Brèves

Monumental – l’ambitieux jeu de civilisation se dévoile

Monumental – l’ambitieux jeu de civilisation se dévoile

Monumental – l’ambitieux jeu de civilisation se dévoile

 

Il y a quelques semaines, nous vous parlions avec enthousiasme de Monumental, le gros jeu de société conçu par Matthew Dunstan (Raids, Professeur Evil et la Citadelle du TempsElysium), édité par Funforge (Tokaido, Professeur Evil, Caverna, Patchwork), qui aura la particularité d’être un KickStarter exclusive, c’est-à-dire qu’il sera ensuite impossible de se le procurer en boutiques. Le lancement du financement participatif ayant été légèrement repoussé, il aura donc lieu le 23 octobre.

Si nous étions aussi enthousiastes sur Monumental, c’est qu’il est toujours excitant de voir un éditeur bien installé se lancer dans le plus ambitieux projet de sa carrière, et donc profiter de son expérience pour viser toujours plus haut. Et en l’occurrence, Monumental est sincèrement prometteur : il faudra y développer votre civilisation pendant trois âges (Antiquité, Moyen âge, Temps modernes) selon le principe du 4X, eXploration, eXploitation, eXpansion, eXtermination, un peu comme un Empire Earth mâtiné de 7 Wonders.

 

Monumental bannière

 

Monumental est d’abord ambitieux dans son matériel, et c’est ce qui frappe d’abord, un plateau modulable pour assurer la rejouabilité, des cartes spécifiques à chaque civilisation, et même des illustrations spécifiques à chaque civilisation pour les cartes sinon communes à toutes (une mine aztèque ne sera pas une mine chinoise, malgré un effet identique), de nombreux jetons et tuiles, sans basculer dans le pléthorique kubenbois.

Funforge donnera par ailleurs le choix entre une édition standard, où les chefs de guerre et soldats divers seront représentés par des jetons, et une édition deluxe avec moultes figurines magnifiques, évidemment bien plus chère. Les prix n’ont à notre connaissance pas encore été dévoilés, mais il faudra s’attendre respectivement à du 60/100 euros compte tenu de la qualité du matériel, du coût des illustrations uniques, et des figurines.

Monumental est ensuite ambitieux dans ses mécaniques, singulièrement prometteuses dans l’association fine entre conquête de plateau, développement de civilisation selon différents axes, avec l’inévitable construction de merveilles, et deckbuilding. Sauf qu’au lieu de posséder une main de cartes, vous les disposerez devant vous en carré de 3 par 3, avec la possibilité pendant un tour d’activer une ligne et une colonne du carré. Ces cinq cartes sont ensuite défaussées, et les cinq trous comblés par cinq nouvelles cartes, les cartes non activées restant sur le plateau.

Ce système de cross-tapping encourage donc les combos, qui seront le vrai coeur du plaisir tactique du jeu ! Et évidemment, deckbuilding oblige, il faudra améliorer son deck de cartes en se débarrassant des cartes trop faibles (imaginez un forum antique à l’époque moderne !) et en les remplaçant par des cartes plus adaptées à vos besoins, correspondant mieux à vos spécificités et à votre orientation.

 

 

Monumental cultive en outre l’assymétrie, graphique et mécanique, puisque les civilisations n’auront pas les mêmes chefs de guerre, donc les mêmes pouvoirs, ni les mêmes connaissances de départ. Si la boîte de base donne accès aux Vikings, Chinois, Égyptiens, Japonais et Grecs, une extension y ajoute les Amazones, Atlantes, Mongols et mes préférés, les Aztèques (au moment où paraît la brève, je devrais d’ailleurs être en train de réaliser mon rêve d’admirer les ruines olmèques et toltèques). Une civilisation que j’ai étudiée avec passion, un chef de guerre à mon nom, je n’aurais pas fait mieux si j’avais moi-même développé le jeu ! Et il va de soi que si le succès est au rendez-vous, de nombreuses autres civilisations pourraient être envisagées.

Contrairement à la plupart des jeux de civilisation, Funforge promet des parties de 90 minutes (comptez deux heures avec des débutants), donc assez pour réellement donner le sentiment de se développer (contrairement à un 7 Wonders, plus court, où l’on se tient donc à une stratégie définie assez vite) tout en restant « familial + » (il est accessible à partir de 12 ans).

Si vous souhaitez plus de détails, voir en action un prototype assez proche de la version définitive, et même observer une partie, Funforge s’est livré à l’exercice (obligé) de la TricTracTV le 21 septembre pour trois vidéos : les détails généraux sur le jeu, l’explication des règles, la partie. Un long post sur la page facebook dédiée au jeu expliquait au début du mois toutes les améliorations apportées à l’occasion du nouveau KickStarter, le jeu étant carrément qualifié de Monumental V2. Enfin, si vous souhaitez tester le jeu avant de pledger, sachez que Funforge réalise une tournée de démonstrations dans plusieurs villes dont la liste complète est dressée ici !

 

Tesla Monumental

Alors, Monumental est-il fait pour vous plaire ? Allez-vous pledger, ou attendez-vous plus d’informations ?

Brèves

Doctorant en Littérature comparée, je prépare une thèse sur les enjeux principalement politiques, moraux et religieux du comics super-héroïque - et un livre sur Batman, en projet. Certaines de mes interventions dans des colloques sont disponibles sur mon LinkedIn. Par ailleurs cinéphile et sériephile affirmé, j'essaie au mieux de partager ces passions (et les détestations qui en découlent) sur VonGuru après l'avoir fait sur Cleek, persuadé que c'est dans cette activité de partage et de discussion que la culture trouve son sel.

Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Brèves