Electronique grand public

Test – CMT 330, la moyenne tour de FSP

Test – CMT 330, la moyenne tour de FSP

Boîtier CMT 330 de FSP, simple et efficace !

 

Chez Vonguru, nous vous avons déjà présenté des produits de FSP. Pour rappel et avant de vous parler du boîtier qui retient notre attention aujourd’hui, nous faisons un rapide tour de table pour vous (re)présenter FSP. En effet, ce constructeur taïwanais est assez peu connu du monde OEM. Et pour cause, FSP conçoit depuis très longtemps des alimentations en partenariat avec Intel. Destinées à l’informatique grand public mais aussi et surtout au domaine de l’industrie et du médical, ces alimentations sont réputées pour leur robustesse. Depuis quelque temps, FSP a décidé de se consacrer plus largement au marché de l’OEM, en déployant une large gamme de PSU (certains modèles embarquent un dispositif à refroidissement liquide), de ventirad et enfin huit modèles de boîtier (moyenne tour).

Le CMT 330 vient se positionner fièrement entre le haut et le milieu de cette nouvelle gamme de boîtiers :

 

CMT 330 gamme

 

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Commençons par analyser ce boîtier par le biais de ses caractéristiques techniques :

 

Général
NomCTMT 330
FormatATX Moyenne tour
MatériauxSPCC, plastique
Poids6,7 kg
Dimensions (L x P x H)495 x 215 x 510 mm
Compatibilités et gabarit
Format carte mèreATX / Micro-ATX / ITX
Dimension maximale de bloc d’alimentation200 mm (ATX)
Longueur maximale GPU423 mm
Hauteur maximum pour ventirad163 mm
Slots d’extension et baies disponibles
Slots d’extension8
5,25″ ODD2
3,5″ HDD2
2,5″ SDD4
Ventilateurs
Pré-installésFaçade : 2 de 120 mm
Arrière : 1 de 120mm (à LED bleues)
Façade3 de 120 mm ou 3 de 140 mm
Dessus3 de 120 mm ou 2 de 140 mm
Arrière1 de 120 mm
Radiateurs
Façade1 de 360 mm (sans ODD)
Dessus1 de 360 mm
Prix
Prix public constaté75,30 € (Amazon)

 

Tout est dit, tout y est, l’essentiel du moins, cela fait déjà du CMT 330 un boîtier bien complet. Ces caractéristiques ne sont pas dans la démesure, néanmoins elles permettent d’accueillir un très large éventail de configurations. À noter que les configurations avec dispositif de refroidissement liquide n’ont pas été mises de côté, puisque deux emplacements de 360 mm sont disponibles. Le tout en acier – nous notons l’absence de verre trempé pour la vitre latérale.

 

EMBALLAGE

Le carton d’emballage est surprenant, avec une très belle et très originale sérigraphie sur le côté.

 

CMT 330 cartonCMT 330 carton

 

EXTÉRIEUR

Une fois le boîtier déballé, l’aspect extérieur du CMT 330 est sobre et soigné. Certes, le design n’est pas son point fort. Mais il compense par la qualité de ses finitions générales et du matériel utilisé. Les parois latérales sont classiques et sans fioritures. Le panneau gauche, équipé d’une vitre en plastique transparent, est plutôt épais, non fumé. Le gabarit extérieur est convenable, d’un premier abord pas trop encombrant.

 

CMT 330 façade panneau latéral droitCMT 330 façade

 

En façade, concernant la connectivité, nous avons les quatre ports USB (dont deux en USB 3.0 et  deux autres en USB 2.0), ainsi que les deux prises mini jack 3,5 mm, micro et casque. D’autre part, les classiques boutons d’allumage et de redémarrage instantané sont présents sur la partie haute du boîtier. Enfin, le témoin bleu de tension se situe juste au-dessus du bouton centrale d’allumage. Et juste à côté, nous remarquons le témoin d’activité disque dur. Sur la partie basse est collé le logo de la marque.

 

CMT 330 top façadeCMT 330 logo façade

 

Sur le dessus, nous trouvons une large et longue grille alvéolée recouverte d’un cache souple et magnétique. Cette grille permet d’accueillir un premier radiateur pour dispositif à refroidissement liquide de 360 mm de long. En face inférieure, nous découvrons un filtre à poussière amovible, pratique afin d’assurer un nettoyage efficace, et quatre tampons très stables pour reposer le tout.

 

CMT 330 top grilleCMT 330 filtre à poussière

 

À l’arrière, l’essentiel est présent. Nous observons une réglette ajustable sur rail et robuste afin de bloquer les huit slots ATX de cartes d’extension.

 

CMT 330 arrière

 

Le design de ce boîtier n’est pas des plus originaux et modernes. Certes sobre, l’aspect extérieur reste quelque peu austère. Quoi qu’il en soit, il est compliqué de se faire un avis objectif sur le design, en sachant que in fine c’est une question de goût propre à chacun.

