Hardware

Test – le Night Shark, boîtier RGB de Sharkoon

Test – le Night Shark, boîtier RGB de Sharkoon

Le Night Shark est le nouveau boîtier ATX avec RGB adressable de Sharkoon

 

Aujourd’hui chez Vonguru, nous vous proposons le test du boîtier Night Shark de Sharkoon. Fondée en 2003, la marque allemande est présente chez différents distributeurs de produits et accessoires multimédia dans une trentaine de pays. L’entreprise s’est spécialisée dans les accessoires PC, notamment pour les gamers, claviers, souris, sièges gaming, mais aussi les blocs d’alimentation et les boîtiers. Sharkoon fait partie des marques gaming les plus connues et vendues en Allemagne. De plus, ces produits sont très souvent récompensés par la presse et les médias spécialisés. En effet, le crédo du constructeur est de s’attacher à démontrer que qualité et performances ne sont pas incompatibles avec une tarification abordable. Ici, nous allons donc voir à travers ce test si Sharkoon honore son engagement !

Notons que, comme beaucoup de constructeurs d’accessoires PC, Sharkoon s’appuie sur les précieux retours de sa communauté d’utilisateurs à des fins d’amélioration continue.

 

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Général
NomNight Shark
FormatATX Moyenne tour
MatériauxSPCC, plastique
Poids8,44 kg
Dimensions (L x P x H)503 x 210 x 475 mm
Compatibilités et gabarit
Format carte mèreMini-ITX, Micro-ATX, ATX, E-ATX, SSI CEB, SSI EEB
Dimension maximale de bloc d’alimentation295 mm (ATX)
Longueur maximale GPU420 mm ***
Hauteur maximum pour ventirad (CPU)
160 mm
Slots d’extension et baies disponibles
Slots d’extension7
5,25″ ODD1
3,5″ HDD2 (ou 3 si l’on condamne l’emplacement 5,25 pouces)
2,5″ SDD5
Ventilateurs / Radiateurs
Façade2 ventilateurs RGB de 120 mm (pré-installés) ou radiateur (en option)
Latéral2 ventilateurs de 120 mm (en option) ou radiateur (en option) *
Arrière1 ventilateur RGB de 120 mm (pré-installé)
Inférieur3 ventilateurs de 120 mm (en option) ou radiateur (en option) **
Éclairage RGB
Mode14 contrôlables manuellement
CompatibilitéAura d’Asus / Mystic Light de MSI / RGB Fusion d’Aorus
Prix
Prix public constaté92,90 € (Amazon)

* Si la plaque intérieure du disque dur 3,5 pouces est retirée.
** Le connecteur interne USB 3.0 à la carte mère peut rentrer en conflit avec l’espace pour le radiateur.
*** 300 mm si le radiateur est installé sur le panneau latéral.

Ici, nous précisons que ces informations sont fournies par le constructeur directement sur son site web et sur le manuel fourni. L’utilisateur final, en quête de cohérence pour le montage de sa machine, appréciera cet effort de transparence.

Sur le papier, nous constatons une capacité d’accueil d’un grand nombre de configurations avec systèmes de refroidissement liquide.

 

DÉBALLAGE

Le carton d’emballage est tout ce qu’il y a de plus standard. La surprise vient dès le coup de cutter sur le ruban adhésif. À l’instar des très grandes marques, le Night Shark est « emmitouflé » dans un feutre synthétique noir arborant fièrement le logo de la marque. Le manuel est très détaillé et colorisé pour les éléments importants des schémas de montage. Enfin, le kit de vis est complet et accompagné de quelques colliers de serrage à usage unique.

 

Night Shark SharkoonNight Shark Sharkoon

Night Shark Sharkoon

 

EXTÉRIEUR

Outre la sobriété, le design de la face avant du Night Shark est original. Sans tomber dans l’excès, le design n’est pas non plus complètement loufoque. Dans ce contexte, la façade est très bien réalisée. Ici, l’aileron de requin (ou la voile de bateau) découpé dans le plastique laisse apparaître les deux ventilateurs à travers la vitre en verre trempé. Nous pouvons déjà penser au bel effet qu’aura l’éclairage RGB. Sur la tranche, de chaque côté de la façade, les aérations en forme de branchies de requin dissimulent deux filtres à air amovibles. Pour une face avant si soignée, nous regretterons peut-être la présence de l’ouverture pour un emplacement 5,25 pouces.

