Hardware

Test du Cynosa Chroma, le clavier membrane RGB de Razer

Test du Cynosa Chroma, le clavier membrane RGB de Razer

Test du Cynosa Chroma, le clavier membrane RGB de Razer

 

Razer, la marque de périphériques gaming et de smartphones, complète sa gamme de claviers par un modèle plutôt entrée de gamme. En effet, le Cynosa Chroma est un clavier 104 touches à membrane avec rétroéclairage RGB, dont les dômes sont en caoutchouc. Et pour coller au marché, ce clavier est doté de toutes les fonctionnalités essentielles d’un produit de bonne facture. Il dispose de performances pour les expériences en jeu, des touches rétroéclairées individuellement, un dispositif anti-ghosting sur 10 touches, une fonction « mode gaming » et une gestion avancée des macros.

La technologie membrane signifie souplesse, silence et rapidité. Les claviers Razer ont le mérite de leur bonne finition et d’un toucher confortable. Grâce au logiciel Razer Synapse 3 (Beta), l’utilisateur pourra réattribuer les fonctions des boutons additionnels, associer des macros et personnaliser l’éclairage (Razer Chroma™ avec 16,8 millions de couleurs personnalisables). Les concurrents du Cynosa Chroma se trouveront par exemple chez Corsair avec le K55 RGB ou encore chez MSI avec le Vigor GK40 Gaming.

 

Razer Cynosa ChromaRazer Cynosa Chroma

 

Razer Cynosa Chroma
Dimensions463 x 154 x 31 mm
Poids
950 g
Rétroéclairage à LEDTechnologie Mystic Light avec six zones de rétroéclairage LED RGB et huit effets de lumière
Switches104 touches rétroéclairées personnalisables individuellement
InterfaceUSB
Système d’exploitation
Windows 7 et versions ultérieures
Prix public conseillé
Autour de 80€

 

Découverte et prise en main

La boite du Cynosa Chroma est en carton aspect mate pour les surfaces noires et glacé pour les surfaces vertes, couleur symbolique de la marque. Son contenu est on ne peut plus simple : le clavier, un guide sommaire et deux autocollants du logo Razer.

 

Razer Cynosa Chroma

 

Intégralement en plastique, la structure du clavier est néanmoins robuste et subit très peu les torsions. Le design est classique, aucune fioriture, tout cela est très efficace. Ainsi, le logo de Razer rétroéclairé lui aussi, trône fièrement au centre-bas du clavier. La finition générale est d’un bon niveau, on reconnait tout de suite les atouts de la marque.

 

Razer Cynosa Chroma
Razer Cynosa Chroma

 

Le profil bas, voire assez plat, des touches ne laisse aucun doute, nous sommes bel et bien en présence de la technologie à membrane. Peut-être, révélera-t-il une difficulté particulière en cas de dépoussiérage sommaire et/ou gênera-t-il la diffusion de l’éclairage RGB. Aussi, nous pouvons regretter l’absence d’un repose-poignets et de report d’interface USB. Et deux rehausseurs à deux niveaux permettent de régler légèrement l’inclinaison du clavier. Enfin, le câble est de très bonne qualité épais, mais non tressé.

 

Razer Cynosa Chroma

 

Les touches de fonctions supplémentaires, multimédias, contrôle du dispositif RGB et des macros, sont mêlées aux touches « Fonctions » standards, accessibles par la touche « fn ». Un détail fort visuel et intéressant : lorsque la touche « fn » est enfoncée et maintenue, la barre entière des touches « F1 » à « F12 », situées sur le haut du clavier, s’illumine en blanc alors que dans le même temps le dispositif RGB est suspendu : là encore, une solution simple pour un maximum d’efficacité.

À l’utilisation bureautique, le clavier est très agréable, rapide et précis. Fidèle à la technologie membrane, le bruit généré par la frappe des touches est faible. Le seuil de la membrane aurait tendance à se faire oublier, si tant est que nous n’ayons pas de clavier mécanique à portée de main. En jeu, le seuil de la membrane du clavier se fait ressentir et peut devenir gênant sur de longue session. Néanmoins, le mode gaming, la gestion des macros et l’anti-ghosting font gagner au Cynosa Chroma un intérêt non-négligeable. Même si sa réactivité et son confort sont plutôt bon, il ne passera pas devant un clavier mécanique dans des conditions d’utilisation gaming avancées.

 

Synapse 3.0 (béta)

Côté logiciel, Synapse 3 permet de synchroniser les différents appareils Razer ainsi que les appareils Hue compatibles. Le logiciel donne tout de suite une bonne impression : très complet, facile et intuitif à utiliser. La gestion du rétroéclairage est bien conçu. Chaque touche du clavier est individuellement personnalisable.

La fonction de gestion des macros est disponible à la volée sur le clavier, mais aussi via le logiciel Synapse. D’ailleurs, la bonne surprise vient de l’onglet « macros ». En effet, les fonctionnalités de gestion et le nombre de paramètres sont importants. Enfin, l’interface claire et efficace permet la mise en oeuvre facile et naturelle de plusieurs macros.

Le mode gaming consiste à désactiver la touche « Windows », mais aussi les séquences « Alt + F4 » et « Alt + Tab », notamment afin d’éviter les mauvaises surprises durant une partie de jeux vidéo. Un témoin lumineux spécifique à cette fonction est présent sur le clavier. De plus, le mode gaming est configurable à partir de l’interface du logiciel Synapse.

 

Razer Cynosa ChromaRazer Cynosa Chroma
Razer Cynosa ChromaRazer Cynosa Chroma
Razer Cynosa Chroma

 

Avis et conclusion

En conclusion, le Cynosa Chroma est un bon clavier, certes une entrée de gamme chez Razer. Son positionnement marché sera sans doute meilleur. Son confort est bon, ses performances aussi. Nous retiendrons le seuil de la membrane comme étant la gêne, plus qu’un défaut, inhérente à ce type de clavier. Incontestablement, le logiciel Synpase est un des, sinon le, points positifs majeurs de ce produit. Nous pouvons donc imaginer le bénéfice d’une synchronisation globale entre plusieurs produits Razer.

Lors de ce test, un détail étrange autant que déroutant a retenu notre attention. En effet, les touches multi-caractères, comme par exemple les touches numérique au dessus des alphabétiques, revêtent une sérigraphie inversée. Ce qui peut porter à confusion lorsque nous utilisons la touche « shift » afin d’atteindre des caractères spéciaux (cf. photo ci-dessous).

 

Razer Cynosa Chroma

 

Finalement, un des points négatifs du Cynosa Chroma reste son prix. D’ailleurs, vous le retrouverez sur Amazon au prix de 76 €. Il est encore cher pour un clavier à membrane. 20 à 30 € de plus suffiront pour obtenir un bon clavier mécanique. Alors que la durée de vie des claviers mécaniques est techniquement et par définition plus élevée.

 

Silver Award

 

Razer Cynosa Chroma
7 Le Testeur
La communauté 0 (0 votes)
Pour
  • Logiciel Synapse
  • Rétroéclairage de qualité
  • Entièrement personnalisable
  • Confort de frappe
Contre
  • Seuil de la membrane
  • Prix
Design et Look
Fonctionnalités
Ergonomie
Performances
Rapport Qualité / Prix
ce qu'on en dit Connectez vous pour noter
Classé par:

Soyez le premier à donner votre avis

User Avatar
{{{ review.rating_title }}}
{{{review.rating_comment | nl2br}}}

Voir plus
{{ pageNumber+1 }}
Hardware
Cliquer pour ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus Hardware