 

INTÉRIEUR

La découverte de l’intérieur du boîtier se fait aussi simplement que l’extérieur. Le kit de vis et de colliers de serrage se trouve logé dans un des deux emplacements à tiroir pour disque dur. En effet, deux tiroirs à chariot en plastique se situent dans le compartiment alimentation. Le faisceau de câbles est somme toute standard. Cependant, nous notons l’utilisation de connectiques Molex pour les trois ventilateurs pré-installés. Ce qui induira au montage une série de quatre prises Molex imbriquées les unes dans les autres afin d’alimenter ces trois ventilateurs ; certains jugeront sans doute ce choix disgracieux.

 

CMT 330 panneau latéral droitCMT 330 kit de vis

 

La finition, et notamment la zone d’accueil de la carte mère, est de bonne qualité générale. Les entretoises servant à fixer la carte mère sont déjà présentes au moins sur l’empreinte du format micro-ATX. Les deux ventilateurs de 120 mm en face avant ont des pales blanches. Le ventilateur arrière de 120 mm aussi est lui différent, puisqu’il s’illuminera en bleu.

 

CMT 330 finitionCMT 330 ventilateurs façade

 

Par ailleurs et avant d’attaquer le montage, le manuel fourni est utile, notamment grâce aux schémas et aux photos très explicites. Enfin, un capot en plexiglas fumé et aimanté sur les pourtours se positionne sur le cache alimentation. Ce choix plutôt original séduira les plus bricoleurs, avides de montages et démontages en série.

 

CMT 330 manuelCMT 330 cache alimentation manuel

 

MONTAGE

Pour le test de ce boîtier, nous avons utilisé la configuration suivante :

  • Carte mère MSI B350M Mortar Arctic
  • Processeur AMD Ryzen 7 1700x
  • Ventirad Be Quiet! Dark Rock 3
  • Carte graphique SAPPHIRE NITRO+ RX 580 8 Go
  • Alimentation EVGA 550 Supernova G3
  • SSD Crucial MX 300 500 Go M.2
  • Disque dur Seagate Barracuda 1 To

Le montage et le démontage d’une machine est une bonne méthode pour se rendre compte des atouts et des défauts d’un boîtier. Lors de ces étapes, d’ailleurs plutôt agréables, nous n’avons eu aucun souci, ce qui confirme la bonne qualité de l’usinage.

 

CMT 330 intérieur ventilateurCMT 330 intérieur ventilateur façade

 

Même si dans la configuration présentée nous n’avons qu’une carte mère micro-ATX, l’espace encore disponible est tout bonnement excellent ! Le compartiment principal est parfaitement dégagé pour une ventilation des plus efficaces.

 

CMT 330 intérieur CMCMT 330 intérieur GPU

 

Concernant le cable management, la colonne centrale et le compartiment alimentation permettent de réaliser de belles choses. L’utilisation des connecteurs Molex, très encombrants, pour l’alimentation des ventilateurs, est regrettable. Enfin, nous distinguons les quatre emplacements pour SSD : deux protégés par un capot amovible à l’arrière de la carte mère, les deux autres superposés sur la gauche au-dessus des deux chariots pour HDD 3,5″.

 

CMT 330 cable managementCMT 330 back plate

 

En vue globale :

 

CMT 330 façade et topCMT 330 vue globale

 

TEMPÉRATURES

Afin de mesurer et comparer le comportement en termes de température du CMT 330, nous avons élaboré trois protocoles de tests selon la charge logicielle imposée à la machine :

  • « Attente » correspondant à la tranche de 0 à 5% de charge
  • « Intermédiaire » correspondant à la tranche de 10 à 20% de charge
  • « Charge complète » correspondant à la tranche de 90 à 100% de charge

Ces trois protocoles ont été scrupuleusement reproduits à l’identique dans deux autres boîtiers, avec la même configuration, composant pour composant, et dans les mêmes conditions environnementales, les deux autres boîtiers étant le Nova de Bitfénix et le Define R6 de Fractal. Seule la température du CPU a été mesurée lors de ces tests.

 

CMT 330 températures

 

Sans grande surprise, le CMT 330 offre de meilleurs résultats qu’un boîtier entrée de gamme comme le Bitfénix. D’autre part, l’écart avec un boîtier très haut de gamme comme le R6 en charge complète n’est pas si important (un peu moins de 5°C), ce qui confirme la bonne tenue et le bon positionnement technique du CMT 330.

 

CONCLUSION

 

Silver Award

 

CMT 330 de FSP
7 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
  • Finition des matériaux
  • Légèreté et robustesse
  • Simplicité et grande capacité
Contre
  • Originalité du design
  • L'utilisation de connecteurs Molex pour les ventilateurs
  • Absence de verre trempé pour le panneau latéral
En quelques mots...
Pour conclure, le CMT 330 de FSP est un bon boîtier, très spacieux à l'intérieur et raisonnable pour son gabarit. Techniquement, il est au point et apportera satisfaction. Le CMT 330 se positionne assez bien dans une gamme très concurrentielle, face à des marques comme Corsair, Thermaltake, Phantek, et même NZXT, réputée pour ses produits onéreux, qui avec son H500 au même tarif propose un design extérieur et intérieur plus soigné.
Design
Silence
Refroidissement
Stockage
Assemblage
Qualité de Fabrication
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Electronique grand public
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Electronique grand public