Night Shark SharkoonNight Shark Sharkoon

 

Sur le panneau latéral, le motif d’aération, très ouvert, occupe une grande surface. Nous verrons plus tard qu’il est lié aux différentes solutions de refroidissement, liquide ou pas, offertes par ce boîtier. La face opposée, vitrée, occupe la totalité de la surface. Son encadrement, même plastique, reste toutefois de bonne facture. Il faudra juste être vigilant car la manipulation de ce panneau en verre trempé n’est pas sécurisée.

 

Night Shark SharkoonNight Shark Sharkoon
Night Shark SharkoonNight Shark Sharkoon

 

La finition générale du boîtier alterne plastique noir, métal brossé et verre trempé. Enfin, le gabarit du Night Shark est plutôt compact pour un format ATX, il se fondra à un très grand nombre d’aménagements.

 

INTÉRIEUR

Notre toute première remarque lors de l’ouverture du Night Shark va vers le compartiment PSU. Chose inhabituelle, il est situé sur le haut du boîtier. Ce compartiment occupe tout le volume en longueur et en profondeur. En hauteur, il prend l’encombrement standard d’un bloc d’alimentation ATX (c’est-à-dire moins de 10 cm). À l’opposée de là sur le panneau inférieur, le choix de cette architecture permet à Sharkoon de proposer un grand emplacement pour ventilateurs et/ou radiateurs. Aussi, le constructeur a opté pour un très long filtre amovible occupant la quasi totalité du panneau inférieur. Cette solution parait correcte si ce n’est que le nettoyage de ce filtre devra être fait régulièrement et de manière efficace.

 

Night Shark Sharkoon intérieurNight Shark Sharkoon intérieur

 

Dans le compartiment PSU, il est possible d’y installer deux disques durs 3,5 pouces, ou un disque 3,5 pouces et un 2,5 pouces (à fixer sur un support amovible et des caoutchoucs anti-vibrations). En configuration à deux disques durs 3,5 pouces, l’utilisation de l’emplacement 5,25 pouces ne sera pas permise.

 

Night Shark Sharkoon intérieurNight Shark Sharkoon intérieur

 

Dans le compartiment principal, il est possible d’installer un disque dur 3,5 pouces ou deux 2,5 pouces sur une plaque plate, verticale et amovible, située à droite de la carte mère. Puis deux autres disque durs 2,5 pouces peuvent venir se loger au dos de la plaque de fond pour carte mère.

Les trois ventilateurs pré-installé sont de 120 mm de diamètre, deux en face avant et un à l’arrière. La petite surprise de ce boîtier se situe au niveau du support de maintien pour carte graphique. En effet, ce dispositif est simple à mettre en œuvre et pourtant très pratique et utile, surtout avec les grandes et lourdes cartes graphiques embarquées dans les configurations pour gamers.

 

Night Shark Sharkoon intérieurNight Shark Sharkoon intérieur

 

Night Shark Sharkoon intérieurNight Shark Sharkoon intérieur

 

Contrôle de l’éclairage RGB

La carte de contrôle de l’éclairage est classiquement positionnée au dos de la plaque de fond. Petite et discrète, elle permet de piloter l’éclairage de huit périphériques, ventilateurs RGB ou bandes à LED. Il reste donc encore cinq emplacements disponibles sur cette carte. En revanche, elle ne permet pas de piloter l’alimentation en courant et en tension des ventilateurs (donc pas de PWM). Le dispositif est compatible avec les cartes mères des trois plus importants constructeurs : Aura d’ASUS, RGB Fusion de Gygabyte et Mystic Light de MSI. De plus, il est aussi possible de piloter manuellement les 14 différents modes d’éclairage. En effet, le constructeur propose d’y connecter le bouton « Reset » du boîtier. Ainsi, l’utilisateur changera de mode d’éclairage grâce à cette interface. Cette fonctionnalité est plutôt ingénieuse et appréciable pour ceux qui n’ont pas de carte mère compatible.

 

Night Shark Sharkoon RGBNight Shark Sharkoon RGB

 

Night Shark Sharkoon RGBNight Shark Sharkoon RGBNight Shark Sharkoon RGB

 

Night Shark Sharkoon RGBNight Shark Sharkoon RGB

 

Night Shark Sharkoon RGBNight Shark Sharkoon RGB

 

MONTAGE

Pour le test de ce boîtier, nous avons utilisé la configuration suivante :

  • Carte mère MSI B350M Mortar Arctic
  • Processeur AMD Ryzen 7 1700x
  • Ventirad Be Quiet! Dark Rock 3
  • Carte graphique SAPPHIRE NITRO+ RX 580 8 Go
  • Alimentation EVGA 550 Supernova G3
  • SSD Crucial MX 300 500 Go M.2
  • Disque dur Seagate Barracuda 1 To

Lors du montage, nous n’avons rencontré aucun accro. Le mélange entre plastique et métal usiné ne pose pas de souci. Les solutions de configuration offertes par le boîtier, notamment concernant les disques durs, sont nombreuses. Sur le papier, nous pouvons faire la même remarque au sujet des systèmes de refroidissement liquide ou à air.

Même si ici, notre montage est très rapidement réalisé, la gestion du câblage ne pose pas de problème particulier non plus. En effet, le compartiment PSU situé en partie haute du boîtier permet de dissimuler un grand nombre de câbles. Quant au niveau du panneau latéral, il laisse suffisamment de place autour de la carte de contrôle de l’éclairage pour envisager un rangement efficace des câbles. Cette capacité est d’autant plus importante si le boîtier accueille un ou plusieurs systèmes de refroidissement.

 

Night Shark Sharkoon montageNight Shark Sharkoon montage
Night Shark Sharkoon montageNight Shark Sharkoon montage

 

Night Shark Sharkoon montageNight Shark Sharkoon montage

 

TEMPÉRATURES

Comme vous pouvez le lire lors de notre précédent test, celui du CMT 330 de FSP, nous reprenons le même protocole de test. Les charges logicielles imposées à la machine seront :

  • « Attente » correspondant à la tranche de 0 à 5% de charge
  • « Intermédiaire » correspondant à la tranche de 10 à 20% de charge
  • « Charge complète » correspondant à la tranche de 90 à 100% de charge

Ces trois protocoles ont été scrupuleusement reproduits à l’identique dans deux autres boîtiers, avec la même configuration, et dans les mêmes conditions environnementales. Lors de ces tests, nous avons mesuré la température du CPU.

 

Night Shark Sharkoon températures

 

CONCLUSION

 

Silver Award

 

Night Shark de Sharkoon
7 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
  • Design
  • Bon volume par rapport aux capacités d'accueil
  • Éclairage RGB pour un tarif compétitif
  • Excellente capacité d'accueil au watercooling
Contre
  • Quelques choix de matériel curieux
  • Carte de contrôle uniquement RGB, pas de contrôle courant et tension, voire PWM des ventilateurs
  • Ventilateurs non PWM
  • Largeur un peu juste pour l'accueil de certaines solutions d'aircooling pour CPU
En quelques mots...
Pour conclure, Sharkoon propose un bon boîtier avec capacité RGB pour un peu plus de 90€. Ce qui positionne le Night Shark au-dessus des boîtiers RGB d'entrée de gamme comme le Observatory de Kolink ou le MasterBox Lite 5 de Cooler Master. Et en-dessous, des modèles plus haut de gamme toujours chez Cooler Master, voire Thermaltake. Techniquement, le Night Shark est spacieux, bien conçu, malgré son gabarit mesuré. Le Night Shark dénote grâce à ces quelques surprises, comme par exemple le support de maintien pour les cartes graphiques, son design, ou encore le compartiment PSU situé en haut du boîtier, sur lequel la communauté des utilisateurs pourra avoir quelques arguments pour et contre nourrissant le débat.
Design
Silence
Refroidissement
Stockage
Assemblage
Qualité de Fabrication
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Hardware
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware