pleinement raison, de plus le SAV de EVGA est l’un des meilleurs en Europe. Personnellement, je n’ai d’yeux que pour la X299 DARK qui reste pour moi la référence sur ce chipset.

Et quand est-il du i9-7980XE Extreme Edition ? Pas de doute, c’est le haut de gamme d’Intel et qui permet d’atteindre les meilleures scores combiné à la plateforme X299. Pour peu que vous utilisiez un système de refroidissement liquide performant, vous devriez pouvoir atteindre facilement des fréquences comprises en 4.2 et 4.5 GHz. Le seul regret concerne son prix, mais comme pour tout, le haut du panier se paie en conséquence. Prochaine étape, mettre la main sur le nouveau i9-9980XE.

N’hésitez pas à poser vos questions dans les commentaires ci-dessous, je me ferai un plaisir d’y répondre.

EVGA X299 FTW K
8 Le testeur
0 La communauté (0 votes)
Pour
  • la nouvelle mouture du bios
  • le soft E-LEET
  • le RGB (pour une fois)
  • les performances
Contre
  • l'overclocking de la mémoire
  • pas de « OC Zone » sur le PCB
Qualité de fabrication
Performances
Overclocking
Bios
Prix
Ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Intel i9-7980XE Extreme Edition
8 Le testeur
0 La communauté (0 votes)
Qualité de fabrication
Performances
Overclocking
Prix
Ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}

Hardware
@overclex

Fan d'overclocking, je vais tenter au fil des brèves et des articles de vous faire découvrir ma passion.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware